Breaking News

L’orthorexie qu’est-ce que c’est ?

L’orthorexie qu’est-ce que c’est ?

 ORTHOS désigne en grec ce qui est « droit », «  correct » et, OREXIS désigne l’appétit.

Une maladie fréquente, longtemps passée inaperçue. Cette pathologie est une quête de perfection alimentaire épuisante. Elle se manifeste par des phobies, une fixation sur la sélection des aliments et la méthode de préparation. Aucune cause directe n’a pu être identifiée, si ce n’est le contexte social actuel  où la seule préoccupation liée à une alimentation saine prend des ampleurs qui favorisent ce type de comportement. A qui attribuer cette responsabilité ? Peut-être que les consommateurs européens, bombardés d’informations sur ce qui est bon ou pas pour la santé, finissent par tomber dans les excès à cause de trop d’alertes alimentaires. Souvent excessives, ces alertes posent un problème puisqu’elles sont à l’origine d’une alimentation quelque peu névrosée…

Là où l’anorexique (ou le boulimique) sera obsédé par la quantité alimentaire ingérée, l’orthorexique, lui, focalisera sur la qualité, et inventera ses propres règles. Il sera obsédé par un régime alimentaire strict; composé d’aliments sains et purs qu’il estime comme bons pour sa santé. Il ira jusqu’à planifier ses repas longtemps à l’avance et même à prévoir un kit de secours. Le respect de son régime alimentaire est si strict qu’il en arrive à se sentir supérieur au point de se positionner, parfois, en donneur de leçon auprès de toute personne qu’il jugerait incapable de montrer la même volonté que lui. Les personnes qui souffrent de cette maladie sont en général des femmes et des sportifs. Elles sont angoissées, et l’idée de manger de la nourriture qu’elles jugent «de mauvaise qualité» génère en elles la mise en place de rituels qui peuvent devenir de véritables freins à une vie sereine et harmonieuse.

Le problème, c’est que ces personnes peuvent devenir une véritable source d’exclusion sociale si elles ne se font pas aider par un professionnel. Au-delà de la sensation de culpabilité, de dévalorisation, d’isolement et d’inconfort quotidien, il y a de sérieux risques de carences ou de surdose de certaines vitamines et minéraux. C’est Steeve Bratman, en 1997, qui fut le premier à aborder ce sujet pour décrire ce nouveau comportement alimentaire déviant. Il préconise, dans un premier temps, d’orienter les patients vers un nutritionniste. Mais si le trouble est vraiment trop envahissant, il recommande une prise en charge psychologique.

J’attends vos avis, remarques et demandes personnelles par e-mail : aissatoukourouma21@gmail.com

Par Aissatou KOUROUMA

Email : aissatoukourouma21@gmail.com
Tél. : 06 95 78 72 34


Tags assigned to this article:
Aliments sainsFixationOrthorexieTrouble

Related Articles

Le chanvre : huile végétale précieuse

Originaire d’Asie, le chanvre est l’une des premières plantes domestiquées par l’homme. C’est suite aux conquêtes et aux migrations qu’elle arrive en Europe, puis en Amérique. Le chanvre est tout […]

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...