Étiquette : santé

Le COVID-19 et la femme enceinte

Leur vulnérabilité fait qu’elles bénéficient toujours d’une attention particulière de la part du corps médical. En cette période de pandémie du COVID-19, les femmes enceintes sont surveillées comme du lait sur le feu pour éviter leur contamination. A cet effet, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur les dangers qu’engendreraient une éventuelle contamination, puisque le virus continue de faire des ravages à travers le monde. Voici ce qu’il faut savoir. 

Sans aucune attestation plausible ou scientifique, des gens ont fait savoir que le coronavirus ne peut pas atteindre les Noirs. Aujourd’hui, la réalité est toute autre. Malheureusement beaucoup d’Africains l’ont appris à leur dépend. C’est de cette même façon que des rumeurs ont circulé concernant la femme enceinte et le COVID-19. Sans nul doute, le virus peut créer des dégâts sur son état de santé, mais la question qui mérite d’être posée concerne le degré du préjudice posé. 

Selon Le Professeur Celestino Furtado Rodrigues Pereira, chercheur, cytologiste Sénégalais, la femme enceinte doit faire un dépistage systématique à cause de son système immunitaire faible, car il peut avoir le risque d’un accouchement prématuré, si la grossesse est dans une étape avancée. Il y a aussi un autre risque qu’encoure la femme enceinte, c’est la perte du fœtus, ou une malformation du bébé. Ce faisant, il suggère : « il faudrait systématiquement dépister la femme, si elle est dans une zone à risque pour qu’on puisse faire un accouchement par césarienne », confie-t-il. Une procédure qui commence par le dépistage pour éviter toute complication. 

Mais elle doit prendre ses précautions et multiplier sa vigilance pour éviter toute contamination. C’est-à-dire respecter les mesures d’hygiène édictées par les spécialistes de la santé. Mais aussi tenir au courant son gynécologue de tout signe inhabituel constaté. Elle doit mettre l’accent sur la prévention en évitant les rassemblements et les autres recommandations, pour se prémunir contre le coronavirus.Parce que son traitement n’est pas simple du fait du fœtus qu’elle porte. Et cela est à l’origine des contre-indications concernant certains médicaments.  

La question de savoir la transmission mère-fœtus est aussi agitée en cas de contamination. Une interrogation qui reste suspendue dans l’air. Etant des cas très rares, y trouver une réponse précise pose toujours problème. D’apres notre spécialiste du jour, le professeur Celestino : « Une contamination mère fœtus, il n’y a pas encore d’études le montrant. Par rapport au lait maternel ou au liquide amniotique qui se trouve à l’intérieur du placenta. Il n’y a pas encore assez de cas pour pouvoir extrapoler… » Si l’on se fie au propos du professeur, il y a une zone d’ombre à ce niveau. Il n’y a pas d’affirmation sur le fait que ces liquides peuvent servir de véhicule au virus.   

Au regard de son état de santé fragile, à cause des mutations internes, la femme enceinte doit occuper la première ligne quand on sensibilise. La moindre contamination peut être fatale au fœtus, d’autant plus qu’on parle d’un virus mutant. 

Partager :

Coronavirus au Sénégal : Les mesures de riposte se heurtent aux vieilles habitudes

Depuis le mois de décembre 2019, le COVID-19 fait des ravages. Apparu en Chine, le virus continue son funeste périple à travers le monde entier. Le Sénégal a eu son premier cas le 02 mars 2020. Un cas importé et qui est devenu le premier patient guérit de cette maladie dans ce pays. Mais le vendredi 13 mars, en une journée, le Sénégal comptabilise 11 patients testés positifs. Une flambée qui a invité le chef de l’Etat à faire sa deuxième sortie pour annoncer des mesures fermes afin de barrer la route au Coronavirus.

