Breaking News

Esther DUFLO ou « les femmes qui changent le monde » 1/2

Esther DUFLO ou  « les femmes qui changent le monde » 1/2

Des femmes qui changent le monde

Nous avons choisi, en ces temps de crise, de mettre en valeur des personnalités féminines originaires de différents continents, œuvrant dans des domaines variées et qui, à leur façon, contribuent à changer le monde.

Aujourd’hui, nous rendons hommage à Esther DUFLO, une économiste française née le 25 octobre 1972 à Paris, dans une famille protestante. Sa mère est médecin pédiatre et son père mathématicien. En 2012, elle a eu un enfant avec Abhijit Banerjee. Professeur au Massachusetts Institute of Technology, elle est également détentrice de  la première chaire internationale « Savoirs contre la pauvreté » au Collège de France.

Sortie de  l’E.N.S.  à 19 ans, Esther DUFLO est courtisée par  Yale, Princeton, MIT et Standford. Des  quatre prestigieuses universités américaines, elle choisira le M.I.T. Elle y reçoit en 2003 une dotation de  300 000 dollars pour lancer avec l’économiste indien Abhijit V. Banerjee, son propre laboratoire : le Property Action Lab.
En 2008,  elle  obtient le  Prix ​​Luc Durand-Réville, puis, en 2010, une autre distinction destinée aux économistes de moins de 40 ans : la prestigieuse médaille John Bats Clark.

Trois ans plus tard, Esther Duflo est repérée par Barack Obama pour faire partie du Global Développement Council, le comité chargé de conseiller le président des États-Unis sur le développement mondial. Aujourd’hui,  à 42 ans, c’est au MIT qu’elle s’occupe de la chaire Abdul Latif Jameel sur la réduction de la pauvreté et l’économie du développement.

Pléthore de ses confrères reconnaissent qu’elle a réussi à démontrer qu’il est tout à fait possible d’étudier l’impact de l’aide humanitaire de manière scientifique. Ils s’accordent à dire qu’elle a révolutionné l’approche du développement. C’est au cœur du terrain qu’elle expérimente diverses hypothèses avec des solutions jugées simples mais efficaces. C’est ainsi qu’en Inde, dans la province du Rajasthan, ses actions ont démontré que la réalisation de campagnes de vaccination augmentaient légèrement le taux de vaccination des enfants là où l’acte concret qui consistait à remettre un kilo de lentilles  à un parent multipliait le taux de vaccination par six, voire plus.

Livre-Esther-Duflo

Dans son ouvrage « Repenser la pauvreté », paru aux éditions du Seuil,  elle nous incite à nous questionner autrement. Elle nous donne des exemples simples et précis : « la question est comment il faut dépenser l’argent et non combien il faut en dépenser». Dans une liste publiée le 27 août dernier par  le FMI, Esther Duflo  compte parmi les 25 économistes de moins de 45 ans dont on dit qu’ils façonnent la manière dont nous pensons l’économie mondiale.

Publications :
– Esther Duflo, Expérience, science et lutte contre la pauvreté, Paris, Fayard.
– Esther Duflo, Le développement humain. Lutter contre la pauvreté (I), Paris, Le Seuil/République des idées, ‎ 2010.
– Esther Duflo, La politique de l’autonomie. Lutter contre la pauvreté (II), Paris, Le Seuil/République des idées, ‎ 2010.
– Abhijit V. Banerjee, Esther Duflo, Repenser la pauvreté, Paris, Le Seuil/Les Livres du Nouveau Monde, ‎ 2012.

Par Aissatou Kourouma



Related Articles

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...