Breaking News

Jeff Koons au Centre Pompidou

Jeff Koons au Centre Pompidou

Le Centre Pompidou accueille une nouvelle fois Jeff Koons. L’artiste y est présent pour la première fois en 1987 à 37 ans, puis en 2000. En 2015 il revient pour une rétrospective largement visitée et qui fait sensation à plus d’un titre.

Qui est-il vraiment ? Pourquoi tant de controverse autour de lui ? D’où vient cette atmosphère sulfureuse qui entoure son monde ? Est-il un démon ou un géni ?

Suivant l’instant, il est ressenti comme peintre, sculpteur, concepteur, charmeur, financier, manipulateur, provocateur, plagiaire, bling-bling, peut-être est-il un mélange « savant » de tout cela, mais surtout un artiste rigoureux laborieux et un visionnaire.

Né en janvier 1955 à York aux Etats Unis, il étudie les beaux-arts à Baltimore puis à Chicago, il devient en 1976 courtier à Wall Street pour financer son projet de vie, ses créations artistiques, il est rapidement à la tête d’une PME avec plus de 100 collaborateurs spécialisés qui réalisent ses œuvres, à partir de son inspiration, sa vision et des règles « architecturales » qu’il impose.

En 1991, il épouse la Cicciolina, d’origine hongroise, de 4 ans son ainée, actrice de films X, chanteuse, vivant en Italie où elle est aussi impliquée en politique. Ce mariage, qui se termine au bout d’un an, va les opposer pendant des années autant financièrement que pour la garde de Ludwig né de cette brève union.

Il surmonte la crise financière causée par sa rupture maritale et un redressement fiscal, avec détermination il continue son activité, se marie à nouveau devient père de 6 enfants.

Sa « patte » séduit, il devient l’un des artistes les plus cotés et les plus chers du monde, certes seuls les amateurs d’art fortunés peuvent s’offrir ses réalisations mais à travers la planète les différentes expositions où ils présentent ses créations attirent un public beaucoup plus large rapidement conquis.

Sans doute pour réussir sa vie un artiste mélange beaucoup de folie, d’originalité, d’imagination, de labeur et parfois de son vivant il atteint le « graal » en étant reconnu, détesté ou adulé, Jeff Koons accède à cette dimension décorée avec « l’or » de sa réussite.

Un superbe album sur cette rétrospective édité par le Centre Pompidou est disponible à la boutique, il contient des très belles photos et des textes explicatifs remarquables.

crédit photo: © JMH
vidéo: AFP

Par Jean-Marie Halper.



Related Articles

Mademoiselle: Se raccrocher à ses rêves!

Théatre: C’est la belle et pétillante histoire de Mademoiselle, meneuse de revue, célèbre en son temps qui a enflammé toutes les grandes scènes parisiennes. Le Casino de paris, le Lido, le Moulin Rouge, les Folies Bergère….

«Célébrer la terre», du 11 septembre au 7 novembre au Havre

L’année 2015 est marquée par la tenue, en décembre à Paris, de la Conférence Internationale sur le Changement Climatique. Afin de s’inscrire dans cet agenda international et d’ancrer la Ville du Havre au cœur de ces enjeux, des affichistes et les « motion designers » proposent une création, affiche ou séquence animée, sur le même thème : CÉLÉBRER LA TERRE.

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...