Le Président Macky Sall

C’était le 14 mars 2020, le président Macky Sall convoque à la présidence de la République un conseil présidentiel sur le coronavirus. A l’issue des concertations avec les différents responsables et autorités concernées, il prend des mesures fermes : L’interdiction des manifestations publiques pendant trente jours, la suspension des formalités liées aux pèlerinages de cette année aux lieux saints de l’islam et de la chrétienneté, et les festivités prévues le 4 avril pour la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du Sénégal… entre autres décisions. Et la plus récente est la fermeture de ses frontières avec les pays les plus touchés par la pandémie. Il s’agit : de l’Italie, de l’Espagne, de la France, de la Belgique et du Portugal. Alors que pour les pays de l’Afrique du nord, la mesure concerne la Tunisie, le Maroc et l’Algérie. Une mesure prise à la suite d’un constat à partir duquel les cas importés rallongent chaque jour la liste des personnes infectées. 

En dehors de ces décisions, le président a invité les Sénégalais à respecter les règles d’hygiène permettant de lutter contre la maladie. A éviter les rassemblements et les poignées de main. Dans cette foulée, les manifestations religieuses qui devaient se tenir durant ce mois de mars ont été toutes ajournées. Les guides religieux ont fait des sorties pour se plier aux recommandations du président de la République. En ce qui concerne les rassemblements publics, les forces de l’ordre interrompent les cérémonies pour obliger aux anticonformistes de respecter les mesures prises. C’est pour cela, qu’au fur et à mesure, ces rassemblements se raréfient. Mais le véritable problème demeure les poignées de mains. Nombreux sont ceux qui ignorent la pertinence de cette mesure. 

Une population ancrée dans ses vieilles habitudes

Certains citoyens, notamment les instruits sont ceux qui se conforment le plus aux recommandations du chef de l’Etat. En revanche, il y a des sénégalais qui doutent même de l’existence de cette maladie au Sénégal. La section de recherches de Dakar a eu à procéder à des interpellations d’individus qui ont dit ouvertement que c’est du toc ! Ils ne peuvent pas admettre que la ville sainte de Touba soit l’épicentre de cette épidémie. Les plus fanatiques n’ont pas manqué d’accuser les autorités de vouloir écorner l’image de ce foyer religieux. Pis, ils exigent qu’on dévoile l’identité des personnes infectées ou leurs domiciles précis. Malgré les spots publicitaires, ils campent sottement sur leur position. 

Les décisions prises par le président de la République Macky Sall ont été quasiment saluées par la majorité des Sénégalais. Ces derniers qui réclamaient la fermeture des frontières ont tous applaudi. Mais le respect des recommandations et mesures d’hygiène posent toujours problème. Certaines autorités n’ont pas manqué de suggérer au gouvernement de sortir le bâton pour les appeler de force aux respect des règles d’hygiène édictées. 

Partager :

Alcalinise ton corps car un corps alcalin est nettement plus sain !

Le rôle fondamental du pH de l’organisme, c’est à dire son degré d’acidité a été mis en évidence comme facteur déterminant pour la santé. Plus le ph de notre corps est acide plus notre santé ne sera pas au beau fixe.

Par les temps qui court, (virus, gastro-entérite…) c’est le moment d’alcaliniser son corps.

Pourquoi alcaliniser son Corps?

Alcaliniser son corps est essentiel pour se maintenir en bonne santé, l’équilibre acido-basique de l’organisme est souvent mis à mal par nos modes de vie occidentaux et nos régimes alimentaires, particulièrement riches en substances acidifiantes. Ainsi, adopter une alimentation alcaline pendant une période permet de détoxifier l’organisme et aide les organes responsables du renouvellement cellulaire à être plus efficace.  

Une mauvaise hygiène de vie, une alimentation trop riche en produits raffinés, un manque de sommeil, ou encore un niveau élevé de stress contribuent de manière considérable à l’hyper-acidification du corps humain. Fragilisé, l’organisme acide est alors plus vulnérable, ce qui peut causer des troubles osseux et musculaires ; le risque de développer des maladies chroniques de type diabète, migraines, ou allergies, cancer, virus , est alors accru.

Quels sont les signes annonciateurs d’un corps trop acides ?

Lorsque le pH se réduit, les niveaux d’acidité grimpent et s’accumulent dans les tissus qui finissent par s’irriter et se lésionner; le corps, fragilisé et perturbé, se fait alors plus sensible face à la maladie. Il faut dire que le sang, pour neutraliser les acides en excès et retrouver un pH équilibré, puise dans les réserves de nutriments des organes vitaux, entrainant de graves dysfonctionnements.

