Breaking News

Seul sur Mars…

Seul sur Mars…

Science-fiction ou réalité qui dépasse la fiction? Avec du spectaculaire, de l’émotion, du rire, de la «rage de vivre» et des valeurs humaines comme trame de fond…

« Seul sur Mars » est un roman écrit par Andy Weir. Intéressé par le sujet, 20TH Century Fox en acquiert les droits en 2013 pour en faire un film. En 2014, la société de production choisit le «Maître» Ridley Scott pour la réalisation.
Ce film américain a requis un budget d’environ 110 millions de dollars. Il est sorti en octobre 2015, d’abord le 2 aux USA puis le 21 en France.

Ridley Scott a 77 ans au moment du tournage, c’est un des «magiciens» du cinéma, notamment d’action.

Son premier film, sorti en 1977, Les Duellistes, obtient un prix à Cannes, beaucoup d’autres succès vont suivre, dont plusieurs réalisés en collaboration avec son frère Tony (décédé en 2012).

Pour exemple : AlienBlade RunnerLegendBlack RainThelma et Louise1492 Christophe ColombGladiatorHannibalLa Chute du faucon noirLes AssociésKingdom of HeavenAmerican GangsterMensonges d’État – Robin des BoisPrometheus, etc… Il est également réalisateur de nombreuses séries télévisées.

Nous attendons prochainement, dans 15 ans environ, une mission dans l’espace avec un vaisseau habité. Le scénario nous précipite dans cette réalité bientôt accessible, avec des images fortes, un réalisme surprenant; un florilège d’évènements faisantt chavirer nos émotions à chaque instant et des situations mises en scène tour à tour angoissantes, inattendues ou drôles.

Les amateurs de ce genre de cinéma ne seront pas déçus car les images sont souvent grandioses même si le réalisateur a privilégié le réalisme aux effets spéciaux délirants.

Ainsi le public s’est élargi, de 6 à 80 ans… Et à la sortie de la salle, les mêmes expressions de plaisir se retrouvaient sur tous les visages.

Il est intéressant de noter que Matt Damon et Jessica Chastain étaient déjà présent dans le casting d’Interstellar.

Le très beau «ballet» musical d’Harry Gregson-Williams, qui nous a déjà apporté ses sensations dans plusieurs autres musiques de film, continue à nous séduire.

La plupart des critiques ont aimé ce film, la fréquentation des salles et les recettes de la première semaine témoignent, à juste titre, de la qualité du spectacle.

[ultimate_info_table design_style= »design06″ color_scheme= »custom » icon_type= »selector » img_width= »48″ icon_size= »50″ icon_color= »#333333″ icon_style= »circle » icon_color_border= »#333333″ icon_border_size= »1″ icon_border_radius= »500″ icon_border_spacing= »50″ package_heading= »SEUL SUR MARS » package_sub_heading= »La Distribution » icon= »Defaults-film » heading_font_style= »font-weight:bold; » heading_font_size= »25″ subheading_font_style= »font-weight:bold; » subheading_font_size= »20″ icon_color_bg= »#ffffff » color_bg_main= »#ffffff » color_txt_main= »#824e1a »]

Ridley Scott (réalisateur et producteur) – Drew Goddard (scénariste) avec comme principaux acteurs :

Matt Damon (Mark Watney), Jessica Chastain (Melissa Lewis), Kristen Wiig (Annie Montrose), Jeff Daniels (Teddy Sanders), Michael Peña (Rick Martinez), Sean Bean (Mitch Henderson), Kate Mara (Beth Johanssen),  Sebastian Stan (Chris Beck).

[/ultimate_info_table]

Deux « mots » pour conclure :
  • Début octobre 2015, les scientifiques, après des analyses considérables, déclaraient que la présence d’eau sur mars était acquise.
  • Dans ce film, nous apprécions la mobilisation de l’Etat américain, avec également l’appui de la Chine, pour sauver une VIE. Des milliards de dollars sont investis dans ce projet tellement louable, car chaque vie est importante…
    Rêvons maintenant que la même énergie humaine avec les mêmes dollars, euros ou toute autre monnaie soit déployée par nous «Terriens»,  pour sauver et apporter un avenir à ceux qui en ont aussi besoin, quelques un ou deux millions de migrants, par exemple.



Related Articles

La muse panafricaine

Energie pure et globalité de l’expression : parée avec élégance de couleurs, tissus et pierres, entourée de ses musiciens -dont son mari, le guitariste Colin Laroche de Féline, avec lequel elle a démarré sa carrière en 1999- et flanquée de ses instruments en bois et peaux, à cordes ou en lamelles, l’Ivoirienne Dobet Gnahoré explose […]

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...