Hummm, je suis perplexe …

Hummm, je suis perplexe …

Voici une expression que j’utilise souvent et qui va devenir le titre de billets d’humeur que je posterai de temps en temps, au fil des sujets qui m’interpelleront ou de mon sentiment du moment !
Aujourd’hui, hummm, je suis perplexe, parce qu’une publicité Facebook s’est affichée à droite de mon écran tout à l’heure. Elle m’invitait à proposer ma candidature pour entrer dans un groupe. Le nom du groupe?

“Née noire et mourir blanche”.

D’abord, la stupéfaction ! Je sais qu’on trouve du tout sur cette toile d’araignée, du plus raffiné au plus grossier, mais…j’en suis néanmoins restée baba !
Dans mon cerveau, alors à la limite du court-circuitage, tellement les pensées se bousculent, s’interpellent, slaloment les unes à côté des autres, j’essaie désespérément d’instaurer un ordre ! Sans grand succès!

– Il y a donc, en 2020, des personnes qui, non seulement poursuivent cette abomination, mais s’en vantent (le titre du groupe, véritable porte drapeau de convictions assumées!), et le portent en public ?
– Ben oui ! Que pensais-tu ? Naïve que tu es !
– Après tout ce qu’ont subit les noirs ? Colonialisme, post colonialisme (toujours d’une vivace actualité), Esclavage, esclavage moderne (Koweït, Dubaï, Libye, …et sous d’autres formes dans les pays occidentaux dits développés etc), après tout ça, donc, il y en a toujours à vouloir prendre la couleur de peau de celui qui fut, l’oppresseur ?
– Ben oui ! Justement, à cause de ça ! Se détourner, s’éloigner, gratter, frotter, faire disparaître cette couleur source de honte et de malheur !
– Mais…ces personnes, elles vivent sur quelle planète ? La fierté d’être noire, de plus en plus revendiquée, de plus en plus assumée, cette identité affirmée, portée en flambeau, même, ils n’en n’ont pas entendu parler ?
– Et alors ? Dans nombre de sociétés, commerciales ou humaines, votre place dans l’échelle sociale sera directement proportionnelle au taux de mélanine contenue dans votre peau ! Et c’est parfois d’une logique quasi-mathématique ! Le nuancier, est là, quasi tangible, juste invisible aux néophytes !
– Ben alors ? Il n’y a rien à faire ? Ces personnes ont raison ?
– Raison de quoi ? Elles pensent tromper qui là ? certainement pas ceux-là qui réfutent les preuves scientifiques prouvant qu’il n’y a qu’une race, la RACE HUMAINE ! Elles ne tromperont pas ces personnes qui, aujourd’hui encore, en Chine, dans les pays Arabes et ailleurs, torturent des femmes, des hommes, des enfants au prétexte que leur nez épaté, leurs cheveux crépus, leur peau foncée, sont la preuve de leur inhumanité et les humilient, les torturent ou les tuent !

Enfin, avec, ce dernier argument, tous les protagonistes de cette discussion dans mon cerveau se turent. Silence total ;
.
Et ils purent enfin, ensemble acquiescer à ma conclusion :

Je ne sais pas si ces personnes mourront blanches…mais, une chose est sûre, quelque chose en elles, est déjà mort. Et peut-être la chose la plus constitutive d’un être humain : SON IDENTITÉ.

Corine DOSSA
NB : Billet d’humeur spontané, non relu, pour ne pas déborder de la perplexité……

Partager :

billet d’humeur, Corine Dossa, identité, race humaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *