Breaking News

Laurent Fendt : « Etre dans l’Ici et Maintenant »

Laurent Fendt : « Etre dans l’Ici et Maintenant »

Laurent Fendt, animateur radio et conseiller en relations humaines a bien voulu nous éclairer sur ses engagements et ses motivations. Il évoque l’importance de la marche dans la quête d’une meilleure connaissance de soi et d’un mieux- être intérieur.

Pour FP, l’animateur vedette d’ «  Ici et Maintenant » s’est prêté de bonne grâce au jeu des questions/réponses.

Vous êtes animateur sur radio « Ici et maintenant » depuis bientôt 12 ans. Comment définir cette radio ?

Laurent Fendt profil

C’est une radio qui existe depuis 1980, pionnière des radios libres, elle fût créée par Didier de Plaige.

Elle aborde des sujets essentiels qui, sans prétention, souhaitent ouvrir les consciences à travers tous les domaines de la vie : Économie, politique, éco-sociétalisme, médecines douces ou parallèles, éveil de soi, écologie du corps de l’âme et de l’esprit.

Nous travaillons sans filet lorsque nous sommes à l’antenne. N’importe qui peut appeler pour donner son point de vue sur le sujet qui est traité. Aucune censure. Seul le prénom est demandé. Le nom de la radio peut aussi faire référence à la vision bouddhiste qui invite à voir la réalité telle qu’elle est, dans l’instant présent, sans projeter son esprit sur un passé qui est révolu et un avenir qui n’est que spéculation.

Votre crédo est la connaissance de soi. Êtes-vous parvenu à la connaissance de votre moi intérieur ? Si oui, de quelle façon ?

Laurent Fendt profil

Vaste question ! Disons que je suis sur le chemin de mon humanité. Cependant, il me paraît évident que je me connais dans une large mesure, en tout cas assez pour être quelqu’un qui assume sa vie sans avoir le sentiment d’être victime des évènements qui adviennent dans cette dernière.
La méditation, les voyages, aller vers l’inconnu, se connecter à la nature, écouter des invités et lire des livres, s’abreuver à toute source qui nous élèvent sont autant de clés pour comprendre ce que nous sommes réellement. Cependant, tout peut être source d’apprentissage dès le moment où l’on reste avec un esprit d’enfant, ouvert.

Vous êtes conseiller en relations humaines. Quelles sont les qualités que cela requiert ?

Laurent Fendt profil

Savoir écouter l’autre. L’art de l’écoute, c’est savoir accueillir la différence apparente, pleine et entière, donc sans jugement et sans pensées de ce qui est en face de nous, que cela soit une parole, un tableau, un animal, une plante ou un objet en apparence inanimé.

Savoir Écouter, savoir Regarder, savoir Sentir, savoir s’Exprimer par tous les sens que nous possédons, cela se résume à savoir Accueillir.

L’Accueil n’est pas uniquement passif, il est aussi action. Dès le moment où je suis pleinement dans cet Accueil, il y a un espace qui se crée en moi. Un espace qui peut être par moment Un-fini. Vous êtes pleinement dans l’ici et maintenant. Présent à ce qui est, tel Un point, une antenne émettrice/réceptrice sur du 360°.

Comme-Un point en, et, autour duquel gravite toute chose. Il n’y a rien d’autre que l’objet de mon attention. Ma personnalité, le corps/mental Laurent Fendt n’est plus, je ne me sens plus séparé de tout ce qui est perçu dans l’instant présent.

L’objet de mon attention est accueilli avec une telle acuité que des images arrivent, je pourrai dire, des intuitions traduites en images, en paroles, en postures, en gestes.

Durant ces moments, d’Être tout ce qui est présent ici et maintenant en, et, autour de moi, d’être dans cet accueil à ce qui est, m’amène à ressentir des sensations qui traversent mon corps, envoyées par mes 5 sens, en écho à ce qui est dit, vu, gouté, senti et ressenti.

J’appelle cela percevoir. Percer pour Voir.

Percevoir qui est l’autre au-delà des apparences, des masques et des conditionnements. L’inconscient s’exprime chez tout un chacun. Il s’agit d’être à l’écoute de ce que la personne n’exprime pas verbalement.

Vous marchez souvent en direction du Mont Saint Michel. Pourquoi ?

Laurent Fendt profil

Il ne s’agit pas de religion mais d’un apprentissage de qui l’on est, d’une forme de spiritualité laïque. Un moyen de revenir à l’essentiel de qui nous sommes.

