Breaking News

  • La Journée Internationale des Femmes 2016 – Demandez le programme…

    C’est une belle équipe qui conduit ce projet grâce à la bienveillance engagée de Madame le Maire du 8ème arrondissement de Paris, Jeanne d’Hauteserre, Erika Duverger (première adjointe chargée de la Culture et des […]

    Partager :
    ...

  • La Journée Internationale des Femmes 2016 – Nâdiya Ambassadrice

    Le charme de la « Femme », l’émotion du métissage des cultures, la passion musicale d’une chanteuse avec une voix captivante…
    Elle va vous accompagner avec grâce toute la journée et vous faire […]

    Partager :
    ...

  • Que représente la fête des mères pour vous ?

    Si la date de la fête des mères varie d’un pays à l’autre, c’est le 31 mai prochain que les mamans seront à l’honneur en France […]

    Partager :
    ...

  • Qui fait le buzz sur toile ?

    Nous commençons ce buzz par un voyage dans le passé de la choriste Alice Baker, âgée de 102 ans, puis nous allons être témoins du lien fort qui unit une maman et son enfant […]

    Partager :
    ...

  • Infos en bref

    Gynécologie Sans Frontières organise en partenariat avec la Mairie de Lille, un colloque national le 16 avril, destiné aux […]

    Partager :
    ...

  • Qui fait le buzz sur la toile?

    Nous commençons notre visite hebdomadaire des buzz du net par le Japon qui vient d’élire sa première Miss Métisse (…)

    Partager :
    ...

«Les femmes qui restent»

«Les femmes qui restent»

Des nouvelles de Chine !

Mais qui sont donc ces femmes qui restent ? Que signifie exactement une femme qui reste ? Cette appellation a une connotation négative en Chine : « Sheng nu » ou « leftover women »  désignent les femmes laissées de côté, celles qui restent… Il s’agit en fait de femmes qui ont entre 25 et 27 ans environ, sont très cultivées, ont fait de longues études et vivent en ville. Elles ont de très bonnes situations professionnelles, certes, mais, à 27 ans, une femme est considérée comme « très vielle » en Chine. C’est apparemment une tranche d’âge limite pour être encore « bancable » dans ce pays. Cela ne vous rappelle pas nos fameuses « catherinettes » en France ? Il faut savoir qu’en Chine, dès le collège, lorsqu’une ado commence à fréquenter un garçon, la famille et les enseignants tentent de la dissuader. Paradoxalement, ce sont ces mêmes personnes qui, plus tard, seront les premières à pointer du doigt les « femmes qui restent ».

Bien que ce phénomène ne soit pas nouveau, les femmes chinoises n’ont décidé que récemment de se rebeller. « Les femmes qui restent », refusent désormais d’être marginalisées, et elles entendent se servir de l’expression péjorative « Sheng nu » (lancée par le gouvernement en 2007) pour défendre leurs droits. Auteure, du livre « Leftover Women, the Return of Discrimination in China », paru en anglais en avril 2014, Leta Hong Fincher démontre clairement les discriminations dont sont victimes ces femmes, que ce soit au travail ou dans la société en général. Certaines ont osé s’attaquer aux entreprises qui diffusaient des offres d’emplois uniquement réservées aux hommes. Le tribunal de Pékin leur a donné raison. Au-delà d’une victoire considérable, c’est surtout un réel signe d’évolution des mentalités, y compris chez les magistrats.

N’hésitez pas à nous donner votre avis sur ce phénomène. Envoyez-moi vos avis, remarques et demandes personnelles par e-mail : Aissatoukourouma21@gmail.com

Par Aissatou KOUROUMA

Email : aissatoukourouma21@gmail.com
Tél. : 06 95 78 72 34

Partager :


Related Articles

Qui fait le buzz sur la toile?

Pour bien débuter ce mois de décembre, voici un concentré de bonnes surprises. Vous allez être éblouis par Paddy […]

Partager :

Qui fait le buzz sur la toile?

En effervescence cette semaine sur Internet : un peu de baume au cœur, des questionnements sur les choix, du rire avec Inbar Amid […]

Partager :

Qui fait le buzz sur la toile?

En ce début de mois de février et donc du printemps, nous sommes inspirés. Inspirés par des modèles de forces, de courage et de positivités […]

Partager :
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.
Required fields are marked*