Corine Dossa : « On n’est pas heureux, quand on est si méchant »

Hummmm, Je suis perplexe !

Leçon de sagesse à travers l’observation d’une basse-cour improvisée.

Ici, en Guadeloupe, on les appelle les poules et les coqs Djem. Sortis de nulle part, ils apparaissent dans votre cour et décident d’y élire domicile pour un temps plus ou moins long ! Maîtres de leur destin, (Vous pouvez les imaginer en une délicieuse fricassée, mais alors, entrainez-vous à battre le record du 100m !)  Ils vont viennent, se pavanent dans votre jardin au gré de leur bon vouloir ! Vous n’avez qu’un choix : Celui de leur offrir ou non une pitance supplémentaire !

Moi, je le fais car ils sont là, chaque matin, à 6H pile, en bas de ma terrasse, à guetter, que dis-je à exiger mon apparition. Mais quel est donc le propos de ma perplexité, vous demandez-vous ? Patience, j’y viens !

Chaque matin donc, au moment de nourrir mon groupe de gallinacées, j’assiste à cette curieuse scène : Alors que le reste de la troupe, après m’avoir lancé un dernier cri, ( « Merci » ou « Enfin », je n’en n’ai pas encore déterminé la teneur), l’un des coqs  n’a qu’une obsession, empêcher l’une des poules de déjeuner . Il picore à peine ! Entre 2 grains de riz, il la poursuit de sa méchanceté. Je disperse alors les grains : à droite, à gauche, au fond, au milieu afin de permettre à ma Doucette (Oui, oui, Poule Djem ou pas, je l’ai baptisée Doucette !) d’avoir à manger quel que soit la direction vers laquelle grincheux l’a pousse !

Rien à faire, Grincheux revient, prêt à laisser le coin le plus pourvu de riz ! Il ne lui accorde aucun répit, et elle doit sans cesse surveiller ses déplacements pour ne pas se prendre un coup de bec vengeur !

A force d’assister, jour après jour à cette même scène, je me suis, forcément demandée, la raison d’un tel acharnement, puis, bien que n’étant pas comportementaliste animalier, je me suis concoctée, aux petits oignons, mon explication !  Elle vaut ce qu’elle vaut !

Grincheux n’est pas le roi de la Basse-cour. Il est en 3è position. Autant vous dire qu’il ne peut utiliser ses talents de séducteur auprès d’aucune poule ! A peine essaie-t-il d’en approcher une qu’apparait aussitôt MMI (Oui, j’ai appelé le roi de la Basse-cour Me, Myself and I, chacun comprendra pourquoi !).  Pour éviter les coups de bec de MMI, je vois alors Grincheux s’envoler en haut des cimes des arbres dans un parfait cri d’effroi !

Quand il en redescend, c’est soit pour attaquer Doucette, soit pour tenter de jouer les pédophiles auprès de Poulette ! Il est alors, rageur ! Toujours énervé !

J’ai donc transposé l’explication de ce comportement chez les humains.

Je m’en doutais déjà, mais ces scénettes quotidiennes ont renforcé ma convictions que les personnes de votre entourage (collègues, patrons, automobilistes, fonctionnaires…) qui sont en permanence de mauvaise humeur, énervés, méchantes, etc…sont des personnes, frustrées, en manque de reconnaissance, pleines de dépit, qui se vengent sur vous…parce qu’elles sont malheureuses. 

Oui, au lieu de ne voir en elles que méchanceté, tournez le miroir, et vous y verrez le masque de méchanceté se transformer en masque de tristesse! C’est alors précisément là, que quelque chose en vous pourra s’émouvoir et peut-être, laisser apparaître un peu de compassion pour le méchant-malheureux ! Moi, je le fais quasi systématiquement, et ça me change la vie ! Non, je ne suis pas encore « Sainte Coco » et j’ai parfois envie de traiter les automobilistes grincheux de « Nannannannanw » (Chacun traduira selon sa langue !), mais bien souvent, et de plus en plus, je retrouve ma sérénité en plaignant le harceleur!

Arthur Rimbaud a dit : « On n’est pas sérieux, quand on a 17 ans »

Moi, je dis : « On n’est pas heureux, quand on est si méchant »

Pfiouuuuuu ! j’ai osé !

Voilà, ce sera ma conclusion de ce premier billet d’humeur. Bravo à ceux qui ont été jusqu’au bout ! Coco, la prétendante en sagesse vous salue et vous dit à MERCI !

NB : Grincheux vient de monter à la cime de l’avocatier…

Partager :

billet d’humeur, Corine Dossa, Humour, méchanceté, Sagesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *