Breaking News

  • Info ou intox ?

    Après le choc créé par l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis, l’élimination de Sarkozy et Juppé aux primaires de la droite, et celle de Valls aux primaires de la Gauche, la pertinence des sondages est remise en cause.

    Partager :
    ...

  • Election de Trump: un 11 septembre à l’envers

    Comme un coup de semonce. Un tir sans sommation. Un grondement de tonnerre par beau temps. Ainsi sommes-nous, comme groggy après la victoire de Trump aux élections américaines.

    Partager :
    ...

  • « 50 est le nouveau 40 » ou à la recherche d’une jeunesse éternelle

    Ça y est, vous avez passé la porte des 50 ans. Pendant cette méga-fête que vous avez donnée, vos amis, proches et alliés vous ont dit à quel point vous « ne les faisiez pas » et […]

    Partager :
    ...

  • L’important est de s’aimer soi-même

    Même si pour beaucoup, pris par la frénésie de la rentrée, les fêtes semblent déjà loin, il est encore temps de sacrifier à la tradition des vœux.
    Au risque d’être traités d’égoïstes, […]

    Partager :
    ...

  • Liberté ou sécurité?

    Les retombées immédiates des attentats du vendredi 13 novembre sur la vie quotidienne sont indéniables : les Français se réapproprient le drapeau tricolore, les militaires quadrillent […]

    Partager :
    ...

  • De vous à moi…

    Sortir de sa zone de confort. Oublier les certitudes et les pensées toutes faites. Voilà ce à quoi nous sommes confrontés avec l’arrivée des réfugiés. Difficile. Impossible ? […]

    Partager :
    ...

Un peu de décence, Messieurs les politiques !

Un peu de décence, Messieurs les politiques !

La fête nationale du 14 juillet 2016 s’est transformée en douleur nationale avec des chiffres terribles qu’on égrène jour après jour...

2 kms de course folle d’un camion sur la Promenade des Anglais, 84 morts dont 10 enfants, plus de 200 blessés dont 52 très graves, 25 personnes dans le coma…

Concerts, festivals et autres manifestations sont annulés.

Un deuil national de 3 jours à compter du 16 juillet est décrété par le Président de la République.

Des milliers de Français auxquels se sont joints des étrangers, tant sur le sol national que dans divers pays, se recueillent, manifestent et déclarent leur attachement aux principes de la République et à la liberté. 

Et quelle est la réaction de nombreux hommes politiques comme Juppé, Estrosi, Sarkozy? La polémique. Selon leurs dires, s’ils avaient été au pouvoir, ils auraient, à la seule force de leur intelligence hors pair, tué le terrorisme de ces derniers mois dans l’oeuf, en évitant la tuerie du Bataclan, en parant celle de l’Hyper Casher et en sauvant in-extremis les victimes de Charlie Hebdo, d’un coup de cape magique.

En tant que serviteurs de l’Etat, que n’ont-ils proposé les solutions miraculeuses qu’ils comptent mettre en place si un jour ils accèdent au pouvoir? Pourquoi les garder pour eux? Pourquoi ne pas les partager pour que les Français soient en sécurité et n’aient plus à subir les attaques régulières de terroristes de tout poil?

C’est que les élections se sont rapprochées depuis les attentats précédents et que ces Messieurs veulent récolter les fruits politiques pourris de ce drame. Appeler la populace à voter pour eux, les Zorros de la République. Promettre aux Français des lendemains qui chantent. Parce qu’aujourd’hui, ils préfèrent encore les abreuver de paroles qu’ils s’empresseront d’oublier, une fois élus. Encore une fois, les électeurs auront sans doute mal compris la pensée des hommes politiques en campagne.

En attendant que les Français se décident en 2017, certains politiques rendraient service aux Français en se taisant, tout simplement.

A moins de vouloir offrir des paroles de réconfort, d’espoir et d’unité face à l’adversité. En seront-ils capables ?

Crédit photo: Sudharsan Narayanan

Articles similaires :
Partager :