Mariana Ramos à la voix d’or

Portrait, à la manière d'un acrostiche...

M ariana, Dakaroise de naissance mais d’origine capverdienne, baignant depuis toujours dans les eaux turquoises de la Musique.

A moureuse mélomane mais pas seulement… Danseuse aussi depuis sa plus tendre enfance et souvent en concert.

R amos, comme Toy de Bibia, son père, guitariste de l’ensemble emblématique du Cap Vert Voz de Cabo Verde, avec qui elle a souvent joué.

I risée Mariana! Comme le timbre de sa voix ample, onctueuse qui se pare de milles éclats au contact des rythmes de la tradition capverdienne: le funana endiablé, la coladeira enjouée, le batucu ou la cola sanjon traditionnels…

Et se veloute et s’exalte quand elle s’enroule autour des accords nostalgiques de la Morna.

A son actif, 5 albums:

Di Dor em Or en 2000 (“de l’obscurité à la lumière” littéralement)

Bibia en 2004, en hommage à ses grand-mères et à toutes ces femmes dévouées et courageuses.

Mornador en 2008 (“le faiseur de Morna”)

SuaviDança en 2011 ( “mot-valise composé de suavité et de danse”)

– et Quinta en 2015Case Verde Productions qu’elle présente actuellement. “13 chansons miraculeuses, gorgées de sensualité, d’une gaîté instinctive et d’un vague à l’âme se délectant du souvenir du bonheur passé, une rêverie ravissante et si simple appelée sodade.” Bouziane Daoudi

N otoriété, comme celle qu’elle a peu à peu connue, au fil des années et des tournées, au fil des rencontres et des collaborations avec des auteurs-compositeurs surdoués, des musiciens talentueux partageant comme elle le goût de “la fusion des styles” et du métissage.

A rchipel de son coeur, lieu en titre de sa grande inspiration, sceau de sa création musicale, le Cap Vert chanté par Mariana Ramos sait cependant s’enrichir des multiples influences dont elle se nourrit (rock, samba brésilienne, tcha tcha créole, musique contemporaine africaine, jazz vocal, mazurka tropicale, musique pop…) et la palette de ce qu’elle offre n’en est que plus somptueuse.

Venez la découvrir (ou la ré-apprécier)
ce vendredi 27 novembre au New Morning à 20h30.
Vous en sortirez conquis!

Crédit photos: site de Mariana Ramos   –  Daniel Anger – Mindelo infos

Partager :

27 novembre 2015, Cap-Vert, Coladeira, Mariana Ramos, Morna, New Morning


Avatar

Patricia Etifier

Butineuse épicurienne, caraïbéenne cosmopolite, éco-citoyenne du Monde, femme de l’écrit, je suis amoureuse du genre humain dans sa diversité et perpétuellement en quête de sens car “Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre”. (Marie Curie) En marche pour voir se réaliser l’avènement de la Nouvelle Humanité où les femmes prendront la place qui est la leur et deviendront “les héroïnes de leur propre légende”. Et pour paraphraser Roger Baldwin “Elle possède des droits celle qui ose les défendre”!