Breaking News

  • Le Hammam Pacha: entre tradition et bien-être…

    Depuis 25 ans, ce Hamman est une référence. Après un établissement à Saint-Denis, c’est à Paris, dans le 6ème arrondissement que le Hammam Pacha vous ouvre les portes du bien-être, sur près de 700 m².

    Partager :
    ...

  • Secret of Happiness

    Happiness is emotional or mental state of being associated with positive or pleasant emotions or feelings, ranging from contentment to deep joys. Philosophers and […]

    Partager :
    ...

  • Découvrez les bienfaits de la lithothérapie!

    Quel rapport avons-nous aux pierres et aux cristaux ? Selon la lithothérapie, nous entretenons une véritable relation. Et un travail énergétique, avec la pierre qui nous correspond le mieux […]

    Partager :
    ...

  • Le Programme Smart Neuro-Nutrition© qu’est-ce que c’est?

    Nous rêvons toutes de gérer notre poids, en nous stabilisant à notre poids de forme. Coach en neurosciences motivationnelles et expert en gestion du stress émotionnelle, Philippe Mendy* a développé un […]

    Partager :
    ...

  • Envie d’un sauna en amoureux?

    Le sauna est souvent mentionné comme source de santé, voire comme lieu de soin pour les héros blessés et les malades.
    A l’origine, le sauna n’était qu’un simple trou creusé dans le sol où […]

    Partager :
    ...

  • Comment purifier son organisme et retrouver la ligne après les fêtes…

    La fin et le début de l’année sont des moments de partage en famille. Au menu de la joie, de l’amour, des instants précieux, des cadeaux mais aussi de bons repas. Les invitations sont […]

    Partager :
    ...

La maladie cœliaque qu’est-ce que c’est ? – Partie1

La maladie cœliaque qu’est-ce que c’est ? – Partie1

«Koeliakos », désigne en grec « ce qui appartient aux intestins » d’où le terme « maladie cœliaque » ou maladie chronique de l’intestin. La maladie en question est souvent désignée sous les appellations « intolérance au gluten, ou encore entéropathie au gluten ». Les symptômes digestifs sont caractérisés par des ballonnements, des maux d’estomac, des diarrhées mais aussi des douleurs articulaires, des migraines, et des insomnies. Nous sommes donc bien dans le cas d’une « intolérance » au gluten. A l’origine de ces souffrances la consommation de gluten. Le gluten est un mélange de protéines contenues dans certaines céréales telles que le blé, l’orge et le seigle. Chez les personnes atteintes de la maladie cœliaque, l’ingestion de gluten provoque ce que l’on appelle une «réaction immunitaire anormale ».

Il y a au niveau de l’intestin grêle une inflammation qui endommage les parois intestinales. En terme médical, il s’agit des villosités intestinales qui sont détruites. Ce sont de petites structures en forme de vague qui constituent les « replis » de l’intestin et qui permettent l’absorption de la majeure partie des nutriments, des vitamines et des minéraux. Quand l’inflammation persiste chez un patient, son intestin est abîmé et devient ainsi incapable d’absorber certains minéraux, nutriments et vitamines. Et, cela provoque à moyen terme une malnutrition même si le patient a une alimentation normale. Des symptômes d’une intensité variable se manifestent chez certaines personnes atteintes de cette maladie et, avec le temps, des problèmes plus graves apparaissent au-delà de la fatigue, la dépression et les douleurs aux articulations. Un conseil radical comme le bannissement du gluten dans leur alimentation permet à certains patients de retrouver une meilleure santé. A ce propos, doit-on parler d’allergie, d’intolérance ou d’hypersensibilité? L’allergie qui est très rare, est détectable suite à l’ingestion du gluten qui provoque des difficultés respiratoires ou digestifs pouvant aller jusqu’à l’œdème. Contrairement à l’intolérance, l’allergie ne détruit pas l’ingestion. L’intolérance est en réalité une réaction immunitaire provoquée par l’ingestion du gluten. Contrairement aux allergies dites « classiques » cette réaction anormale du système s’en prend à l’organisme du patient en s’attaquant à son intestin grêle. Selon certains experts, trois groupes de patients ne supportant pas le gluten sont répertoriés : les allergiques, les intolérants et les hypersensibles. Ces mêmes spécialistes distinguent l’allergie de l’intolérance.

Quant à l’hypersensibilité, elle fait l’objet d’un débat scientifique. Pour information, les hypersensibles correspondent aux patients ayant subi des tests parce qu’ils avaient des symptômes de la maladie cœliaque sans que les médecins n’y détectent la présence d’anticorps justifiant d’une intolérance au gluten. Certaines personnes réagissent bien plus vite que les intolérants au gluten. A ce jour, il y a peu de spécialistes qui s’intéressent à l’hypersensibilité au gluten. D’autres professionnels dénoncent l’aspect fourre-tout que revêt cette catégorie de patients. Quant aux industriels, ils s’adressent surtout aux malades qui s’astreignent à un régime « gluten free » ( sans gluten, ndlr) sans qu’il y ait à cela une obligation médicale. Qu’est-ce que le gluten ? Quelles sont les causes précises de cette réaction immunitaire anormale ? Nous aborderons ces aspects prochainement, à l’occasion de la deuxième partie consacrée à la maladie cœliaque.

Par Aissatou KOUROUMA

Email: Aissatoukourouma21@gmail.com
Téléphone: 06 95 78 72 34

Partager :

Tags assigned to this article:
AllergieGlutenIntoléranceLa maladie cœliaque

Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.
Required fields are marked*