Mois : octobre 2017

Lycinaïs Jean : rendez-vous le 4 novembre à l’Elysée Montmartre

Lycinaïs Jean : rendez-vous le 4 novembre à l’Elysée Montmartre

Avec Lycinaïs JEAN (se prononce en anglais comme Billie Jean, ndlr), un vent de fraîcheur a soufflé sur la toile. La jeune artiste autodidacte d’origine Guadeloupéenne et Martiniquaise a rapidement fait le buzz avec des titres vus sur YouTube (plus de 5 000 000 vues et 29 000 abonnées). Elle incarne une jeunesse libre et décomplexée et a su fédérer autour d’elle une communauté de fans très actifs. Elle est aussi la première chanteuse caribéenne à avoir publiquement fait son coming out.

 

Partager :

Lire la suite

Lucrécia Rosamond : nouvelle Miss Ronde Martinique !

Élue miss ronde Martinique 2017 le 30 septembre, Lucrécia Rosamond, jeune Trinitéenne de 26 ans devient la sixième ambassadrice des rondes de Martinique. Femmes au pluriel est allé à sa rencontre pour mieux la connaitre. 

Lucrécia Rosamond
Lucrécia Rosamond

Une enfant gâtée proche de sa mère…

Née le 2 août 1991 Lucrécia est la dernière d’une fratrie de quatre enfants. Très complice avec sa mère, elle se considère comme le bébé de la famille, la petite gâtée, et ce jusqu’à aujourd’hui. Sa mère est pour elle la femme la plus importante, sa force, son pilier. 
Très bonne élève au primaire elle devient une grande bavarde en arrivant au collège, à tel point que ses professeurs s’en souviennent encore. Désignée déléguée de classe juste pour qu’elle se calme, sa mère a souvent été convoquée au collège. 
À l’âge de huit ans toujours dans les jupons de sa mère Lucrécia la suit partout. Jusqu’à la boulangerie où elle exerce comme vendeuse, Lucrécia n’hésite pas à aider sa mère en servant les clients. 
C’est sûrement de là que lui vient la vocation, car aujourd’hui elle est conseillère de vente
Bien que très proche de sa mère, émancipée dès l’âge de 16 ans Lucrécia part poursuivre sa scolarité dans le sud de la France à Périgueux en Dordogne. Malgré cette expérience enrichissante Lucrécia revient au bout d’une année auprès de sa mère, la séparation étant trop difficile. 

 

Une miss, mais jeune fille de 26 ans avant tout…

Son portable. C’est l’objet dont elle ne se passe pas. Dès son réveil, elle avoue que son premier réflexe est de consulter son téléphone. Cependant elle n’oublie pas de remercier son créateur. Si elle ne devait emporter qu’un seul objet, ce serait bien sur son portable pour rester en contact avec le monde entier. 
Très peu attirée par la littérature Lucrécia préfère s’adonner à la lecture de magazines d’actualité ou de presse féminine. 
Son style de films? les comédies, principalement celles ayant des acteurs afro-américains en tête d’affiche, comme « Baywatch », le dernier film qu’elle a vu au cinéma. Toujours en train de rigoler, c’est selon elle, normal qu’elle aime ce genre de films.
La destination qui la fait le plus rêver? les États-Unis. Passionnée par ce pays elle espère y aller un jour afin de se rendre compte par elle-même du mode de vie américain. Lucrécia reste assez fascinée par la mentalité américaine, notamment, comment les femmes rondes sont acceptées dans la société, comment elles s’affirment et se mettent en valeur. Notre miss est d’ailleurs motivée pour aller découvrir les possibilités et les choix offerts par les nombreuses boutiques de mode aux États-Unis.

 

Lucrécia Rosamond, Miss Ronde Martinique 2017
Lucrécia Rosamond, Miss Ronde Martinique 2017

Une jeune femme fière et investie pour la cause de toutes les femmes…

 
Aujourd’hui avec une couronne sur la tête et une écharpe autour du cou Lucrécia est fière de son parcours. 
Son principal combat est d’aider toutes les femmes à s’accepter telles qu’elles sont.
Pour elle, qu’une femme soit ronde ou mince, grande ou petite, elle est avant tout une femme. 
Il est important selon la Miss Ronde Martinique, “de s’aimer soi-même pour que les autres nous aiment en retour.”
Parmi toutes les femmes influentes, son exemple est l’actrice, chanteuse et mannequin, Queen Latifah. Lucrécia  admire le charisme, mais aussi la présence et la beauté que cette femme dégage. Elle incarne, selon notre Miss, une femme sûre d’elle et déterminée. 
Pour exister dans cette société, les femmes doivent avoir une grande confiance en elles, croire en leurs valeurs et en leurs rêves. 
“Mon conseil, à toutes les Femmes au Pluriel qui lisent ce magazine, c’est soyez fortes, soyez confiantes et avancez tout simplement” 

 

Lucrécia a donc une année, pour accomplir sa mission d’ambassadrice à travers ses différentes actions et faire rêver de nombreuses autres femmes.

