Étiquette : Miguèle Serbin

La 4ème Rencontre des Nappy de France

Evénement devenu national, « La rencontre des Nappy de France », se tiendra ce samedi 12 septembre, de 11h à 17h, à Montrouge. Louise Angenyi, co-organisatrice, répond à nos questions.
Vous êtes, depuis plus de 15 ans, experte de ce que l’on a coutume de nommer de façon réductrice, la “Cosmétique Ethnique”.  Pourquoi et comment vous êtes-vous lancée, dès la première édition, dans l’aventure des Nappy de France, au côté de sa fondatrice Miguèle Serbin ?

J’étais chargée des partenariats chez Diouda, au moment où Miguèle Serbin est venue nous solliciter, pour sa première édition des « Nappy de France ». J’ai directement adhéré au concept,  comme une évidence! Comment refuser une passerelle réunissant utilisateurs et marques dans un même lieu ?
Tous les fabricants souhaitent connaître et comprendre les besoins de leurs clients. Travaillant dans une boutique virtuelle, lorsque Miguèle m’a proposé de «passer du virtuel à la réalité dans une ambiance conviviale» ça m’a parlé ! Ce petit bout de femme pleine d’énergie et d’idées voulait réunir les acteurs de la cosmétique et les consommateurs. C’était comme si elle proposait aux consommateurs de passer derrière  les rayons des magasins et d’échanger avec les fabricants !
A une période où les marques américaines avaient le monopole, elle a donné une visibilité aux marques françaises. Et pour qu’un maximum de monde puisse en profiter, l’entrée de ces rencontres est gratuite. Ce qui implique de fédérer une équipe de bénévoles, convaincre plusieurs partenaires de la suivre.  J’ai suivi l’aventure depuis le début, je suis fière de cette progression et j’ai intégré l’équipe lorsque j’ai quitté Diouda, pour continuer dans une aventure qui me passionne tout autant.

Cette année, ce mouvement  qui a pris de l’ampleur, organise sa 4 ème édition. Quels seront les temps forts de cet événement?

Nappy de France est un concept, le mouvement nappy existe dans plusieurs autres évènements, mais si le concept prend de l’ampleur c’est parce qu’il apporte un plus à chaque édition.  Depuis 2012, il y a toujours de plus en plus de marques. Cette année encore, des grandes marques incontournables du secteur font le déplacement ou sont partenaires.

Les ateliers et conférences de sensibilisation sont réalisés par un vrai panel de professionnels; c’est un  trésor éminemment qualitatif!  Il y a aussi des auteurs, des associations, des professionnels des médias. Cette année, Jennifer Dias, chanteuse française d’origine cap-verdienne, a accepté d’associer son nom et son image, en devenant la marraine de l’évènement.

Miguèle Serbin a annoncé, sur les réseaux sociaux, que ce serait sûrement la dernière Rencontre. Pourquoi?

Nappy de France est un concept à but non lucratif, tous ceux qui y travaillent sont bénévoles.  C’est peut-être aussi le moment de prendre de la hauteur, d’être présent d’une autre manière, cela fait partie de l’évolution. Mais Miguèle fera l’annonce de la suite, au moment venu.
Et pour ma part aussi,  beaucoup d’évènements existent déjà aujourd’hui,  peut être qu’une mutualisation de ces différents évènements serait une réponse plus cohérente, pour notre public commun?  La question se  pose en tout cas …. L’avenir nous en dira plus.

Vous venez tout juste  de créer votre centre de formation “Louise Etnik Touch Formation“. A qui s’adresse votre centre de formation?

Louise Etnik Touch Formation sera à mon image.  Le Centre s’adressera donc à toute la cosmétique.  Il faut qu’il intègre l’ensemble des spécificités: tous les vendeurs-conseils de produits cosmétiques doivent proposer une réponse qui corresponde à tous leurs clients.
Ces formations s’adressent aussi bien à la parfumerie sélective, qu’aux magasins et concept-stores, en passant par les pharmacies sans oublier les conseillères clientèles des boutiques en ligne. Face aux  clients mieux informés et plus exigeants, assurer la pérennité de l’entreprise, c’est miser sur la formation. Je collabore aussi avec de nombreuses marques et je propose des formations théoriques sur la spécificité des peaux noires et métissées, mais aussi de la vente de produits et le positionnement de leurs marques.

Pour finir, quels sont les conseils que vous pourriez donner à toutes celles qui souhaitent arrêter le défrisage et porter leurs cheveux naturels, pour commencer la transition la plus efficace possible?

Pour bien vivre sa transition, il faut impérativement l’avoir choisie, il ne faut pas revenir au naturel par mode ou pour répondre à un diktat.  Arrêter le défrisage, c’est comprendre ses cheveux et décider simplement qu’il y a d’autres alternatives.

