Achenyo Idachaba voit le Nigeria en grand

by FP | 11 février 2015 13 h 00 min

La jeune et dynamique Nigériane Achenyo Idachaba a créé, en 2011 à Ibadan, son entreprise «  à but lucratif et social », MitiMeth.  En transformant de la jacinthe d’eau tressée en objets de tous les jours, l’entreprise protège l’environnement et crée des emplois. Explications.

Quelques mots pour présenter votre entreprise ?

Achenyo Idachaba profilMitiMeth est une entreprise nigériane qui crée et vend des objets artisanaux (meubles d’appoint, la papeterie, paniers polyvalents, lustres,  souvenirs…) en jacinthe d’eau tressée. Nous formons des femmes et des jeunes à en faire de même.

Les programmes de formation de MitiMeth répondent au besoin d’autonomisation financière de certaines communautés,  par l’acquisition de compétences et la création d’emplois. Notre entreprise contribue à la réduction de la pauvreté et de la faim au Nigéria, et elle œuvre également à la protection de l’environnement. MitiMeth compte sept employés à temps plein et trois contrats avec des artisans prestataires. Jusqu’à présent, nous avons formé 80 personnes issues de 8 communautés. Notre souhait et d’en former encore plus.

Achenyo Idachaba profilQuelle est, selon vous, la clé de votre réussite professionnelle?

Il y a plusieurs éléments qui peuvent expliquer ma réussite professionnelle à ce jour. Mais le plus important de tous est la foi, ainsi qu’un sentiment de conviction profonde. Il y a aussi la passion, la discipline, la détermination et l’enthousiasme. Il faut avoir un objectif et s’y tenir. Tous ces paramètre et bien d’autres m’ont ouvert la voie du succès.

Comment aimeriez-vous voir évoluer  votre entreprise?

Achenyo Idachaba profilLa vision de MitiMeth est de devenir  le choix n°1 au Nigeria dans le secteur de l’artisanat respectueux de l’environnement. Pour atteindre cet objectif, nous devons développer la demande pour nos produits et développer notre capacité de production. Cela signifie tendre la main et aller vers l’autonomisation des communautés, mais aussi produire et créer des liens commerciaux pour mettre en valeur nos capacités de production. Nous aimerions commencer à exporter cette année, et nous voulons être commercialement prêts à intégrer l’activité d’expansion des communautés rurales dans notre chaîne d’approvisionnement. Tous ces éléments peuvent se résumer une équation : collectivités prospères = MitiMeth accroît son chiffre affaires = une nation riche.

Crédit photo: mitimeth
site internet: www.mitimeth.com[1]

Par Claire Renée Mendy.

Partager :
Endnotes:
  1. www.mitimeth.com: http://www.mitimeth.com.ng/home

Source URL: https://femmesaupluriel.com/achenyo-idachaba-voit-le-nigeria-en-grand/