Breaking News

Yggdrasil ou «Yggdrasill « l’Arbre du Monde » – partie 1/2

Yggdrasil ou «Yggdrasill « l’Arbre du Monde » – partie 1/2

Mythologie nordique

Nous allons nous intéresser à différents aspects de la mythologie nordique dans le but de comprendre « l’origine des runes » thème que nous souhaitons aborder « en profondeur » afin de vous faire « saisir l’essence et la puissance » de cette technique qui fait parler le bois. Outil et oracle à la fois, les runes méritent que l’on s’attarde sur leurs origines ….

Dans la mythologie nordique Yggdrasil ou Yggdrasill est « l’Arbre du Monde ». Pour traduire littéralement ce terme, nous pouvons dire qu’il signifie «destrier du Redoutable», le Redoutable (Ygg) désignant le dieu Odin. Sur lui reposent les neuf royaumes dont le royaume des Ases, des Vanes, des elfes de lumière, royaume du milieu, ou royaume des hommes, royaume des géants, royaume des elfes obscurs (également appelés les elfes sombres), royaume des glaces (c’est celui où résident ceux qui sont morts de maladie ou de vieillesse), il y a aussi le royaume de feu et, le royaume des morts. Nous sommes donc face à une autre forme d’organisation et, représentation de l’univers… Yggdrasil « l’Arbre du Monde » est représenté comme un immense frêne avec trois racines reliant trois mondes différents : celui du royaume des Ases, le royaume du milieu où royaume des hommes et, le royaume des glaces; où résident ceux qui sont morts de maladie ou de vieillesse ces trois connus sous   Ásgard, Midgard et Niflheim. Selon la mythologie nordique; la première racine provient de la source de Hvergelmir, située en Niflheim aussi surnommée le chaudron hurlant (c’est la rencontre entre la lave et, la glace qui donne naissance aux douze rivières Élivágar). Un dragon, nommé Nídhögg, garde jalousement cette source et ronge la racine. La deuxième racine naît dans la fontaine de Mímir, située en Jötunheim. Mímir est un personnage de la mythologie nordique connu pour sa sagesse. Il est décapité après la guerre entre les Ases et les Vanes, mais le dieu Odin ressuscite sa tête pour obtenir des conseils. Sa tête garde une source sous l’arbre-monde, Yggdrasil. Certains chercheurs disent que le nom Mimir est associé à la sagesse, à la mémoire et, signifierait « celui qui se rappelle ». Le nom trouverait sa source du vieil anglais mimorian, du latin memor, et proviendrait de la racine indo-européenne smer-, mer- qui veut dire : « se souvenir ». D’autres chercheurs dont Dillmann affirme que le nom Mimir serait proche du norvégien meima « mesure », et serait un dérivé de l’indo-européen mer- « mesurer » et, pense que cela désigne « celui qui mesure le destin ».

N’hésitez pas à plonger dans l’univers magiques de ces légendes, envoyez moi vos avis, remarques et, demandes personnelles par e-mail.

Par Mâ KOUMANJI

email : makoumanji@femmesaupluriel.fr
tél. : 06 05 79 36 62


Tags assigned to this article:
Les runesL’arbre du MondeMythodologie nordique

Related Articles

La maladie cœliaque qu’est-ce que c’est ? – Partie4

Comme précédemment indiqué, le diagnostic de la maladie de cœliaque (en raison de la grande variété de symptômes) est très souvent difficile et long à établir : selon les études, cela s’effectue en moyenne entre […]

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...