Breaking News

Olivier Nsengamana, défenseur des grues grises couronnées

Olivier Nsengamana, défenseur des grues grises couronnées

Préserver la biodiversité au Rwanda

Olivier Nsengimana

Olivier Nsengimana

C’est l’histoire d’un jeune homme qui a survécu au génocide rwandais. Major de son école de vétérinaire, il a pour passion première de sauver les animaux en voie de disparition dans son pays. Il jette son dévolu sur la grue, symbole de richesse et de longévité au Rwanda. Cet oiseau de compagnie à l’allure fière et distinguée, avec sa couronne d’or en touffe et sa tache rouge flamme sur le cou, a trouvé en Olivier Nsengamana un fervent défenseur. Né au Rwanda en 1984, il s’est donné pour mission de préserver la biodiversité au pays des Mille collines.

Nous le savons tous, l’histoire mouvementée du Rwanda n’a pas été favorable à la conservation de la faune ni permis à celle-ci de figurer parmi les priorités de la population. Aussi, malgré les efforts du gouvernement qui a interdit de blesser, tuer, capturer, ou vendre la grue, rien n’y fait. Résultat : la population de cette espèce a régressé de 80% sur les 45 dernières années. Aujourd’hui, on compte entre 300 et 500 grues couronnées grises dans la zone protégée du nord du pays, à Rugezi Marsh.

Ayant décidé de répartir son temps entre la protection des gorilles et celle des grues, Olivier a entrepris de réintroduire ces dernières leur habitat naturel rwandais. La première étape de cette opération consiste en l’établissement d’une base de données nationale répertoriant toutes les grues couronnées grises du Rwanda, y compris celles qui sont en captivité. Dans un second temps, la création d’un centre de réadaptation est envisagée, notamment au sein du parc national de l’Akagera, situé dans le nord-est du pays. Il compte également promouvoir les programmes de sélection et convaincre les populations à renoncer définitivement à leurs oiseaux. Pour cela, Olivier collabore avec le Conseil de Développement du Rwanda afin d’encourager les gens à se séparer des oiseaux qu’ils détiennent. La partie la plus délicate de sa démarche reste toutefois d’éradiquer le braconnage qui fait vivre de nombreuses personnes.

A 30 ans, Olivier Nsengamana, qui veut favoriser l’accès à ses connaissances et expériences à la jeune génération écologiste rwandaise, est l’un des lauréats Environnement 2014. La prestigieuse marque de montres ROLEX a décidé de l’aider dans sa démarche. L’exemple d’Olivier devrait servir de modèle dans d’autres pays africains qui ont une difficulté énorme à équilibrer la protection de l’environnement avec le développement économique.

crédits photo : © Rolex Awards/Ambroise Tézenas & © J Shouse Photojournalism.

Par Aissatou KOUROUMA.



Related Articles

Comment rester féminine malgré un cancer?

Nous avons été sensibles à l’appel de cette perruquière au grand cœur. Nous lui laissons la parole sur FP afin de sensibiliser le plus grand nombre à son projet de crowndfunding en faveur des femmes atteintes de cancer.

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...