L’expatriation au féminin…

Les femmes et les hommes sont-ils à égalité pour un tel projet ?
4 oratrices hors pair, Alix Carnot, Sylvaine Emery, Sophie Matias, Anne-Laure Chesneau, maîtrisant parfaitement le sujet par expérience, s’expriment et ne laissent «rien dans l’ombre». Résumé.

Très souvent dans le couple, il est beaucoup plus fréquent que le «mari» se voit proposer une mutation «valorisante» à l’étranger, même si l’épouse ou la compagne occupe un poste de niveau équivalent ou supérieur, 91 % des conjoints sont des femmes!

Dans ce contexte, la femme devra beaucoup plus «investir» dans cette nouvelle vie pour s’adapter à la situation sur le nouveau site.

En effet, même si son talent et son potentiel sont de grandes qualités, les possibilités d’intégrer sur place une entreprise avec un statut en rapport avec ses performances, sont extrêmement réduites.

Dans la plupart des cas, une longue traversée du désert va s’imposer avant de pouvoir s’engager dans une nouvelle activité.

Il faut aussi prendre en compte les questions liées à la langue du pays, la gestion du «foyer» avec ses obligations généralement dévolues aux femmes, l’organisation et le soin apporté aux enfants, le tout dans un environnement complexe.

Bien souvent la sortie de ce tunnel passe par la création d’une activité avec un statut type “autoentrepreneur” ou une société.  La rémunération, bien sûr, sera fréquemment très inférieure à celle de son ancienne profession mais finalement avec l’avantage d’une forme de liberté, de créativité, plus de souplesse dans la gestion du temps, des projets à monter,  l’épanouissement lié à la réussite de cette reconversion est indéniable.

Avant de partir, il est primordial de se poser les bonnes questions, de comprendre que la vie sera différente avec sa logistique adaptée aux conditions locales.

Il faut préparer le départ du couple mais aussi son retour.

Heureusement pour cela, il existe des institutions qui sont en mesure d’apporter leur savoir avec des réponses à la majorité des questions et une feuille de route cohérente.

Quelques sujets incontournables: la santé, la protection sociale, la retraite, le rapatriement et bien d’autres encore…

Voici les organismes incontournables pour ce type de projet:

  • EXPAT COMMUNICATION:

6, rue d’Uzès – 75002 Paris – Tél: +33 1 42 36 69 57

www.expatcommunication.com

  • Le CFE (Caisse des Français à l’étranger):

BP 100 – 77950 Rubelles – Tél depuis la France: 0810 11 77 77 et depuis l’étranger: +33 1 64 14 62 62 – https://www.cfe.fr/

Partager :

Expat communications, Expatriation, les femmes à l'étranger, travailler à l'étranger


Avatar

Jean-Marie Halper

Écrire ce qui nous rassemble pour oser rêver le bonheur de tous…