Breaking News

Prince… For Ever!

Prince… For Ever!

Aucun disque, aucun spectacle, aucune chanson ne peut disparaitre tant qu’une âme porte dans l’espace ton rayonnement.

Sur le beau visage doré d’une «fan», les larmes de l’émotion s’éclairent d’une passion sans limite, elles promènent la grâce de sa musique qui résonne en elle avec magie et bouleverse chaque secret de son corps.

Sans doute, le regard encore perdu vers un horizon lointain, des images du chanteur apparaissent, dans sa loge pour un dernier maquillage, elle le voit sur scène insouciant de ses prouesses, elle admire sa prestance passionnée, elle frissonne du concert de ses notes vagabondes qui s’échappent dans la salle, elle communie avec un public acquis à sa cause qui ne cessera de l’aimer.

En marchant dans la rue, assise dans sa voiture, étendue au calme dans son cocon, les mélodies issues de ses disques ou de ses rêves fusionnent dans ses pensées et dans son cœur.

Chaque seconde est vivante, aimer c’est partager, alors les sensations qui l’accaparent sont indélébiles, elles fleurissent son inconscient en le décorant avec ferveur d’un bonheur qui ne s’éteint jamais.

Prince, passionné de la vie «extrême», expérimente toutes les options qui peuvent nourrir son hyper activité et déchainer sa sensibilité, il est aussi danseur, acteur, auteur, compositeur, plus encore…

Quelques succès parmi d’autres pour éclairer les nouveaux «fans»:

Purple Rain – When doves cry – Kiss – I wanna be your lover – Let’s go crazy – Cream – Sign o’ the Times…


Tags assigned to this article:
fanFunkHommageJazzKissPrincePurple rainRock

Related Articles

Une rentrée caniculaire ?

Comme chaque année, voilà que nous allons franchir l’étape « rentrée de septembre ». Que l’on soit écolier ou étudiant ; que l’on soit, salarié, au chômage ou autre, c’est LA rentrée. Un rite auquel on sacrifie sans trop se poser de question.

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...