Des cosmétiques Bio pour toutes les bourses

Joséphine Tauvy est créatrice de “La Kaz Naturelle”, une entreprise artisanale de fabrication de cosmétiques, à base de produits naturels.

Elle propose des gammes pour visage, cheveux et corps avec un critère immuable: utiliser des produits naturels ou synthétiques acceptés par les chartes Bio.

Le plus? Ses produits ne dépassent pas 15€. Une façon de rendre le naturel accessible à tous. Interview.

Pourquoi et comment avoir créée votre structure?

Je me suis mise à créer des produits à base de karité brut uniquement pour mes enfants allergiques à tous les produits pour enfants du commerce.

Ensuite, j’ai toujours voulu des cosmétiques simples sans éléments superflus avec la conviction que les ingrédients naturels sont plus efficaces quand ils sont peu dénaturés. Enfin, j’avais un petit budget pour mes cosmétiques (15€ maxi pour chaque produit) et j’ai pensé à faire des produits naturels et pas chers pour les familles. Je me suis formée et je me suis lancée.

Quel accueil a reçu votre projet, à ses débuts, dans votre entourage proche. Vous êtes-vous sentie soutenue ou au contraire a-t-on cherché à vous dissuader?

Ma famille me soutient beaucoup depuis le début. Chacun a eu à cœur de m’aider à améliorer mes formulations en me faisant des retours sincères. Tous les produits ont déjà été testés par un membre de la famille de 0 à 65 ans ! Ils m’aident encore bénévolement au quotidien pour faire grandir ma petite entreprise notamment dans la gestion des commandes et je les remercie profondément pour cela.

Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez eu à faire face?

Lorsqu’on est autodidacte, il est difficile de savoir par quoi commencer et de se structurer. C’est pourquoi, il a été important pour moi de me former dès le début car la cosmétique est une chimie particulière et possède sa propre règlementation. De plus, étant seule aux commandes et pas une commerciale née, il a fallu apprendre tous les métiers de l’entreprise. Mais comme je suis de nature curieuse et têtue, j’ai appris de mes erreurs et j’ai persévéré.

Aujourd'hui où en est votre activité?

Nous sommes dans une phase de développement (produits, réseaux de distribution…). Le volume de commandes augmente et il faut tenir le rythme.

Nous espérons pouvoir agrandir notre équipe et devenir une entreprise avec plusieurs associés.

De quoi êtes-vous le plus fière?

Dans ma vie personnelle, de mes enfants. Pour La Kaz Naturelle, d’avancer à notre rythme et de garder notre état d’esprit de départ.

Si c'était à recommencer, que changeriez-vous dans votre structure ou dans votre manière de procéder?

Je pense que j’aurais dû m’associer à quelqu’un, car il est très difficile d’assurer seule à la fois la production des cosmétiques et la gestion quotidienne d’une entreprise.

Forte de votre expérience, quels conseils pouvez-vous donner à celles qui souhaitent se lancer?

Il faut bien se former et savoir ce que l’on veut. Il faut aussi éviter de se sous-estimer ou de se comparer aux autres (sans se fermer non plus) car nous avons des parcours, des motivations et des objectifs très différents.

Le monde de la cosmétique et de l’entreprenariat n’est pas facile, mais il faut toujours prendre du plaisir dans ce que l’on fait et rester optimiste!

Laissez vous séduire ici —-> La Kaz Naturelle !

Partager :

Tags assigned to this article:
bioentrepredrekaritéproduits naturels