Divers symptômes peuvent se manifester:

  • maux de tête 
  • Douleurs à l’estomac 
  • Constipation 
  • Toux 
  • Lésions du système digestif
  • Prise de poids 
  • Insomnie
  • Os fragilisés
  • Problème cutané
  • Douleurs musculaires 
  • Virus

Comment alcaliniser son corps?

Pour alcaliniser son corps il faut consommer des aliments alcalins, chouchouter au mieux son foie, accompagner les organes qui favorisent le nettoyage du corps. En effet ces aliments favorisent :

  • la régénération cellulaire 
  • Booste le système immunitaire 
  • Régénère la peau 
  • Réhydrate le corps 
  • Renouvelle le système sanguin
  • Prévient des maladies et des virus 
  • Parvient même à guérir des cancers

Pour alcaniser son corps correctement, un accompagnement est conseillé et fortement recommandé pour avoir des résultats concluants.

Si nous faisons de notre santé notre priorité, nous nous efforcerons d’adopter une bonne habitude de vie car comme le disait Hippocrate «  que l’alimentation soit ta première médecine »

Pour en savoir plus n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux Instagram @moov_akastel et @fitbetty.b et à me contacter par mail moovakstel@gmail.com

Partager :

« Apprends à t’aimer et apprécier ce que tu es ici et maintenant »

Il est temps de vous s’occuper de votre corps …

Nous avons vu la dernière fois que le meilleur moyen de prendre du poids rapidement est de suivre un régime. Et que la première chose à l’origine de la prise de poids est un choc émotionnel qui cause une souffrance morale et bien sûr émotionnelle. Le moyen que le corps a trouvé pour résoudre cette souffrance est de prendre du poids. Comme pour se protéger en se créant une armure, une carapace assez épaisse pour atténuer voire enterrer très profondément cette douleur et ce vide intérieur. C’est aussi un formidable signal d’alarme que votre corps actionne pour vous alerter que quelque chose ne va pas pour lui et donc pour vous.

La prise de poids importante ou même légère révèle qu’il y a un dysfonctionnement relationnel entre votre corps et votre esprit, entre l’intérieur et l’extérieur – que le pont de communication, entre les différentes parties de vous, a été coupé ou rompu. Un conflit qui demande à être résolu et pacifié d’urgence. Mais avec beaucoup de bienveillance et de respect de votre écosystème personnel. Comment me demanderez-vous ? A ce stade de notre échange. Je vais vous demander, une chose, de m’autoriser à te tutoyer comme si nous étions des amis de longue date. Comme si j’étais « le porte-parole » de ton corps. Est-ce que tu es OK avec ça ? 

YES, super !

Merci de ta confiance.

Nous allons parler à cœur ouvert sans langue de bois. Le corps et l’esprit quand ils collaborent ensemble fonctionnent de manière optimale. Un corps sain dans un esprit sain. C’est un équilibre harmonieux entre ces 2 polarités.

Lorsque cet équilibre est rompu, il t’appartient de faire le choix d’écouter ton corps en conscience et de lui faire confiance. Le corps est intelligent, tout ce qu’il fait pour toi, c’est pour ton bien. Même les kilos en trop. Même l’endroit précis dans le corps, où il stocke la graisse, rien n’est dû au hasard. La bonne nouvelle c’est que tu n’as pas à te soucier de la véritable raison pour commencer. Tu as besoin de l’écouter tout simplement. En prêtant attention à deux choses, ton ressenti et tes émotions, d’hier ou d’il y a une semaine. Mais de ton ressenti et de tes émotions à l’instant présent, dans le Ici et Maintenant. Par exemple à cet instant, où tu lis et prends connaissance de votre dialogue. Pose-toi un instant et ferme les yeux. C’est le meilleur moyen et le plus rapide pour se brancher sur ton corps (yeux fermés). Tu calmes le mental, puis tu pends conscience de ta respiration. Tu observes simplement : comment tu respires – de quelles parties de ton corps – haut de la poitrine, milieu de la poitrine, bas du ventre – Une ou plusieurs de ces parties. Tu es peut-être même en apnée en t’observant de l’intérieur.

