Breaking News

Liane Foly: son grand retour musical

Liane Foly: son grand retour musical
Voici une petite pépite vouée à devenir rapidement un album culte, l'une de ces valeurs sûres qu'on aime à écouter et réécouter, dans ces moments de tendre abandon, au coin du feu ou la musique aux oreilles, sur les autoroutes de France et de Navarre.

Liane Foly, la voix plus veloutée que jamais, nous revient en forme et en blues, sur fond jazzy. Accompagnée d’un big bang pour l’occasion, elle reprend 11 des plus belles chansons du répertoire français et les fait swinguer  avec élégance et malice .

Servi par un ensemble à l’orchestration pêchue et enlevée, 

Françoise Hardy, Julien Clerc, Henri Salvador, Jean-Louis Aubert, Leo Ferré, Eddy Mitchell, Johnny Halliday, Michel Jonasz (qui lui offre aussi sa présence sur le titre « la Boite de Jazz ») mais aussi « quelques savoureuses incongruités comme »  « J’aime Regarder Les Filles » de Patrick Coutin et « Slave To The Rhythm » de Grace Jones, reprennent du service et de bien belle manière.

A souligner aussi la première collaboration entre Liane et Franck Eulry à l’arrangement, qui, selon la chanteuse, est la première d’une longue série à venir!

9ème album studio de l’artiste, Crooneuse (puisque c’est son nom) ne déroge pas à la règle et, comme ses prédécesseurs (surtout masculins, il faut le reconnaître!), il fait la part belle à une voix chaude, magnifique, émotionnelle et touchante ainsi qu’à l’énergie « dépotante » et à cette couleur particulière de sections rythmiques en pleine forme. Les ballades comme les titres plus énergiques sont superbement interprétés par l’une des chanteuses préférées des Français, qui une fois de plus, nous entraîne dans son univers toujours renouvelé et plein de surprise.

A s’offrir absolument..

Liane Foly est en tournée dans toute la France en ce moment et jouera au Casino de Paris le 10 juin prochain.


No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...