 

Une jeune femme épanouie
Partager :

Gérald Toto ou l’essence de L’humilité

A l’occasion de la sortie de l’Album « Bondeko » de TOTO BONA LOKUA chez No Format le 3 Novembre 2017, Femmes au pluriel a rencontré l’artiste aux multiples talents Gérald Toto. Il a été concocté avec minutie et une précision digne de la traditionnelle horlogerie helvétique par les trois talentueux artistes : Gérald Toto, Lokua Kanza et Richard Bona.

Partager :

Lire la suite

Quand l’héritage culturel devient passion…

Katia Bertrand, chef d’entreprise passionnée de décoration, d’Afrique et des Caraïbes, a créé “Ma couleur a ses merveilles”. Retrouvez cette artiste dans l’âme dans notre entretien décalé de la semaine.

Partager :

Escapade Suédoise: Le Lagom à l’honneur

L’art de la modération…

Quel mot étrange quand on y est peu familiarisé… Mais de quelles mystérieuses ressources regorge-t-il ?
Lagom (prononcez LAW- GUM) est un adverbe des plus communs, dans la langue suédoise qui n’a pas vraiment d’équivalent en français et qui désigne, dans toutes situations, l’art de l’équilibre, du “ni trop peu ni à l’excès”. Comme dit le proverbe suédois “Lagom är bäst”: “le juste milieu est le mieux” ou encore “il y a de la vertu dans la modération”.
Il paraît que c’est cette philosophie de l’harmonie, de la justesse et de la modération en toutes choses qui ferait de la Suède l’un des pays les plus heureux au monde.

sweet dessert

Le Lagom est en vous….

Siroter au calme une tasse de thé avec UN cupcake nappé de glaçage, au fond de ma chaise en bambou, c’est Lagom.
Hurler en sautant comme un cabri pour manifester ma joie, dans mon ensemble rouge pétard et bleu électrique, à un concert, ce n’est pas lagom!

Vous saisissez l’idée…
Pour celles et ceux à qui ne leur prend pas l’envie de fuir vers plus de bruits, de couleurs et de fureur, voici comment, progressivement apporter un peu plus de “lagom”, dans sa vie de tous les jours, au travail comme chez soi, dans son assiette comme dans son lit, dans ses finances comme dans sa communauté.

Voici comment vivre plus responsable, plus serein, plus connecté, à la Suédoise.

