Breaking News

Vivre avec un homme quand on en aime un autre…

Vivre avec un homme quand on en aime un autre…

Peut-on vivre avec un homme tout en en aimant un autre ? La réponse : oui ! C’est d’ailleurs le lot commun de nombreuses femmes.

Dans l’Histoire aussi bien que dans la Littérature, nombre d’entre elles mènent une double vie, ayant deux objets d’amour : le mari et l’amant.

Ainsi la « Princesse de Clèves », première héroïne romanesque éponyme de l’Histoire; n’est-elle pas ravagée entre la raison qui la pousse à rester fidèle à son mari, Monsieur de Clèves et le coeur qui l’entraîne à aimer passionnément le duc de Nemours, rencontré lors d’un bal ?

Deux siècles plus tard, d’autres créatures féminines paraissent tiraillées entre passion et raison. C’est le cas d’ »Emma Bovary », victime d’une éducation trop idéaliste et romantique. S’ennuyant auprès de son médiocre époux Charles, celle-ci décide de s’étourdir dans des dépenses frivoles et dans des relations sans lendemain.

Femme malheureuse, oisive et infidèle, elle apparaît comme l’archétype même de la femme mariée, condamnée d’avance et condamnable. Parce qu’elle trompe Charles, Emma sera l’objet de cancaneries et de diverses mesquineries de la part de son voisinage.

Au fond, le problème qui se pose est celui de la culpabilité. En effet, si un homme infidèle, enchaînant les conquêtes, est considéré comme un « Don Juan », il en est tout autrement pour la gente féminine, tout de suite qualifiée de « scandaleuse ». Le concept de la femme adultère semble donc avant tout misogyne puisqu’il n’a pas toujours été accepté.

Cependant, ce thème universel s’ancre de plus en plus dans notre société. François Truffaut explorait déjà savamment ce sujet dans son chef-d’œuvre intitulé « Jules et Jim » où Jeanne Moreau, incarnant l’héroïne principale, se retrouve partagée entre deux hommes. Les aimant différemment tous les deux, elle se voit dans l’incapacité de choisir.

Ce phénomène, plus accepté donc de nos jours, est en partie encouragé par les mouvements féministes, l’indépendance professionnelle des femmes et la libération sexuelle qui eût lieu, suite à Mai 68. Aujourd’hui les femmes vivent l’adultère comme un acte de provocation, une forme de défi doté d’une pointe de libertinage. Prendre un amant devient un mode de vie comme de choisir un sac à main, mieux assorti à un vêtement, plus adapté à la circonstance du moment. Une façon aussi de s’affirmer dans le couple. Une infidélité révèle parfois et conforte une relation amoureuse donnée.

A ce jeu de dupes, le cocu est roi car même si cela peut choquer, l’amant se consomme de la même manière qu’une barre chocolatée, aux heures de pause.. Et bien crédules sont ceux qui s’entêtent à y trouver un message d’amour. A ce titre, les références cinématographiques ne manquent pas, si l’on pense à « César et Rosalie », « La femme d’à Côté », « Vicky Cristina Barcelona »… et nous rappellent combien la chair est faible, femmes et hommes « confondus »!

Par Camille Jochyms et Catherine Zoungrana

Recherches faites pour trouver cet article:aimer un homme vivre avec un autre, bele feme aimeun oetit, vivre avec une femme espiègle, vivre en aimant un autre homme


Tags assigned to this article:
adultèreamantAmourCouplefidélité

Related Articles

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...