Breaking News

Le « dbChronicle »: un sac à main high tech

Le « dbChronicle »: un sac à main high tech

Après avoir travaillé pour Gucci, Dior ou encore Calvin Klein, Diana Broussard a lancé sa marque éponyme et fut l’une des premières à ouvrir sa boutique à West Village, sur Christopher Street. Nous sommes alors en 2001. Son point fort réside, à cette époque, dans sa création nommée « Nate Necklace« , un collier aux maillons en plexiglass et résine « noir brillant ».

Mais Diana Broussard a toujours un oeil rivé sur le futur. Elle a ainsi compris l’importance d’inclure le high-tech dans ses créations et grâce à cela, elle fait la différence!

Elle innove donc en associant à sa chaine «Signature» le premier écran LCD, transformant le sac, accessoire ultra classique, en un objet « dernière génération », destiné à la femme moderne. Avec sa résolution en 480 x 800, l’écran permet de visionner un film ou un fichier pour une durée de 90 à 120 minutes. Une connexion USB permet de relier le sac à un ordinateur afin d’ajouter ou télécharger de nouveaux documents. Lorsque la batterie est épuisée (et avant son rechargement) ou lorsque vous vous ne servez pas de l’écran, ce dernier s’affiche en noir «résine», couleur identique à celle de l’objet, donnant alors l’impression d’un petit sac rectangulaire et précieux. La chaine peut également être détachée pour transformer le sac en pochette.

Prix : 1 950 dollars, Série limitée à 150 exemplaires.
Aujourd’hui, cette collection se complète avec un porte-clefs et un pendentif. (Prix sur demande)


Related Articles

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...