  • Pour ta consommation, afin de ne pas gaspiller et spolier les ressources de Mère Nature, afin de minimiser ton impact sur l’environnement, tu privilégieras le local et le bio en réduisant au maximum tes déchets.
  • Pour sauvegarder l’énergie, la lumière tu éteindras en sortant d’une pièce chez toi, tes ampoules tu changeras et en leds, tu t’équiperas.
  • Sur “off” et non en veille, tu mettras tes équipements électriques.
  • Dans ta maison, l’équilibre tu maintiendras en allégeant la déco, en désencombrant les pièces, en réduisant les accessoires, en adoptant un choix de couleurs minimales, chaleureuses et douces, en parsemant ici et là quelques plantes vertes pour favoriser un foyer reposant, accueillant et ordonné.
  • Tes bains, tu réduiras ainsi que tes douches pour économiser l’eau, le robinet tu fermeras quand tu te brosses les dents
  • Le tambour de ta machine à laver, tu rempliras au maximum et ton sèche-linge, tu oublieras.
  • La température intérieure, tu réduiras et de couettes de qualité et adaptées, tu t’équiperas.
  • En plaques à inductions, tu investiras car elles permettent d’économiser de l’énergie plus que tous les autres moyens de cuisson et pour les équipements A+++ (tv, réfrigérateurs, fours, machine à laver, four micro-ondes etc…) tu opteras.
  • Un lave-vaisselle tu achèteras car il est plus économique que de faire la vaisselle à la main et plus hygiénique.
  • Tu te nourriras toujours de produits locaux, si possible bio afin de privilégier la fraicheur, la qualité plutôt que la quantité et afin de favoriser les agriculteurs, éleveurs et coopératives de ta région et de réduire les coûts de transport de ta nourriture.
Se nourrir toujours de produits locaux, si possible bio, afin de privilégier la fraicheur, la qualité plutôt que la quantité.
  • Tes herbes, aromates, légumes et fruits tu feras pousser.
  • D’une liste de courses tu te doteras pour n’acheter au supermarché ou au marché que le strict nécessaire et ton frigo tu organiseras, pour éviter les achats en double et les denrées périmées jetées.
  • Ton panier en osier, ton sac en kraft ou ton tote bag tu utiliseras pour porter tes courses au lieu de dépenser des sous à acheter un sac jetable (même en amidon de maïs !).
  • Pour t’habiller, tu choisiras le fonctionnel, les fibres naturelles sans abandonner l’esthétique, l’outrance et l’extravagance tu oublieras. Quelques vêtements essentiels de bonne qualité et de vêtements de saison, tu n’auras plus l’utilité.
  • A l’art de l’upcycling*, du recyclage et de la customisation tu te familiariseras et papiers, emballages, canettes, tissus tu conserveras, transformeras et embelliras.
  • Ou alors aux organismes compétents, tu donneras pour qu’ils en fassent des objets utiles et abordables pour d’autres (bouchons plastiques, canettes en aluminium, plastiques, papiers, verre, métaux divers, etc….)
  • La bicyclette et la marche à pied tu préfèreras à la voiture et si tu ne peux pas éviter la voiture, le co-voiturage tu pratiqueras.
  • Tes dépenses tu maîtriseras et un budget tu définiras. Le superflu et l’inutile, tu oublieras afin d’économiser et du liquide tu te serviras au lieu de tes cartes bancaires.
  • La “fika” tu appliqueras: même au travail, faire un break entre amis ou collègues prendre un thé ou un café, grignoter un en-cas est indispensable et conduit à terme à bien plus de productivité.
  • La communauté et le travail collaboratif tu favoriseras plutôt que la course effrénée et individualiste à des objectifs inatteignables.
  • De ton calme et de ton sang-froid, tu ne te départiras pas, en toutes circonstances et l’exubérance de ta joie, tu calmeras car l’excès n’est pas nécessaire et l’exagération est superflue et chronophage.
  • Chaque fois que tu le peux, des espaces verts, de l’air du dehors et des éléments de la Nature, tu t’imprègneras. De ce qui t’est offert gratuitement et à volonté, profites!
S'imprégner des espaces verts, de l'air du dehors et des éléments de la Nature dès que l'on peut
S’imprégner des espaces verts, de l’air du dehors et des éléments de la Nature dès que l’on peut

Revenir à l’essentiel pour améliorer son indice de bonheur

Eh oui, cela peut sembler quelque peu drastique et radical mais dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, où nos 5 sens sont soumis en permanence à une surexcitation et à des sollicitations incessantes et ininterrompues, où le stress est devenu comme une seconde nature, revenir à l’essentiel, ralentir le rythme, prendre le temps de faire et d’apprécier les choses, se contenter juste de ce qu’il faut, avoir la juste attitude envers autrui, être juste soi sont peut-être autant d’actions à mener en conscience pour adopter un style de vie optimal, pour se poser les bonnes questions (n’est-ce pas assez? Suis-je bien, en paix? Est-ce responsable? sage ou juste? Suis-je heureux(se)?…); C’est peut-être juste assez pour améliorer son indice de bonheur, tout simplement…

* Upcycling: Réutilisation de matériaux et de produits en fin de vie afin de leur offrir une seconde vie, souvent pour un tout autre usage et en privilégiant toujours leur aspect esthétique.

Ressources:

  • LAGOM: le secret suédois du bien vivre – Lola Akinmade Åkerström – Ed. Mass Market Paperback
  • LAGOM, vivre mieux avec moins. La méthode suédoise – Anna Brones – Ed. Dunod

Vous aimerez aussi https://femmesaupluriel.com/comment-avoir-la-hygge-attitude/

Partager :
OPTISOFA

Bobochic, j’ai trouvé mon canapé sur le web !

