La puissance de l’Intention, signe intérieur de richesse

La puissance de l’Intention, signe intérieur de richesse

Oser son énergie positive et sa force créative

Et si l’on se hasardait, le temps d’un article, à imaginer les choses autrement, cela donnerait quoi…
Cela pourrait commencer par de petits changements dans notre quotidien, appliqués chaque jour, presqu’imperceptibles mais subtils, amenant progressivement, vers une transition significative pour notre vie.
Mais d’abord, doit-on s’interroger… Etes-vous ouvert(e) à la possibilité que ce soit différent? Etes-vous prêt(e) à quitter ce qui semble être un confort… « confortable ». Vous sentez-vous l’âme d’un(e) conquérant(e), d’un(e) explorateur(trice)? Se pourrait-il qu’il y ait une autre voie?
La Vie, cette galopine, essaie toujours de nous faire voir « de l’autre côté des choses », de faire vaciller nos certitudes et nos affirmations, de nous renvoyer en pleine face, par effet de miroir, ce que nous nous refusons à voir.
De fait, les croyances sont toujours limitatives…
Notre corps n’est pas fait que de matière; il est aussi et avant tout énergie, comme l’explique bien la physique quantique et « l’information » qui régit et dirige ces entrelacs de cellules que nous sommes, c’est notre pensée, notre conscience, notre esprit.

« Les plus récentes études de l’effet de l’esprit sur la matière semblent indiquer que l’intention a des effets variables qui dépendent de l’état du sujet, ainsi que du moment où il émet une pensée et de l’endroit où il se trouve. L’intention a déjà été employée dans maints domaines, notamment pour guérir les maladies, modifier des processus physiques et influencer des événements. Il ne s’agit pas d’un don spécial mais d’une compétence apprise et aisément enseignée. En réalité, nous utilisons tous déjà l’intention dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne. »
« On sait aujourd’hui que les pensées sont une forme d’émission de biophotons – ces particules de lumière porteuses d’énergie émises par tous les organismes vivants: plantes, animaux, êtres humains. Elles créent une énergie qui émane de nous en permanence. Le fait d’orienter ses pensées vers un objectif précis – ce que les scientifiques appellent « l’intention » ou « l’intentionnalité » – semble produire une énergie assez puissante pour transformer la réalité physique. »

C’est notre pensée, constituée d’un conscient et d’un inconscient qui attire les situations et d’ailleurs, à près de 99%, plutôt notre inconscient, façonné par notre environnement, notre éducation et nos conditionnements.
Tous nos comportements sont déterminés, au fil de notre vie, par ces conditionnements, ces croyances, souvent limitatives (contraintes qu’elles sont par nos jugements, nos peurs et nos critiques, nos addictions et notre égo déformé). Notre réalité aussi. Souvent à notre insu.

L’idée serait d’éliminer ces déterminismes négatifs et de les remplacer par des conditionnements positifs, inspirants, valorisants.
Comment? En le disant littéralement à son inconscient, en acceptant de se pardonner, en cessant d’attendre, en victime, le salvateur venu de l’extérieur ou la circonstance extraordinaire qui va tout changer, dans notre vie.
Je suis responsable de la situation dans laquelle je vis actuellement, que j’ai créée… souvent sans le savoir consciemment. Je suis donc aussi responsable des changements positifs que je peux y apporter. J’en ai le pouvoir!

 

« Vous êtes votre plus profond désir. Tel est votre désir, telle est votre intention. Telle est votre intention, telle est votre volonté. Telle est votre volonté, telle est votre action. Telle est votre action, telle est votre destinée. »

Les Upanishad – extrait du Livre des Coïncidences de Deepak Chopra

 

Changer ses habitudes, ce n’est jamais anodin, ce n’est pas toujours facile mais c’est souvent salutaire et responsabilisant.
De plus, ne pas tenter de modifier ces croyances engrammées, ne pas exercer notre responsabilité de co-créateur(trice) de notre vie, c’est s’exposer à vivre et revivre le même type de situations encore et encore; En tant qu’être humain, nous ne sommes pas des victimes, nous ne sommes pas impuissants, mais au contraire puissants au-delà de ce qu’on peut imaginer.
Et là, on pense à cette merveilleuse citation de Marianne Williamson (injustement attribuée au grand Nelson Mandela): «Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites. C’est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.»

Se servir de son pouvoir, c’est tout simplement cesser de subir, augmenter son niveau de conscience et son taux vibratoire, c’est débloquer en nous les inhibitions, apaiser les traumatismes et les blessures, « développer l’intelligence du cœur » et ouvrir le champ des possibles.

Exercer sa puissance d’intention, c’est tout simplement décider de ce que l’on souhaite dans sa vie, se projeter dans l’objectif atteint et ne pas avoir peur de sa lumière, de sa liberté et de sa force créatrice.

 

« Concentrez-vous sur ce que vous voulez voir se réaliser dans votre vie et surtout pas sur ce que vous ne voulez pas, laissez parler votre imagination, votre intuition et commencez à voir s’opérer les changements, en vous puis dans le monde, autour de vous. »

 

Les vibrations (vibrations électriques dans le cerveau qui irradient autour de soi) émises par ces pensées de joie, de paix, d’assurance, par ces ressentis d’amour et de confiance attireront à nous ces choses auxquelles on rêve.

Bien-sûr, il ne suffit pas juste de rêver, bien que cela ait son importance, il faut aussi s’investir, poser des actions, faire des expériences…. apprendre à se connaître.

 

« Bien-sûr, lire des dizaines de bouquins sur le développement personnel peut aider mais apprendre à se connaitre en profondeur, c’est surtout expérimenter, explorer, découvrir avec son corps, son cœur, tout son être, c’est faire des erreurs et apprendre, faire des rencontres déterminantes, découvrir par accident des choses intensément révélatrices, vivre des difficultés, des souffrances et se relever, affronter ses peurs et ses angoisses, progresser, changer de chemin en cours de route, se laisser inspirer par des personnes fortifiantes… »

 

 

Tout est déjà en nous, il reste à le rechercher, à le trouver et à le laisser se manifester de l’intérieur vers l’extérieur.
Vibrer en soi la plénitude, la lumière, l’abondance, c’est attirer dans sa vie des situations de complétude, de richesse, de bonheur et de renouveau. Se sentir victime et en manque de quelque chose, c’est attirer à soi l’abandon, l’insuffisance et l’imperfection.
Tout chemin de vie (tous sans exception) passe par l’Amour, cet amour inné en nous que l’on perd souvent en cours de route.
Ouvrez-vous, déverrouillez en vous ces entraves, soyez curieux(se), montrez-vous flexible, exprimez clairement votre intention, laissez parler votre intuition, abandonnez-vous à l’imagination et rééquilibrez votre vie doucement.

Pour matérialiser vos rêves, goûter au bonheur et contribuer à celui des autres.
A vous de jouer maintenant…
En vérité, on aurait très bien pu intituler cet article « Comment nos pensées, nos croyances et nos conditionnements peuvent influer sur notre réalité, dans le bon sens comme dans le mauvais »!

Qu’en pensez-vous ? Laissez-nous vos commentaires !

Pour aller plus loin:
Documentaire TITRYA – La puissance de l’intention
Le pouvoir de l’intention – Wayne DYER – J’ai lu Collection « aventure secrète »

 

Partager :


Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.
Required fields are marked*