Nous sommes des nomades sur cette planète, et marcher nous reconnecte à ce que nous sommes réellement, des pèlerins qui cheminons vers nous-mêmes.

Nos sociétés occidentales tendent à être sclérosantes, aseptisantes. Nous tendons à ne plus bouger à travers ce corps qui est notre boussole de part les signes qu’il nous envoie. Nous sommes coupés de nos ressentis, de nos émotions.
Pourtant, nous sommes à l’image de l’eau qui est l’expression même de la Vie. Une eau devrait être mouvante pour qu’elle soit vivifiante. Une eau morte est une eau qui est stagnante, qui croupit.

Bertrand Leroy, auteur de « La porte mystérieuse du Mont-Saint-Michel, le sentier de Daath » (lesentier.org) avec qui j’organise ces marches, a retrouvé les anciens sentiers que prenaient les pèlerins au Moyen-âge.

Ce sont en fait des chemins cosmo-telluriques de part les réseaux Schumann et Hartmann qui quadrillent la Terre. Les géobiologues ont bien connaissance de ces réseaux, de ces grilles énergétiques.

Comme je le disais, l’Être humain est une antenne entre Ciel et Terre, parcouru par des ondes électromagnétiques.

Marcher sur ces Lays comme on les appelle, opère un travail énergétique en nous que je nommerais alchimique. Il s’y opère une libération en nous.

De plus, d’un point de vu biochimique, il y a des phénomènes particuliers qui s’ouvrent en nous alors que nous cheminons.

David Servan Schreiber parle très bien de la cohérence cardiaque.

Marcher nous invite à trouver notre propre rythme cardiaque. Le cœur bat à un rythme en cohérence avec le rythme de nos pas. Notre rythme n’est pas celui de l’autre.

Dans une société qui tend à uniformiser les individus, nous prenons d’autant plus conscience que nous sommes uniques sans pour autant être tenté de discriminer l’autre dans sa différence. Chacun avance à son rythme.

De plus, cette cohérence cardiaque va amener les deux hémisphères cérébraux à marcher de concert. Le cerveau gauche, celui de la raison qui est prédominant dans son fonctionnement au cours de nos journées (ondes Béta) se joint avec l’hémisphère droit, celui de l’intuition, du rêve et de l’imaginaire, nous mettant ainsi en état élargi de conscience (ondes Alpha). Nos pensées se font moins présentes, révélant alors une part plus profonde de ce que nous sommes.

Il y a aussi le facteur de partir avec un sac à dos chargé de l’essentiel pour effectuer une marche de 4 jours.

Pour accueillir le nouveau, encore faut-il vider sa coupe intérieure. Cela nous permet de redécouvrir l’essentiel du partage, de la solidarité, de l’ouverture du cœur…

Cheminer de cette manière est une très bonne métaphore de la manière dont nous devrions aborder nos vies. L’expérience du sentier nous reconnecte à cela.

C’est une manière de retrouver l’autonomie. Passer de la confiance à la foi envers nous-même afin de reprendre en main notre destinée.

Quels sont vos livres de chevet ?

Laurent Fendt profil

Je n’en ai pas réellement vu le travail que je fais. Je n’arrête pas de découvrir… Cela étant dit, j’en ai plusieurs qui m’ont profondément marqué. Le best-seller « Conversation avec Dieu » de Neale Donald Walsch. Autre best seller : « Le pouvoir du moment présent » de Eckhart Tolle. « Invitation à l’impensable » de Wayne Liquorman et « Duo de l’Un » de RameshBalsekar.

Je pourrais lire ces livres sans me lasser car on y apprend sur soi à chaque lecture.

Quelle est la plus belle définition de l’amour ?

Laurent Fendt profilSavoir Accueillir ce qui est sans jugement. Ce qui ne veut pas dire que l’on a pas de préférence.

A quoi ressemble votre femme idéale ?

Laurent Fendt profil

Celle qui m’aime pour ce que je suis et que j’aime pour ce qu’elle est.

 

 

Par Claire Renée Mendy.

Invitation – La marche : Mont-Saint-Michel – 29-09-2014

Radio Ici et Maintenant : http://www.icietmaintenant.com/
Site internet de l’association  la salamandre : http://lasalamandre-eveille.fr/


Tags assigned to this article:
Radio Ici et Maintenant

Related Articles

Ndaanane

Une alliance époustouflante de couleurs, de gestes et de sons. L’or du sable et le bleu du ciel se marient à l’indigo des pagnes qui virevoltent, s’envolent et tournoient, poussés par les frappes hypnotiques des sabars […]

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...