Julia Sarr

Interview de Julia Sarr

« Avoir l’album Daraludul Yow ( ndlr : sortie le 22 septembre 2014, « L’Autre Distribution »)entre les mains, c’est disposer, à coup sûr, d’un trésor dont on ne pourra plus se séparer. La voix de Julia Sarr vous transporte dans les bulles d’un afro-jazz chaloupé, plein de grâce. On swingue, on chavire, bercé par ce timbre limpide et cette puissance émotionnelle qui ont fait d’elle une choriste appréciée des grands noms de la musique contemporaine : Lokua Kanza, Richard Bona, Youssou N’dour, Salif Keïta, Oumou Sangaré, Mano Solo, Alpha Blondy, MC Solaar, Christophe Maé… Julia a également accompagné la grande Miriam Makéba, pour qui elle a écrit la chanson Lindelani, dans son album « Homeland ». L’éclectisme des environnements, où elle a muri son talent et sa technique, donne une idée de la richesse de son univers musical. Parce que la chrysalide finit par déployer ses ailes de papillon, Julia a enfin pris son envol pour embellir sa part d’azur et la nôtre. » Fatou Diome

Par FP.

Partager :

Afro-Jazz, Daraludul Yow, Julia Sarr


Avatar

F.P.

Polyvalente, je teste pour vous des spas, des lieux atypiques, des produits beauté ou de nouveaux objets destinés à émerveiller notre quotidien. J'aime la vie. Les voyages. La slow food. Le développement personnel. Je suis une jeune femme d'aujourd'hui et de demain.