Breaking News

  • Lis Thé Ratures: 3 espaces en un seul et même lieu

    Le lieu est atypique et agréable. Né à l’initiative d’une passionnée de littérature et de cultures africaines. Son « salon de thé-librairie-espace de coworking » lui ressemble. Il est métissé, accueillant et ouvert sur tous les mondes…

    Partager :
    ...

  • Michelle Jean-Baptiste signe «Bao Wei 宝味»

    Un instant dans le rêve, alors la lecture nous téléporte en Chine pour un voyage initiatique aux saveurs gourmandes…

    Partager :
    ...

  • De toutes les nuits, les amants… de Mieko Kawakami

    Véritable icône pop au Japon, Mieko Kawakami est à la fois romancière, poétesse mais aussi chanteuse dans un groupe de rock et… mannequin. Jeune femme touche-à-tout de 36 ans, elle a remporté en 2007 le prestigieux prix littéraire Akutagawa […]

    Partager :
    ...

  • 3 Questions à…..

    Le Haïku est un poème en 3 lignes, 3 petites lignes qui à elles seules ouvrent plus grand notre regard sur la vie. Passionnée par le Haïku, Pascale Senk nous le présente dans cet ouvrage, à partir d’une enquête et de son expérience personnelle. Ecoutons-la nous raconter cet art…

    Partager :
    ...

  • « Toutankhamon » de Kama Sywor Kamanda

    Dans le cadre de la sortie de la tragédie « Toutankhamon », les Éditions Dagan organisent une lecture et une séance de dédicace de l’éminent dramaturge, poète, conteur et romancier congolais Kama Sywor Kamanda […]

    Partager :
    ...

  • Qui sont les lauréates de l’édition 2015 de la Cité des Mots ?

    Catherine Zoungrana, Présidente de l’AADC (Association Actions Diversité Culturelle), organisatrice des concours de La Cité des Mots […]

    Partager :
    ...

De toutes les nuits, les amants… de Mieko Kawakami

De toutes les nuits, les amants… de Mieko Kawakami

Véritable icône pop au Japon, Mieko Kawakami est à la fois romancière, poétesse mais aussi chanteuse dans un groupe de rock et… mannequin.

Jeune femme touche-à-tout de 36 ans, elle a remporté en 2007 le prestigieux prix littéraire « Akutagawa », pour son roman « Chichi to Ran » («les seins et les œufs» paru chez Actes Sud).

A travers son écriture, elle pose un regard à la fois cru et juste sur la condition féminine dans la société japonaise. Sur sa lancée créatrice, elle publie en mars dernier, «De toutes les nuits, les amants». Ce brillant roman écrit à la première personne, raconte l’histoire de la timide et introvertie Fuyuko, correctrice free-lance. La jeune femme de 34 ans vit seule recluse dans son petit monde et ne s’imagine aucune relation affective. Elle ne se nourrit pas de ses lectures mais elle décortique les mots, cherche la faute cachée, l’erreur embusquée.

Fuyuko aime plus que tout la lumière et l’amour qu’elle découvre peu à peu l’y emmène irrésistiblement. Car Fuyuko va néanmoins laisser entrer deux personnes aux abords de sa vie : Hijiri, son interlocutrice professionnelle, et M. Mitsutsuka, un professeur de physique qui lui offre un accès d’une autre dimension vers cette lumière qu’elle affectionne tout particulièrement.

Voyage au pays de l’apparente légèreté des femmes, de leurs peurs minuscules ou béantes, de leurs renoncements et de leurs excès, de leurs choix et de leurs libertés, ce livre puissant et poignant est d’une gravité toute poétique et d’une modernité absolue.

De toutes les nuits, les amants
de Mieko Kawakami, Actes Sud, 279 pages, 21,80 €.

Aimée MacKenzy

Partager :


Related Articles

4 livres pour fêter l’Amour…

Ce dernier roman est une comédie sentimentale où le lecteur retrouve quelques traits de la personnalité de l’auteur mélangés à ceux des fantômes […]

Partager :

Dossier « La route des clameurs » et Ousmane Diarra

« Tous les moutons du monde mènent à l’avenue des lauriers sur laquelle vous pourrez admirer le pagne d’une femme dont les balbutiements et, chants […]

Partager :

« Joy »: un film-réalité qui met deux femmes en vedette

Pour les amateurs d’aventures humaines, les émotions sont fortes, imaginez l’escalade de l’Everest en chausson et pyjama, c’est un défi inimaginable pourtant réussi par Joy Mangano […]

Partager :
  1. pattibambou
    pattibambou 2 septembre, 2016, 10:32

    Je l’ai lu… Il est super! Univers un peu étrange mais personnages attachants; Merci pour ce partage.

    Reply this comment

Ecrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.
Required fields are marked*