Quel que soit ton observation, fais-le de manière neutre. C’est vraiment la première étape, reprendre contact avec ton corps, en l’observant sans jugement. A partir de maintenant, zéro jugement et zéro dévalorisation sur ton corps. 

Pourquoi ?

Imaginons un instant que tu te sois « engueulé grave » avec ta meilleure amie depuis plusieurs semaines. Cela te met mal à l’aise. Tu as envie de recréer ce lien et tu ne sais comment faire pour entamer le dialogue. Et après avoir pris ton courage à deux mains, tu peux téléphoner à cette amie pour vous voir…

Lorsque enfin vous vous rencontrez, tu t’aperçois que oh horreur, elle a beaucoup changé. Ton amie est différente, son corps n’est plus pareil, fatiguée, les traits tirés, avec des kilos en trop. Elle s’est laissée aller, visiblement. Elle semble être touchée par quelque chose ou quelqu’un, peut-être votre violente dispute.

Est-ce que tu vas lui dire, « Eh ma grande, tu as grossi, tu es moche, tu fais peur à voir. » Bien-sûr que tu vas être super douce, prévenante, à l’écoute dans la bienveillance. Tu vois ce que je veux dire ?

Alors si tu le fais pour ta meilleure amie, pourquoi tu ne le fais pour toi et surtout à ton corps ?

Ton corps est comme ta meilleure amie, toujours présent quoi qu’il arrive. Mauvaise journée, bonne journée, bonne nouvelle, mauvaise nouvelle.

Je crois qu’il a vraiment besoin que tu le reconnaisses et que tu l’apprécies. Et de tisser de nouvelles relations sincères, authentiques, respectueuses et aimantes. Tiens, on dirait que nous parlons d’un homme, d’un amant. LOL

Finalement, oui. Nous pouvons pousser la comparaison jusque-là. Si tu n’aimes pas et ne respectes pas ton corps comme il est là maintenant.

Pourquoi les autres le feraient ? Franchement, pourquoi ? C’est vrai ou pas ?

Ok, tu es d’accord avec moi. Conclusion apprends à t’aimer et apprécier ce que tu es ici et maintenant. C’est la phase d’accueil.  C’est la plus facile, il n’y a qu’observer et écouter sa respiration. Ensuite d’apprendre à respirer d’une certaine façon pour modifier son ressenti et ses émotions. Nous en parlerons la prochaine fois. Déjà, il va falloir digérer un peu ce que tu viens de conscientiser – la valeur du regard que tu portes sur ton corps et sur toi-même, par conséquent.

Nous verrons plus tard les deux autres phases qui sont plus difficiles à appliquer parce qu’elle demande un plus grand lâcher-prise. Pour aujourd‘hui observe et identifie tes ressentis et tes émotions durant 5 à 10 mn tous les jours.

Rappelle-toi la loi de l’effort inversé.

 « Plus tu fais d’effort pour garder le contrôle alimentaire, plus tu le perds en réalité. Et moins tu fais d’effort pour garder le contrôle alimentaire, plus tu l’obtiens. »

Voici un petit questionnaire que tu peux remplir (clique sur le lien ci-dessous),

https://forms.gle/L8cifQik6tS4C7rq9

Laisse-moi aussi tes commentaires sur l’article  

Je répondrai à tes questions dans cette rubrique 

Partager :

Eva Marie Coll Seck, une spécialiste très spéciale

Son nom est écrit en lettres d’or dans les annales du ministère de la Santé du Sénégal. Un secteur qu’elle a dirigé pendant sept ans (entre 2001 et 2003 et de 2012 à 2017). Awa Marie Coll Seck a réussi à convaincre les Sénégalais par ses résultats et ses succès à la tête de ce ministère, notamment dans la gestion de la fièvre à virus Ebola, dont l’unique cas déclaré avait été neutralisé. 

