Eva Marie Coll Seck, une spécialiste très spéciale

Son nom est écrit en lettres d’or dans les annales du ministère de la Santé du Sénégal. Un secteur qu’elle a dirigé pendant sept ans (entre 2001 et 2003 et de 2012 à 2017). Awa Marie Coll Seck a réussi à convaincre les Sénégalais par ses résultats et ses succès à la tête de ce ministère, notamment dans la gestion de la fièvre à virus Ebola, dont l’unique cas déclaré avait été neutralisé. 

19 June 2019 : 2019 EITI Global Conference OECD Headquarters, Paris Photo : © HervŽ Cortinat / OECD

Awa Marie Coll Seck est une spécialiste des maladies infectieuses et bactériologie-virologie, MD, PhD. Elle fut à la tête du département des maladies infectieuses à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar avant son départ à l’étranger pour une carrière internationale.  

A l’âge de 33 ans, elle est la première femme agrégée en médecine au Sénégal et l’une des pionnières en Afrique francophone.

Elle fut Directrice Exécutive du Partenariat Roll Back Malaria de 2004 à 2011 et Directrice du département des politiques, de la stratégie et de la recherche de l’ONUSIDA de 1996 à 2001. Au niveau international, Mme Seck est cooptée dans plusieurs organisations, associations ou cellules qui œuvrent dans le domaine de la santé. 

Après son accession à la magistrature suprême, le président Abdoulaye Wade fait appel à elle. En mai 2001, elle est nommée ministre de la Santé et de la Prévention. A ce poste, elle entreprend et réussit des réformes importantes, notamment celles portant sur la lutte contre le paludisme et le Sida, le programme élargi de vaccination, les maladies non transmissibles… Les résultats engrangés dans ces différentes missions sont sans doute à l’origine de sa collaboration avec le Président Macky Sall. Elu président, ce dernier lui confiera la charge du même ministère. Mais elle ne sera pas reconduite dans le second gouvernement dirigé par Mouhamed Boun Abdalah Dionne. Toutefois, elle reste dans l’entourage proche du chef de l’Etat en tant que ministre d’État auprès du président de la République.   

En avril 2019, elle est nommée Présidente du Comité National de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives. Actuellement, le Professeur Coll-Seck siège dans le Conseil d’administration du Partenariat Roll Back Malaria pour enrayer le Paludisme, au Conseil scientifique de l’Université Cheick Zaïd (Maroc). Elle est également membre du CA de la Clinton Health Access Initiative, du Jury du Prix ISA pour Services rendus à l’Humanité de Bahreïn, et du Jury du Prix Noguchi Afrique (Japon) 

Co-présidente de la Commission OMS/UNICEF pour le réalignement de la Santé de l’enfant avec les Objectifs de Développement Durable, Mme Awa Marie Coll Seck est également membre du Comité consultatif du programme de leadership ministériel de Harvard (Boston-US).

Au chapitre des distinctions, elle est « Chevalier de l’Ordre du Mérite » du Sénégal du Burkina Faso et de la Gambie, ainsi que de l’Ordre du Mérite et de la Légion d’Honneur en France. Elle a également reçu les Palmes académiques. Elle a été nommée « Meilleure Ministre du Monde » à Dubaï en février 2017 lors du Sommet Mondial des Gouvernements.

Mariée et mère de quatre enfants, cette passionnée de sport fut internationale basket-ball.  

Dotée d’une expertise et d’une compétence incontestables, elle est l’unique ministre qui a occupé le même portefeuille pour deux régimes : sous Wade et sous Macky Sall. Et ce n’est pas le moindre de ses mérites !

Partager :

Eva Marie Coll Seck, Palu, portrait, Roll Back Malaria, santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *