De toutes les nuits, les amants… de Mieko Kawakami

by FP | 30 août 2016 12 h 43 min

Véritable icône pop au Japon, Mieko Kawakami est à la fois romancière, poétesse mais aussi chanteuse dans un groupe de rock et… mannequin.

Jeune femme touche-à-tout de 36 ans, elle a remporté en 2007 le prestigieux prix littéraire “Akutagawa”, pour son roman “Chichi to Ran” («les seins et les œufs» paru chez Actes Sud).

A travers son écriture, elle pose un regard à la fois cru et juste sur la condition féminine dans la société japonaise. Sur sa lancée créatrice, elle publie en mars dernier, «De toutes les nuits, les amants». Ce brillant roman écrit à la première personne, raconte l’histoire de la timide et introvertie Fuyuko, correctrice free-lance. La jeune femme de 34 ans vit seule recluse dans son petit monde et ne s’imagine aucune relation affective. Elle ne se nourrit pas de ses lectures mais elle décortique les mots, cherche la faute cachée, l’erreur embusquée.

Fuyuko aime plus que tout la lumière et l’amour qu’elle découvre peu à peu l’y emmène irrésistiblement. Car Fuyuko va néanmoins laisser entrer deux personnes aux abords de sa vie : Hijiri, son interlocutrice professionnelle, et M. Mitsutsuka, un professeur de physique qui lui offre un accès d’une autre dimension vers cette lumière qu’elle affectionne tout particulièrement.

Voyage au pays de l’apparente légèreté des femmes, de leurs peurs minuscules ou béantes, de leurs renoncements et de leurs excès, de leurs choix et de leurs libertés, ce livre puissant et poignant est d’une gravité toute poétique et d’une modernité absolue.

De toutes les nuits, les amants
de Mieko Kawakami, Actes Sud, 279 pages, 21,80 €.

Aimée MacKenzy

Articles similaires :
Partager :

Source URL: https://femmesaupluriel.com/de-toutes-les-nuits-les-amants-de-mieko-kawakami/