19 June 2019 : 2019 EITI Global Conference OECD Headquarters, Paris Photo : © HervŽ Cortinat / OECD

Awa Marie Coll Seck est une spécialiste des maladies infectieuses et bactériologie-virologie, MD, PhD. Elle fut à la tête du département des maladies infectieuses à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar avant son départ à l’étranger pour une carrière internationale.  

A l’âge de 33 ans, elle est la première femme agrégée en médecine au Sénégal et l’une des pionnières en Afrique francophone.

Elle fut Directrice Exécutive du Partenariat Roll Back Malaria de 2004 à 2011 et Directrice du département des politiques, de la stratégie et de la recherche de l’ONUSIDA de 1996 à 2001. Au niveau international, Mme Seck est cooptée dans plusieurs organisations, associations ou cellules qui œuvrent dans le domaine de la santé. 

Après son accession à la magistrature suprême, le président Abdoulaye Wade fait appel à elle. En mai 2001, elle est nommée ministre de la Santé et de la Prévention. A ce poste, elle entreprend et réussit des réformes importantes, notamment celles portant sur la lutte contre le paludisme et le Sida, le programme élargi de vaccination, les maladies non transmissibles… Les résultats engrangés dans ces différentes missions sont sans doute à l’origine de sa collaboration avec le Président Macky Sall. Elu président, ce dernier lui confiera la charge du même ministère. Mais elle ne sera pas reconduite dans le second gouvernement dirigé par Mouhamed Boun Abdalah Dionne. Toutefois, elle reste dans l’entourage proche du chef de l’Etat en tant que ministre d’État auprès du président de la République.   

En avril 2019, elle est nommée Présidente du Comité National de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives. Actuellement, le Professeur Coll-Seck siège dans le Conseil d’administration du Partenariat Roll Back Malaria pour enrayer le Paludisme, au Conseil scientifique de l’Université Cheick Zaïd (Maroc). Elle est également membre du CA de la Clinton Health Access Initiative, du Jury du Prix ISA pour Services rendus à l’Humanité de Bahreïn, et du Jury du Prix Noguchi Afrique (Japon) 

Co-présidente de la Commission OMS/UNICEF pour le réalignement de la Santé de l’enfant avec les Objectifs de Développement Durable, Mme Awa Marie Coll Seck est également membre du Comité consultatif du programme de leadership ministériel de Harvard (Boston-US).

Au chapitre des distinctions, elle est « Chevalier de l’Ordre du Mérite » du Sénégal du Burkina Faso et de la Gambie, ainsi que de l’Ordre du Mérite et de la Légion d’Honneur en France. Elle a également reçu les Palmes académiques. Elle a été nommée « Meilleure Ministre du Monde » à Dubaï en février 2017 lors du Sommet Mondial des Gouvernements.

Mariée et mère de quatre enfants, cette passionnée de sport fut internationale basket-ball.  

Dotée d’une expertise et d’une compétence incontestables, elle est l’unique ministre qui a occupé le même portefeuille pour deux régimes : sous Wade et sous Macky Sall. Et ce n’est pas le moindre de ses mérites !

Partager :

Moovakastel : vous en mieux !

Bien souvent, nous ne savons pas qui nous sommes. Nous avons une pâle idée de qui nous sommes de ce que nous sommes et de qui nous voudrions être. C’est dans cette optique que l’essence même de mon concept est de permettre aux femmes principalement d’apprendre à connaître leur « I am ». Aristote disait : « Connais-toi toi-même ! » Il faut se connaître soi-même pour faire les choix qui nous rendront heureux. Il faut apprendre à connaître son corps, son morphotype, ses forces, ses faiblesses pour parvenir à atteindre les objectifs que l’on souhaiterait réaliser et stabiliser. Perdre du poids, se sculpter, s’affiner, affirmer son « I am » c’est possible OUI mais parvenir à transformer et stabiliser ce que l’on souhaite atteindre en routine de vie n’est pas une chose facile !

Ma motivation : aider les femmes à se sentir belles

Phenndy Coppet CELESTIN
Phenndy Coppet CELESTIN

Je m’appelle Phenndy Coppet CELESTIN, j’ai 30 ans, je suis mariée et je suis maman d’une petite fille de 4 ans. Je suis professeur des écoles et je suis aussi conseillère en nutrition et diététique.

