Breaking News

  • Merci à vous, Simone!

    Hier, vendredi 30 juin, Simone Veil, grande figure militante et politique de ces dernières décennies, s’est éteinte, à quelques jours de son 90ème anniversaire (le 13 juillet prochain)…

    Partager :
    ...

  • Mayshad: entre deux rives

    Aujourd’hui, le modèle établi par Mayshad est efficace. Il permet aux plus jeunes de reprendre les sentiers de l’école et aux femmes de gagner en autonomie dans une des régions les plus reculées du globe. Rencontre ensoleillée avec sa créatrice, Nezha Alaoui…

    Partager :
    ...

  • Brigitte Macron, la femme du Président

    Nous ouvrons ici la tribune à un membre de notre équipe rédactionnelle qui tenait à exprimer son opinion sur Brigitte Macron, nouvelle Première Dame de France, après l’élection récente de son époux. Un regard d’homme sur une femme d’influence, soudainement projetée sous les spots de l’actualité.

    Partager :
    ...

  • Dénoncer le sexisme par le Verbe

    La Fondation des Femmes organise le vendredi 12 mai le premier concours d’éloquence sur les droits des femmes, au cours duquel sera décerné “Le Prix Gisèle Halimi”.

    Partager :
    ...

  • Beautiful: un hommage à la beauté noire

    Mario Epanya, ancien maquilleur et coiffeur professionnel, aujourd’hui photographe de renom signe un ouvrage magnifique, Beautiful, dans toutes les bonnes librairies, à partir du 24 avril prochain.. Une fort belle manière de souligner dix ans de photographie et d’excellence. Rencontre.

    Partager :
    ...

  • Info ou intox ?

    Après le choc créé par l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis, l’élimination de Sarkozy et Juppé aux primaires de la droite, et celle de Valls aux primaires de la Gauche, la pertinence des sondages est remise en cause.

    Partager :
    ...

Hommage à Régine Deforges, féministe et amoureuse libre

Hommage à Régine Deforges, féministe et amoureuse libre

regine-deforges portraitLa rebelle féministe, Régine Deforges nous a quittés le 3 avril dernier, à l’âge de 78 ans, suite à une crise cardiaque. Romancière et éditrice, elle n’hésitait pas à assumer ses choix de femme, confessant, dès l’âge de 15 ans dans son journal intime, son amour pour une fille du même âge. Sa passion pour les livres et notamment les romans érotiques, la pousse à devenir tour à tour libraire, relieur, éditeur et écrivain. En 1968, elle lance sa propre maison d’édition « L’or du temps », devenant ainsi la première femme éditrice en France.

Son premier acte est de faire publier un roman érotique qui sera saisi 48h après par la censure. L’éditrice est condamnée par la suite pour « outrage aux bonnes mœurs » et privée de ses droits civiques. Néanmoins, elle continue à publier des ouvrages interdits et finit par déposer le bilan suite aux nombreux procès et lourdes amendes.

En 1981, la romancière débute la trilogie de « La bicyclette bleue » retraçant les aventures de la jeune Léa durant l’Occupation. Cette trilogie est un succès populaire dont elle vend plus de dix millions d’exemplaires. Avec le personnage de Léa Delmas, Régine Deforges exprime clairement un féminisme affirmé, faisant de son héroïne une femme effrontée, courageuse, qui assume sa sexualité et se revendique à la fois amoureuse et libre. Un peu à son image. Et quand elle parle de sa vie, c’est en ces termes : « voilà ce qu’elle est ma vie, pas sérieuse. Une partie de moi n’est pas entrée dans l’âge adulte. »

Par Mistoura Yessoufou

regine-deforges livres

Articles similaires :
Partager :