Aujourd’hui, revenir au naturel ne nécessite pas obligatoirement de faire un « big chop » (couper les longueurs défrisées). La transition doit prendre le temps qu’il faut. Apprendre à se coiffer sans remplacer le défrisage par des solutions qui continuent à brutaliser les cheveux : des tresses trop serrées, des tractions continues avec des coiffures mal adaptées…

L’hydratation est le mot d’ordre, mais il faut trouver la bonne texture, pour ne pas tomber dans l’excès de surcharger le cuir chevelu par une multiplication de produits qui risque d’asphyxier la fibre capillaire et provoquer la chute. C’est le défaut que j’ai le plus constaté dans ma carrière. La mise en place d’une routine en accord avec son mode de vie, son budget et ses préférences. C’est l’unique moyen de vivre une transition sans que cela ne devienne une contrainte. Je connais chacune des marques présentes au Nappy de France. Elles ont toutes un programme à proposer : il y a autant de programmes que de marques !  Alors en fonction, de votre budget, de vos préférences olfactives et sensitives… Il faudra adapter son shopping pour obtenir les meilleurs résultats et arborer une coiffure qui vous ressemble et avec laquelle vous vous sentez bien…

Le mot de la fin…

Le maquillage, les soins du visage, accessoires et bijoux seront aussi là pour faire de cette journée un moment de plaisir. Avec Miguèle et l’équipe de Nappy de France, nous vous attendons nombreux. Vous repartirez avec une routine personnalisée, pour passer l’automne et l’hiver en beauté, ce sont les périodes les plus difficiles pour les cheveux au naturel.

Informations et inscription sur le site des nappydefrance.com
Entrée gratuite

Partager :

Les Nappy de France – Le Meeting: la Parole est à vous!

« Une journée inspirée par vous. Une journée dessinée pour vous. C’est le Meeting Nappy De France! Pour mieux consommer, il faut d’abord comprendre. Alors, venez avec les questions que vous vous posez à vous-mêmes et entre copines. Pour mieux vendre, il faut d’abord écouter. Alors, venez partager vos attentes, vos idées et vos suggestions. »

Miguèle Serbin, organisatrice du Meeting et Fondatrice de  

      Nappy de France

A cette occasion, Nappy De France a réussi à mobiliser les bons interlocuteurs.  FP s’est associé à cette initiative, votre entrée individuelle est à 18€ (au lieu de 21) avec le code OFPROMT2015 .

Venez nombreux le samedi 4 Avril 2015 (accès illimité entre 10h00 et 19h00) »

Lieu : Fondation Biermans-Lapôtre
7 boulevard Jourdan
75014 Paris 


Site web : www.lemeeting-ndf.mozello.fr

 

Par CRM.

Partager :
Rencontre Nappy de France 3e edition

3ème « Rencontre Nappy de France »

Initiée en 2012 par la Guyanaise Miguèle Serbin, la 3ème « Rencontre des Nappy*de France » se tiendra le 13 septembre prochain à Eurosites (Saint-Ouen).

D’une année sur l’autre, cette belle initiative a pris de l’ampleur, puisque de 200 participantes en 2012, puis 700 en 2013, les organisatrices en attendent plus de 1500 cette année.

La journée sera rythmée par des ateliers, des animations et des dédicaces d’auteures dans le but d’échanger, d’apprendre et de valoriser la femme aux cheveux naturels.

Cette année, c’est la Sénégalaise Adama Ndiaye, fondatrice de la Black Fashion Week, qui sera la marraine d’une manifestation placée sous le signe de la beauté naturelle.

Tout ou presque est dans cette déclaration de Miguèle Serbin : « Vous trouverez des marques ethno-françaises de produits capillaires et de cosmétiques, concernées par nos problématiques. Il y aura aussi des instituts de beauté ethnique, salons de coiffures et professionnels spécialisés pour vous faire connaître les bonnes adresses. Nous vous proposerons de vous restaurer avec les saveurs exotiques Lokal Péyi. Cette année, il sera mis à votre disposition, un espace garderie accessible à vos petits jusqu’à 4 ans. En plus des ateliers accessibles à différents horaires, le petit artisanat ethnique ne sera pas en reste. Venez nombreux, c’est gratuit ! ».

 *Mouvement en vogue en France, venant des Etats-Unis, et qui signifie « Natural and Happy ». Il définit les femmes noires et métissées qui gardent leur cheveux naturels (sans défrisage, ni autre produit chimique).

Par Nala Yamour

Chronique Nappy Girls - Edition 2013

Rencontre Nappy de France - Edition 2012

Partager :