Entre vaudou…et préjugés

Hummmmm, Objectivité ? Ou subjectivité ? Le vaudou….

Reprise des billets d’humeur

– Bon, Corine, que penserais-tu de reprendre l’écriture des billets d’humeur hebdomadaires ? Tes billets manquent à toute l’équipe !

– Ben, justement, j’ai des « fans » qui, elles aussi, me le réclament ! Elles aimaient bien, me disent-elles, toutes les semaines, tomber sur mes sujets de réflexions, mes coups de colère ou autres éclats de rire ! Alors, oui, ma charge professionnelle a pris de l’ampleur depuis quelques temps, (pour mon plus grand bonheur), mais je suis prête à reprendre cet exercice qui impose à l’artiste un peu brouillonne que je suis, une certaine rigueur ! 

– Génial !

Voilà, 3 petits aller-retours sur WhatsApp et me voilà engagée, de retour auprès de vous chaque semaine pour vous livrer …mon humeur ! Car c’est bien de cela qu’il s’agit !

Or, mon humeur, à l’instant T où ma rédactrice en chef m’a envoyé ce message, était, en plein bouillonnement ! Pourquoi ? 

Je me posais cette question : Comment être totalement objective lorsque j’accompagne un auteur dans l’écriture de son livre ? Comment oublier ma sensibilité, mes penchants, mes valeurs et, objectivement, professionnellement, faire ce qui est attendu de moi, c’est-à-dire accompagner, guider, corriger, orienter un récit pour le rendre pertinent, passionnant ?

La suite de l'article est uniquement réservé aux membres Abonnement Mensuel et Abonnement Annuel.

Se connecter Je m'abonne à FP !

Billet d'humeur, Corine Dossa, obectivité, Préjugés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter
Visit Us
Tweet
Youtube
Youtube
Instagram
LinkedIn
Telegram
Whatsapp
Pinterest