Si vous désespérez de “dénicher” LA pièce déco de qualité, originale qui complètera à la perfection votre intérieur, réjouissez-vous, la quête touche à sa fin !
Nous avons, en effet, repéré pour vous, parmi toutes les offres existantes, le site déco au design raffiné qui vaut le détour.
Bobochic, nouveau leader du meuble chic en France, fort de ses 15 années d’expérience, crée, fabrique et commercialise des meubles contemporains à des prix attractifs. Explications :

  • Le prix. Le modèle commercial choisi par la marque lui permet de proposer des meubles de grande qualité à des prix justes.
  • Le design. Tous les produits Bobochic sont conçus avec créativité, attention et professionnalisme, par des artisans qui ont plus de 13 ans d’expérience.
  • Une marque 100 % designé en France et de fabrication européenne.
  • Un service clients attentif, disponible 7 jours sur 7.
  • Une présence au quotidien sur les réseaux sociaux.
  • Des partenariats solides avec le top 10 des pure-players français.

« 90% de nos clients se déclarent satisfaits de leur commande et recommandent notre marque à leurs amis. » précise Sébastien Réa, fondateur de Bobochic.

 

La marque propose diverses pièces tendance et fonctionnelles, allant de la table basse à la literie, en passant par le salon de jardin et les distribue aujourd’hui, uniquement sur le web, sur leur site et auprès des plus grandes enseignes: Showroomprive.com , Darty.com, Conforama.fr, But.fr, Amazon.fr et Rueducommerce.com.

Mais ce sont incontestablement les canapés qui sont les véritables stars BOBOCHIC avec de nouvelles offres régulières, mises sur le marché après avoir maturé pendant au moins 1 année. Un choix de matériaux, de couleurs, de techniques artisanales, d’innovation couplé à un véritable savoir-faire et à un façonnage à la main rend chaque ouvrage unique et soigné et ce, proposé au meilleur prix.

Découvrez un petit échantillon de ce qui se vend le mieux sur le net, en ce moment:

 

[layerslider id=”54″]

 

Très présente sur les réseaux sociaux, la marque a d’ailleurs lançé sa propre chaîne Youtube, où vous pouvez découvrir certaines offres, dans le détail, grâce à de très jolis visuels.

Ayant le vent en poupe, Bobochic ne compte pas s’arrêter là et prépare actuellement de nouvelles catégories de produits que l’on a déjà hâte de découvrir…

La vidéo de présentation :

Pour découvrir leur gamme de produits:
Site internet : http://bobochicparis.com/
Page Facebook: https://www.facebook.com/bobochicparis/

Partager :
AMOUTATI ROUGE, Tatiana Rojo, « Amoutati dans la Dame de fer »

Tatiana Rojo : parcours d’une étoile africaine

Tatina Rojo
Tatina Rojo

Âgée à peine de 18 ans, elle débarque à Paris où elle suit le parcours classique des comédiennes débutantes en enchaînant des petits rôles. On la voit en 2002 dans « Fatou, l’espoir », de Daniel Vigne. En 2008, elle est remarquée dans le long métrage « La Rivale » d’Edouard Carrion. Un an plus tard, Tatiana Rojo décide de monter sur scène en créant le spectacle « À l’état brut », dont les sketchs sont vus plus de 60 000 fois sur YouTube.

Après un passage au festival d’Avignon (2012) et quelques représentations en France et en Afrique, l’actrice explose littéralement en 2014 avec plusieurs films et comédies qui ont fait le box-office, notamment : « Le Crocodile du Botswanga », « Les Rayures du zèbre » aux côtés de Benoît Poelvoorde, « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? »…

 

Tatiana Rojo dans « Les Rayures du zèbre » aux côtés de Benoît Poelvoorde
Tatiana Rojo dans « Les Rayures du zèbre » aux côtés de Benoît Poelvoorde

Le 7 mai 2015, Tatiana Rojo reçoit le prix de la meilleure actrice au festival du film de Montréal pour son rôle dans « Danbé », la tête haute, téléfilm diffusé sur Arte et adapté du roman autobiographique de la championne franco-malienne de boxe Aya Cissoko (coécrit avec Marie Desplechin). Cette même année-là, elle s’est produite à l’Apollo Théâtre de Paris dans « Amoutati dans la Dame de fer », un one woman show mis en scène par Éric Checco.

Dans les salles depuis le mois d’août dernier, « La Vie de château » est le dernier film dans lequel elle a joué. Nous l’avons rencontrée pour un entretien express.

