Breaking News

S. comme …

S. comme …

La Saint-Valentin approchant à grands pas, pourquoi ne pas songer aux préparatifs de ce délicieux 14 février à venir, point culminant et opportun pour beaucoup, de l’expression de leur amour.

Quand certains s’évertuent, au fil de l’année, à faire vivre leurs sentiments à l’égard de l’élu(e) de leur coeur, d’autres sont… disons, à court d’idées!

Un coup de main? Il est un ouvrage, nouvellement paru, qui pourra peut-être éclairer votre lanterne: « Les Délices coquins, recettes d’amour érotiques et métaphoriques » conçu par Marie-Antoinette Séjean, de son nom de plume, Mary S, paru aux éditions Orphies, il y a quelques jours.

« Prenez le temps de le lire,
Ce livre qui chavire!
Et laisse sur vos lèvres le parfum de l’Amour et un chant très intime,
Celui de mes cuisines.

Celle des sens,
Celle du sens,
Indécence des succulences.

Ni un roman, ni une énième déclinaison du sexe, mais l’appel ardent, émoustillant de la poésie originelle des corps et des bouches dans l’allégresse du jardin d’Éden. » Marie S

Ah! vaste programme, hein?

Née à Djibouti en 1959, Maire-Antoinette Séjean est originaire de la Martinique et mère de trois enfants. Médecin nutritionniste, psychosomaticienne, formée à l’hypnose et à la phythothérapie, elle exerce à Paris en cabinet libéral et en centres de santé mutualiste. Elle est également la présidente fondatrice de l’association Nutricréole «Santé et alimentation de la Terre», auteure à succès de livres pratiques («Mince! Un régime créole», «La Diététique Créole» entre autres) et consultante et journaliste médicale sur les questions de nutrition, santé et bien-être.

Elle s’est entourée de la « crème de la crème » pour ce bel opus qui se laisse déguster comme une fraise onctueuse de chocolat:

  • Suzanne Dracius, la préfaceuse

Prix de la Société des Poètes Français pour l’ensemble de son œuvre, Suzanne Dracius, originaire de la Martinique, est une romancière à l’aura internationale.

  • Régine Pivier-Attolini, l’illustratrice

Artiste-peintre et sculpteure. Tient de sa Provence natale, ces tonalités flamboyantes et cet univers chamarré et fantasmatique, propice à la rêverie et à l’exaltation.

  • Et Philippe Khayat, le graphiste

Evoluant dans les milieux artistiques, il a impulsé à l’ouvrage une tonalité mutine, un sens des couleurs patinées et une mise en scène élégante et épurée.

Chacune des pages de ce recueil contient, ordonnancé en thèmes précis (les entrées, les légumes, les élixirs.. les préliminaires), une recette détaillée, un billet d’humeur coquine, une citation de quelques illustres gourmands (Sacha Guitry, dramaturge, Gérard Leleu, sexologue français, Manuel Vásquez Montalbán, romancier espagnol, Siri Hustvedt, écrivaine américaine ou Rachid Rial, chef du restaurant Le Paris XVI, pour ne citer qu’eux) ou un proverbe (les proverbes créoles font preuve d’un bon sens solide et charmant!) ainsi qu’une définition truculente («Rhum. Terme générique pour de brûlantes eaux-de-vie qui plongent dans les délires les ligues de tempéranceAmbrose Bierce).

Pour clore cette échauffée des sens, vous trouverez finalement, une liste de courses sous forme de «réserve d’amour» pour avoir sous la main tout ce dont vous aurez besoin… pour arriver à vos fins!

Bien-sûr, il est question d’émoustiller votre sensualité et de «stimuler tous vos appétits». Comme le dit l’auteure, par la bouche de Sony Labou Tansi (dramaturge et romancier congolais) «L’érotisme pourrait être l’art de bien cuisiner ses amours.»

Le vocabulaire, emprunté à la lexicologie culinaire mais aussi à une certaine lascivité polissonne y est coloré, mutin, parfumé, suave!

Mais pas seulement… «Au-delà de l’amour, au-delà de l’humour”, les Délices coquins, livre initiatique, livre thérapeutique “par le jeu des images, celui des sens et des sensations”, est un livre qui parle aussi à votre inconscient, puissant levier de changement et d’amélioration de son expérience de vie.

Qui a dit que manger était anodin?

La prochaine que vous porterez votre fourchette à votre bouche, pensez à tout le bien que vous pouvez vous faire!

«L’alimentation est un lien social fécond, puissant et fondamental, qui préside à l’équilibre de vie de chacun d’entre nous.»

Goûtez aux fameux «Coquelets caressés», page 48. Cela a l’air exquis.

Bonne Saint-Valentin.



Related Articles

Tatiana Rojo : parcours d’une étoile africaine

Tatiana Rojo est une comédienne française d’origine ivoirienne et gabonaise. Dans les salles depuis le mois d’août dernier, « La Vie de château » est le dernier film dans lequel elle a joué. Nous l’avons rencontrée pour un entretien express.

« Move », une explosion de bonheur…

« Move » offre plus une heure d’émotions, un rythme haletant, des images de situations inédites et un plaisir qui touche chaque spectateur.
Il s’agit là d’une « pré-présentation » au cinéma le Lincoln […]

Au cœur de l’océan!

Seul l’Art, notamment à travers le cinéma, avec ces images magnifiques filmées en 3D, peut faire vivre au présent des scènes aussi prenantes et émouvantes… « Au coeur de l’Océan », nouveau film de Ron Howard à découvrir en salles en ce moment!

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...