Breaking News

  • Un road-trip hors des sentiers battus!

    Mélusine Mallender, l’exploratrice de la chaine Voyage parcourt le monde, seule en moto, à la rencontre des femmes d’autres cultures… Avec un seul but: découvrir comment perçoit-on et vit-on la liberté ailleurs?

    Partager :
    ...

  • Adresse idéale pour une escapade à Madrid…

    Dernier né du Groupe Barceló, l’Hôtel Emperatriz est situé en plein cœur du Madrid historique, dans le quartier de Salamanca, à proximité du Paso de la Castellana et de la Calle Serrano, bien connue des accros du shopping! L’atmosphère y est moderne, cosmopolite et très conviviale.

    Partager :
    ...

  • Paimpol nous fait chanter depuis plus de 100 ans… « Sa Paimpolaise »

    Une icône de Bretagne, bien protégée au creux de sa baie qui s’ouvre aussi sur la « fameuse » île de Bréhat et qui déploie en son sein des trésors cachés à découvrir […]

    Partager :
    ...

  • Changer de vie pour s’installer au Québec

    Les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir s’installer dans la Belle Province (le Québec, ndlr), qui accueille annuellement entre 45 000 et 50 000 immigrants […]

    Partager :
    ...

  • Cognac, une ville, un nectar!

    Cognac, pour y accéder vous traversez les vignobles qui produisent les spécialités locales : le pineau et bien sûr le cognac […]

    Partager :
    ...

  • Les recettes de Sophie

    La journaliste originaire de La Réunion Sophie Gastrin nous invite, à travers son livre « Cuisine de l’île de La Réunion » […]

    Partager :
    ...

Marc Faivre : L’Art de la poésie dessinée

Marc Faivre : L’Art de la poésie dessinée

Lorsque je rencontre Marc Faivre, dessinateur-portraitiste, je sais déjà qu’il est amoureux du Sénégal et particulièrement de Saint-Louis où il a vécu 16 ans durant. Un point commun que nous cultiverons le long de nos échanges. L’homme a cet irrépressible besoin d’aller vers l’autre, de le découvrir dans son universalité, mais aussi dans sa singularité. Curieux et fin d’esprit, il s’exprime avec aisance en wolof.  Et sait vous lancer, au moment opportun, une citation ou une expression bien sénégalaise. Ce qui est très plaisant, venant d’un Français. Esthète, il dit aimer « l’évidente beauté des visages rencontrés à Saint-Louis, l’allure et la finesse des traits » qui s’expriment avec une profondeur et une douceur singulières. Ses mots sont choisis. Presque posés comme sur une des nombreuses toiles à qui il donne vie, tel un magicien de l’âme. A chaque visage dessiné, c’est un peu une nouvelle « performance, et plus le visage est beau, plus ce sera difficile ».

Marc Faivre est en réalité un poète.

Il sait saisir et retranscrire à la craie, au marqueur ou au pastel, cet instant, insaisissable pour le commun des mortels, qui rend les rencontres hors du temps. S’il est sensible à la légendaire élégance des Saint-Louisiennes, il est tout autant séduit par la finesse des traits et l’allure des hommes de la mer qu’il y croise au petit matin. Il aime à admirer, puis à croquer leurs faciès burinés qui en dit long sur leur travail,  leur courage, leur volonté et leur spiritualité. Son reconnaissable coup de crayon est un hommage renouvelé à tous ces visages lumineux. C’est là toute la magie de cette performance « qui donne vie » sur le papier à l’être dessiné. De son voyage presque initiatique au pays de la Téranga, l’artiste féru de jazz a appris « une autre façon d’être debout sur terre, une autre façon de comprendre la vie, une énergie de vie qui enrichit ». Aller vers l’autre, à travers son art lui a assurément apporté une double culture, le fortifiant intérieurement dans une ville où l’animisme, le christianisme et la religion musulmane cohabitent en toute quiétude. Le peintre en a saisi toute la magnificence et l’universalité.

lien: www.marcfaivre-croquis.fr

Partager :


Ecrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.
Required fields are marked*