 

« Amoutati dans la Dame de fer »
One woman show : « Amoutati dans la Dame de fer »

 

2014 a été pour vous l’année de la consécration : vous êtes à l’affiche de plusieurs films et le monde semble découvrir vos talents de comédienne. Pourtant, vous avez débuté la scène à l’âge de 10 ans en Côte d’ivoire. Qu’est-ce que cette reconnaissance tardive vous inspire?

   

Pour moi elle n’est tardive que par le fait que tout cela soit arrivé après le décès de ma mère, en 2012. J’aurais tant aimé qu’elle soit là pour réaliser que son combat pour élever ses enfants n’a pas été vain. Je ne peux malheureusement pas partager avec elle toutes les émotions que je vis depuis quelques années, mais je reste persuadée que de là où elle est, elle me soutient. Et avec elle, mon père également disparu et à qui je rends grâce.
Ceci étant, je ne vis pas cette reconnaissance comme un aboutissement, mais plutôt comme une étape, car c’est le fruit d’un travail assidu, d’une remise en question constante.

 

Comédienne française d’origine ivoirienne et gabonaise, quelle est aujourd’hui votre plus grande fierté ?

Ma principale fierté est de savoir que mon texte, édité chez Nathan, est étudié pour la 2ème année consécutive dans les livres de 1ère en français. J’ai réussi à faire de la Dame de Fer (ma Maman), cette vendeuse d’aubergine et de tubercule de manioc au marché d’Adjamé, un personnage académique. C’est trop FOOOORT !

 

Votre actualité c’est « La Vie de château », une comédie dramatique réalisée par Modi Barry et Cédric Ido, et qui est à l’affiche depuis le 9 août. Qu’est-ce qui vous a séduit dans le personnage de Sonia que vous interprétez ?

Sur la forme, il y a cette pointe de modernité avec la coiffure afro du personnage qui me plait. Mais, plus sérieusement, cette femme qui entreprend, qui innove et qui se bat est profondément attachante.

 

Vous aimerez aussi : Tatiana Rojo « La dame de fer est aussi une dame de cœur»

 

Partager :
Leslie Ferraty devant le Sénat pour présenter son entreprise

Leslie Ferraty : mère de famille et cheffe d’entreprise

Elle a tout juste 30 ans, quand elle décide de donner une nouvelle orientation à sa vie professionnelle en créant sa propre entreprise, « Beyond The Beach ». Nous sommes en novembre 2015. Moins de deux ans plus tard, la société « Go Beyond » voit le jour, toujours à l’initiative de la Martiniquaise Leslie Ferraty. « Femmes au Pluriel » a rencontré pour vous cette jeune cheffe d’entreprise diplômée d’une école de commerce et mère de deux enfants. 

Partager :

Lire la suite

Hadjy: nouvelle reine du rap guinéen?

Hadjy: nouvelle reine du rap guinéen?

Hadjy: nouvelle reine du rap guinéen?
Hadjy: nouvelle reine du rap guinéen?

En Guinée, son pays natal, les aficionados de rap la connaissent bien.

Hadjy, c’est son nom, était membre du premier groupe féminin de rap: «Idéal Black Girls», créé en 1997 à Conakry.

Aujourd’hui elle affole la toile avec son «Plan Q». La jeune femme est l’invitée de l’interview décalée de la semaine.

Partager :
Chloé et Sandra, fondatrice de l'app Biutag

Biutag: votre beauté personnalisée

L’application Biutag est faite pour celles qui sont soucieuses de prendre soin d’elles de façon personnalisée et unique. Sympa, non?

Que l’on soit rousse, blonde, brune ou verte cette application s’applique à toutes les femmes plurielles et singulières que nous sommes. Alors comment cela marche?

Les recommandations cosmétiques
Les recommandations cosmétiques

Pour profiter de la crème de la crème en matière de cosmétiques et bons plans beauté, il suffit de chuchoter à Biutag ses secrets de beauté (profil, allergies, moment de vie), ses produits préférés et de se laisser guider.

Fraîchement sortie sur les stores, l’application mobile Biutag déniche les cosmétiques qui nous ressemblent et qui nous font du bien, au quotidien.

Le plus : toutes les fiches produits permettent d’acheter en ligne et redirigent vers les boutiques les plus proches de soi.

Biutag, c’est aussi la possibilité, en magasin, de scanner n’importe quel produit pour vérifier s’il convient à notre profil.

Pour en savoir plus : http://www.biutag.fr/

STORES :

– iOS : https://itunes.apple.com/fr/app/biutag/id1052702205?mt=8
– Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.biutag.biutag&hl=fr

 

 

Partager :