Breaking News

La maladie cœliaque qu’est-ce que c’est ? – Partie3

La maladie cœliaque qu’est-ce que c’est ? – Partie3

Quelles sont les autres complications non liées à l’atteinte intestinale, et quelle est la prévalence ?

Les chercheurs ont détecté des complications non liées à l’atteinte intestinale qui peuvent survenir en cas d’intolérance au gluten, sans pour autant que le lien soit toujours bien compris.

Il s’agit, entre autres, de l’atteinte des nerfs ou neuropathie, l’infertilité, les arthrites, la dermatite herpétiforme, et certains types de cancers. Concernant l’atteinte des nerfs, souvent le patient atteint de l’intolérance au gluten fait mention de phénomènes d’engourdissements dans ses membres, voire de douleurs. Également, des migraines sont relevées ainsi que des crises d’épilepsie, ou parfois d’autres troubles neurologiques.

Dans le contexte d’infertilité, il semblerait que l’infertilité soit fréquente chez les personnes souffrant d’intolérance au gluten. On observe de fréquentes fausses couches. Chez d’autres patients, une inflammation des articulations provoque des douleurs qui déclenchent l’arthrite. Parmi les complications non liées à l’atteinte intestinale relevées, il y a la dermatite herpétiforme qui est une affection de la peau caractérisée par des démangeaisons, une sensation de brûlure et l’apparition de cloques rouges, surtout sur les coudes, les genoux et les fesses. Elle est associée à l’intolérance au gluten dans 15 % à 25 % des cas. Un certain type de cancers a aussi été répertorié. Selon les spécialistes, la maladie est associée à un risque augmenté de lymphome intestinal, de cancer de l’intestin et d’autres types de cancers, à long terme.

Le diagnostic de l’intolérance au gluten n’étant pas très simple, les données liées à la prévalence fluctuent énormément. Les associations de malades et les professionnels dans ce domaine pensent que la maladie est plus répandue qu’on ne le croit, et que par conséquent, de nombreuses personnes sont atteintes sans le savoir. Cette fréquence dépend non seulement de l’ethnie, mais aussi des régions d’où sont originaires les patients. Il a été remarqué, lors d’études réalisées sur le sujet, qu’en Australie, en Europe, et chez les Blancs d’Amérique du Nord, les populations sont les plus touchées par la maladie. Chez le type caucasien, la prévalence varie entre 1 malade sur 100 et 1 malade sur environ 300. Cette maladie est par contre beaucoup moins présente chez les personnes d’origine africaine ou asiatique. Les études santé effectuées au Canada indiquent que 300 000 Canadiens pourraient aussi être atteints d’intolérance au gluten, et qu’il y a encore plusieurs cas non détectés.

Nous aborderons dans le prochain article les types de diagnostics possibles et les différentes étapes de celui-ci.

Par Aissatou KOUROUMA

Email: Aissatoukourouma21@gmail.com
Téléphone: 06 95 78 72 34


Tags assigned to this article:
GlutenIntoléranceLa maladie cœliaque

Related Articles

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...