Breaking News

La citrouille

La citrouille

«Elle a tout pour plaire aux hommes!»

Même si on la cuisine comme un légume, la citrouille est un fruit existant sous différentes formes, couleurs et textures. Il y en a environ 750 variétés. Avec ses formes généreuses, sa couleur orangée, sa texture dure et fibreuse à la fois, et ses cinq côtes anguleuses. Elle est la star du mois d’octobre pour les décorations d’Halloween.

Historiquement, c’est en 1256 qu’on parle d’abord de «citrole» puis de «citrouille» en 1549. Elle a été décrite par les premiers explorateurs comme un «énorme melon» et sera répertoriée, dès 1550, dans les livres de botaniques. Ce nom lui vient de l’italien « citruolo » qui lui-même s’est inspiré du latin « citrus » par analogie au citron. En réalité, elle est originaire d’Amérique du Sud où elle est très appréciée. Introduite en Europe entre le XVème et le XVIIème siècle sous l’appellation de Potiron- Cucurbita. Cultivée depuis des milliers d’années, elle est donc de la même famille que les courges, courgettes, potirons et, concombres.

Au Mexique, on en trouve les premières traces, il y a près de 8000 ans. En Égypte, des récipients fabriqués à base de potirons évidés sont retrouvés dans les tombes. Sa fleur est considérée comme étant sacrée pour de nombreuses tribus indiennes qui lui vouent d’ailleurs un véritable culte.

Au-delà de son côté décoratif; on lui donne des vertus thérapeutiques, la plus connue aujourd’hui concerne le traitement de la prostate. En effet, c’est au niveau de la prostate que se trouve la plus forte concentration de zinc. Et l’homme perd une forte quantité de zinc lors de l’éjaculation. Cet important oligo-élément a donc besoin d’être remplacé. La citrouille riche en zinc, en vitamine A et phosphore est efficace pour protéger les troubles de la prostate. Elle est très utile pour soulager les symptômes de la vessie irritable ou vessie hyperactive (troubles de la miction). Il semblerait que c’est en Autriche qu’elle fut d’abord consommée sous forme d’huile, puis utilisée en crème et baume. L’Autriche est reconnue pour sa fabrication d’huile de citrouille dont les terres agricoles contenant les citrouilles sont cinq fois plus importantes que les vignobles du pays. La citrouille est également riche en caroténoïdes, très bonne pour les yeux. Enfin, dans certains pays elle est reconnue comme étant préventive de certains cancers. Ses graines contiennent une très grande quantité de phytostérols qui serait très efficace pour les traitements cardio-vasculaires. En Asie, il semblerait que la prise d’extrait de citrouille sous forme de poudre ou de jus contribue à diminuer la glycémie chez les diabétiques. Certains résultats d’analyses et recherches effectués dans des pays où la consommation de la citrouille est élevée sont cependant contradictoires et méritent donc des études plus poussées. Quoi qu’il en soit, la citrouille et ses graines sont riches en vitamines et disposent de valeurs nutritives très intéressantes. A vos citrouilles !

Par Aissatou KOUROUMA.


Tags assigned to this article:
CitrouilleHalloweenPhosphoreVitaminesZinc

Related Articles

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...