Breaking News

Albert Kahn ou le jardin de l’émotion et de la sérénité…

Albert Kahn ou le jardin de l’émotion et de la sérénité…

A Boulogne sur Seine (Billancourt), en région parisienne, c’est le voyage de toutes les sensations, pour fuir les débats en boucle avec soi-même, être transporté dans un espace apaisant et s’abandonner en paix au charme d’un lieu magique.

Albert Kahn s’installe à Boulogne en 1893, il imagine en 1895 avec Achille Duchêne, sur son terrain de quatre hectares un univers délicat, ce jardin fleuri, multiforme, entouré de bois va naître en 1920.

En 1989, le département des Hauts-de-Seine rend hommage à ce « Grand Homme » en modernisant ce lieu sous la direction du paysagiste Fumiaki Takano qui le transforme en jardin japonais.

Ne pas manquer la visite du petit musée à l’entrée ou à la sortie du parc, un film documentaire est présenté ainsi que des photos récentes ou anciennes et d’autres objets ou livres qui peuvent être achetés à la boutique.

Albert Kahn, l’histoire d’un homme riche qui a tout donné !

Né en Alsace en 1860 et décédé à Boulogne en 1940, c’est sans doute l’un des plus grands humanistes des temps modernes et un mécène qui couvre tous les domaines de la vie avec la fortune qu’il va lui-même bâtir. Son argent, il l’utilise pour de grandes et belles œuvres afin d’améliorer la vie de ses contemporains.

Depuis 1898 son premier mécénat, une bourse de voyage pour aider de jeunes agrégés à développer leurs connaissances, il enchainera les réalisations, l’une des plus importantes sur le plan culturel, les « Archives de la Planète », mais il met toute son énergie dans les actions pour la paix, l’égalité des personnes et l’aide au plus défavorisés.

Tous ses collaborateurs sont traités avec respect, ils participent à ses projets, il est sans doute l’inventeur de « l’Entreprise Libérée » qui fait débat à ce jour parce qu’elle est trop « sociale » et qu’elle revoit les principes de la « puissance » du manager.

Mis en faillite en 1934 suite à la « crise économique », ruiné, il n’en continue pas moins à défendre ses valeurs humanistes.

Albert Kahn nous dirait aujourd’hui d’accueillir ces femmes, ces enfants et ces hommes qui fuient la guerre, les persécutions, la pauvreté, la malnutrition, la discrimination, l’Europe des « 28 » en a les moyens: 508 millions d’habitants, première puissance économique mondiale, elle s’est toujours enrichie du métissage des cultures ce qui a établi son actuel statut.

Un ou deux millions d’immigrés, de réfugiés, peu importe le nom qu’on leur donne, ce sont des êtres humains, ils représentent moins de 0,5% de notre population, ils ne sont pas un danger mais une chance pour notre société.

Martin Schulz – Le Président du Parlement européen et quelques économistes défendent cette thèse, qui va à l’encontre des propos convenus de tous les « populistes » politiques et intellectuels qui surfent sur une autre vague celle du pouvoir ou de la notoriété car il est facile de stigmatiser les peurs aux dépens de la solidarité et du vivre ensemble.

 

Informations utiles : 10/14, rue du Port – 92100 Boulogne-Billancourt

Téléphone : 01 55 19 28 00

http://albert-kahn.hauts-de-seine.fr/

Office du Tourisme de Boulogne Billancourt – http://www.otbb.org/

 

P1010835P1010837

 

 

 

 

 

 

 

P1010820P1010795

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit Photos: JMH


Tags assigned to this article:
Albert Kahnhumanistejardinsolidarité

Related Articles

S. comme …

Quand certains s’évertuent, au fil de l’année, à faire vivre leurs sentiments à l’égard de l’élu(e) de leur coeur, d’autres sont… disons, à court d’idées! Un coup de main? Il est un ouvrage, nouvellement paru, qui pourra peut-être éclairer votre lanterne: « Les Délices coquins, recettes d’amour érotiques et métaphoriques » conçu par Mary S (…)

« Move », une explosion de bonheur…

« Move » offre plus une heure d’émotions, un rythme haletant, des images de situations inédites et un plaisir qui touche chaque spectateur.
Il s’agit là d’une « pré-présentation » au cinéma le Lincoln […]

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...