Les réseaux sociaux le nouveau poison des couples

Ils sont devenus incontrôlables dans nos familles, au bureau, dans la rue… Les réseaux sociaux nous accompagnent tout au long de la journée. Avec une utilisation sans modération ni retenu. On se pose la question de savoir est ce que l’humanité n’est pas en train de prendre un sacré coup qui disloque les relations et nous désunis. Pratiquement tous les couples sont exposés. La communication est au point mort : Nos proches sont loin de nous, et nos interlocuteurs éloignés, sont proches de nous. 

Un frein à la communication directe 

On sait tous, qu’il est gênant d’échanger avec quelqu’un qui reste scotcher à son téléphone. Quand il vous regarde c’est pour une fraction de seconde, puis il continue, les yeux rivés sur l’écran. Un comportement indisposant qui témoigne un manque d’inattention. Il ou elle est plus préoccupé(e) par son interlocuteur absent. Des lors, l’échange devient inanimé à cause de l’absence de l’attention. Un constat qui est en phase de devenir une tendance. Parle, je t’écoute !  Continue… Je t’entends ! Sont des bouts de phrases qu’on entend fréquemment. Certains vont jusqu’à vous interpeller pour une chose qui ne vous concerne pas. Un geste qui veut dire tout simplement « je suis ailleurs » A force de vivre cela, la chaleur humaine et l’échange direct sont minimisés : bonjour les malentendus et confusions.

Une curiosité source de suspicion  

Qu’est ce qui doit l’occuper à cette heure ou depuis plus d’une heure ? Des interrogations nées d’un constat. Le réseau social avec les amis virtuels et publications laisse une bonne marge au doute de s’installer. Ce qui nous occupe n’est pas forcément compris par notre partenaire. De ce fait, ouvertement ou sous cap, on a des interrogations que nous ne sortirons que lors qu’on n’en peut plus. Et parfois cela provoque un mimétisme dans le mauvais sens. Une rivalité en guise de représailles pour dire à l’autre que je peux faire comme toi voire pire. Dans cette dynamique, la relation devient fragile parce que le doute a gagné les partenaires à travers des questions sans réponse. 

Une porte toujours ouverte aux malintentionnés  

La relation ou votre vie de couple est exposée. Ceux qui sont contre cette union n’auront pas besoin de chercher midi à quatorze heures, il suffit d’avoir son profil sur un réseau social pour pouvoir envoyer des messages, semer la zizanie ou perturber facilement. Avec ces plateformes, les couples sont exposés de façon flagrante ou tacite parce qu’elles sont devenues des outils au centre de nos activités ou vie professionnelle. Si les principaux concernés ne sont pas suffisamment responsables pour esquiver ces problèmes qui peuvent nuire à l’union, ils seront toujours dans un tourbillon de malentendu ou controverse. 

L’affection numérisée

Avec les émoticônes, certains pensent pouvoir trouver un remplacement à la distance. Il est vrai que leur utilisation traduit des sentiments, mais loin de la réalité. A force de croire que le clavier peut remplacer la chaleur humaine, on détériore la relation sans le savoir. Par méconnaissance, on creuse une distance croyant que l’émoticône envoyée a réglé le problème. C’est pareil aussi pour son absence qui suscite le doute ou l’incompréhension. Pourquoi celle-ci et pas l’autre que tu m’envoyais fréquemment ? Pourquoi tu préfères celle-ci ? Beaucoup d’interrogations inutiles.  

Les réseaux sociaux sont devenus des poisons qui empoisonnent la vie de couple. Même s’il faut souligner des exceptions, ils sont à l’origine de beaucoup de maldonnes. Les personnes qui vivent en couple n’ont pas forcément le même degré de compréhension et d’analyse des faits. Si les uns y vont avec modération et responsabilité, les autres sont confrontés à un problème d’équilibre. De ce fait, les querelles ne peuvent pas manquer parce que tout simplement, ils sont sortis de leur contexte d’utilisation. 

Partager :

Couple, poison, Réseaux Sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *