Breaking News

Myriam Kournaf , un personnage hors du commun

Myriam Kournaf , un personnage hors du commun

Bien « équipée » avec un DEA d’anglais, un DESS d’administration des entreprises, une expérience au Four Seasons d’Atlanta puis un premier poste de directeur général au Beau Rivage à Nice, elle « débarque » à Paris où elle prend en 2005 la direction de l’hôtel Montalembert.

Sa mission : transformer l’image de cet établissement récemment acquit par la famille espagnole Soldevila (Majestic Hotel Group). Son arme pour y parvenir, le bon sens… Mais aussi la capacité d’observer, d’écouter, de comprendre sans juger de donner avant de recevoir, de concevoir la meilleure construction possible pour réaliser le projet fixé, d’utiliser ses talents de communication, d’imaginer mieux que d’autres, de motiver ses équipes, d’organiser et de s’impliquer sans limite.

Une idée qui change tout… elle imagine « son hôtel comme un séduisant repaire » pour le monde littéraire, au cœur du quartier latin, celui des éditeurs mais à l’époque dépourvu de ce type de lieu d’accueil.

A partir de là, elle noue les relations qu’il faut avec les personnalités, écrivains, journalistes, critiques ou autres, qui gravitent dans ce microcosme.

Sans doute son charme opère mais plus encore ses qualités et sa générosité sont les vecteurs de cette démarche.

Prix de la romancière2014

Prix de la romancière 2014 (Myriam Kournaf en blanc)

2006, voit la création d’un prix « premier roman de femme » maintenant renommé prix « de la romancière. En 2014 le jury est représenté par Christophe Ono-Dit-Biot (Président), Josyane Savigneau (présidente d’honneur), Christine Orban (marraine) avec d’autres personnalités dont Claire Chazal, Adélaïde de Clermont-Tonnerre et Jean-Christophe Rufin.

Sous son égide, d’autres remises de prix littéraires comme le prix Marie Claire, le Prix Duménil, ou encore le prix Sagan, sont organisées et réalisées au Montalembert.
Plusieurs « grands noms » du monde littéraire rejoignent son amical réseau, Marc Levy, Josyane Savigneau, Philippe Sollers, Tatiana de Rosnay, Yvan Attal, et d’autres.

Marc Levy choisi en 2006 d’accompagner Myriam dans son projet en devenant le premier président du prix littéraire au Montalembert, il lui rend aussi un hommage appuyé le 4 février 2015, le jour de la fin de son mandat dans cet établissement, en présentant son nouveau roman « Elle & Lui » devant une assemblée de professionnels, de journalistes et d’amis.

Grâce à sa vision pour le développement de l’établissement, son management des collaborateurs, son sens du détail dans la présentation du restaurant, du bar, sa capacité à créer « l’ambiance intime » attendue dans ce type d’hôtel à taille humaine, à la confiance témoignée par les propriétaires pour engager les travaux nécessaires qu’elle supervise, elle atteint un improbable objectif.

2011 ouvre la porte au Montalembert qui devient le premier établissement hôtelier de la Rive Gauche à rentrer dans le cercle fermé des 5 étoiles français (165 au total sur tout le territoire à cette époque).

2015 regarde partir son « chef d’orchestre » charismatique qui a su former, aguerrir, sublimer sa troupe avec imagination, exigence mais dans le respect de chacun pour que la partition interprétée 24 heures sur 24 et 365 jours par an soit parfaite et toujours innovante.

Au-delà du manager inspiré qui réussit dans ses entreprises, Myriam est une femme passionnée qui séduit par des valeurs humaines peu courantes, qui continue à s’émouvoir au fil des tribulations de la vie, ardente, généreuse, engagée dans la foi positive, secret au final d’un destin lumineux qu’elle compose naturellement.

Par Jean-Marie Halper.



Related Articles

Sophia Amoruso, boss des affaires?

Sophia Amoruso, décrite comme « La Cendrillon de la technologie» par The New York Times, est une businesswoman Californienne. Fondatrice, PDG et directrice artistique de «Nasty Gal», une boutique en ligne de vêtements vintage.

Bougies de rêve, Rêve d’une vie…

Plantons le décor… 14 février 2016 – Il est 20h… Le travail est derrière soi, la cuisine des grands soirs attend sagement au chaud dans le four, le champagne est lui au frais et le vin décante doucement…

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...