Breaking News

Maria Gadú, l’artiste incontournable de la Musica Popular Brasileira

Maria Gadú, l’artiste incontournable de la Musica Popular Brasileira

Considérée par ses aînés comme l’une des meilleures chanteuses de la nouvelle génération de Musica Popular Brasileira (Musique Populaire Brésilienne ou MPB), MariaGadú, de son vrai nom Mayra Corrêa Aygadoux, est une artiste de la scène brésilienne. Née à São Paulo en 1986, la jeune femme baigne dans la musique depuis sa plus tendre enfance. Elle sait jouer de la guitare électrique et acoustique, et compose elle-même ses propres chansons. Après plusieurs représentations dans les bars de Rio, elle reprend la célèbre chanson « Ne me quitte pas » de Jacques Brel. Son interprétation de ce tube est utilisée dans une mini-série télévisée dédiée à la célèbre chanteuse brésilienne Maysa Matarazzo. Elle attire la curiosité du public ainsi que de célèbres artistes comme Milton Nascimento ou Caetano Veloso. C’est avec sa propre composition, « Shimbalaie » (qui signifie « je me sens heureuse ») qu’elle connaît le grand succès en 2009. En effet, sa chanson figure sur la bande originale de la telenovela Viver a Vida, avant d’être connue mondialement. Cette même année, Maria Gadú sort son premier album contenant entre autres les deux titres qui l’on lancée. Sa musique chaleureuse qui mélange le style de la musique populaire brésilienne à un rock indépendant avec des notes de blues, séduit un large public. En 2010, elle accompagne en tournée Caetano Veloso puis sort avec lui, en 2011, un album live en duo, Multishow Ao Vivo. Elle revient en décembre 2011 avec un nouvel album intitulé Mais Uma Página. Désormais, Maria Gadú est une artiste accomplie au talent incontesté et au look masculin qui détonne avec toute la sensibilité et la poésie qu’elle partage en toute pudeur dans sa musique, avec son public.

L’artiste est actuellement en tournée mondiale. Elle était le 22 juin dernier à la Cité de la Musique de Paris, puis donnera un concert le 28 juin à la Barbican Center de Londres.

Par Mistoura Yessoufou


Tags assigned to this article:
BrésilMaria Gadu

Related Articles

“Flash”, les figurines rebelles de Jessica Harrison

Jeune artiste d’origine britannique, Jessica Harrison présente actuellement sa première exposition personnelle intitulée “Flash” à la Galerie L.J. dans le 3ème arrondissement de Paris, jusqu’au 24 juin. Spécialisée dans l’art de la sculpture […]

« Toutankhamon » de Kama Sywor Kamanda

Dans le cadre de la sortie de la tragédie « Toutankhamon », les Éditions Dagan organisent une lecture et une séance de dédicace de l’éminent dramaturge, poète, conteur et romancier congolais Kama Sywor Kamanda […]

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...