Pourquoi j’ai décidé d’accompagner les femmes à gagner leur combat face à leurs kilos tenaces ?

J’ai décidé d’accompagner les femmes à perdre du poids, se sculpter, se galber, à gagner leur combat face à leurs kilos tenaces car pour les femmes, le visuel, l’aspect qu’elles ont d’elles-mêmes est très important pour avoir de l’assurance et de l’estime de soi. Avoir une corpulence dans laquelle on se sent bien est un véritable capital pour son avenir. Se sculpter, se galber, se trouver belle et se sentir belle est certainement la raison essentielle qui me donne la motivation pour motiver les femmes qui ont perdu confiance en elle suite à différents facteurs (grossesse, séparation, mauvaise organisation, mauvaise gestion du temp)  leur permettant ainsi de réapprendre à s’aimer sans avoir peur de se regarder dans un miroir  en étant habillées ou en étant  en sous-vêtement même en étant nues !

Il est important de s’efforcer de toujours reprendre le contrôle sur son image et de prouver au monde, et à soi-même, que l’on ne se laissera pas sombrer !

En perdant du poids, en se galbant tout en mettant en place progressivement une bonne hygiène de vie la femme peut reprendre le dessus et se sentir plus à l’aise.  C’est un challenge qui demande une grande force de caractère malgré tout ! 

J’ai donc décidé d’accompagner les femmes qui veulent se challenger à atteindre leur objectif, car c’est en donnant que l’on reçoit !

Mon concept :  Moovakastel

Mon inspiration est née après avoir été moi-même accompagnée à distance par un coach body builder à l’époque 9 mois après ma grossesse.

J’ai été coaché pendant un an durant mon suivi j’ai développé une hygiène de vie alimentaire et sportive, ce faisant mon changement a été très visible. Mes proches et mes amis m’ont donc demandé de les accompagner à atteindre leurs objectifs physique, alimentaire, psychologique…

Etant relativement perfectionniste, j’ai donc repris mes études afin de me former pour dispenser à mes amis des conseils de qualité. Etant très scolaire j’appliquais à la lettre les recommandations de mon coach à l’époque mais j’étais souvent frustrée car je ne comprenais pas toujours le pourquoi du comment, et je trouvais son concept très rigide. J’avais souvent l’impression que je n’avais pas droit à l’erreur. J’ai donc eu des résultats certes, mais à l’issu de mon suivi j’ai eu le sentiment d’être : libérée !

J’ai donc voulu créer un concept essentiellement basé sur l’accompagnement des femmes pour les aider à se sculpter, se modeler, se dessiner perdre du poids en leur prodiguant des conseils adapter à leur morphotype. Et toujours avec la mise en place progressive d’une routine alimentaire, adapter à leur routine de vie. Et  en respectant leurs contraintes professionnels. Car la vie n’est pas linéaire. Trouver son équilibre c’est bien, mais comme le disait Victor Hugo mettre tout en Harmonie c’est mieux !

Ainsi en apprenant à se connaître soi-même elles pourront devenir des lionnes, des guerrières, des battantes, peu importe ce qu’elles vivent elles auront développé et acquis un mental d’acier !

L’objectif de mon concept est de renaître, bouger, évoluer mentalement  telle est ma devise ! Etre fort mentalement, apprendre à se discipliner. Ce n’est pas une qualité innée, il nous arrive tous un jour de nous retrouver dans une situation critique qui met notre mental à l’épreuve, quel que soit la difficulté, une femme se doit de voir les choses autrement et agir pour en sortir par le haut. Cela semble évident, mais rien n’est plus difficile ! Etre psychologiquement fort n’est pas facile surtout quand on se sent coincé. Briser le moule et changer de braquet requiert ce supplément de cran, d’audace et de ténacité qui est l’apanage des gens au mental d’acier. Il est fascinant de voir comment les gens mentalement solides se distinguent. Là où les autres voient des barrières infranchissables, eux voient des défis à relever ! 

En somme, affirmer son « I am », apprendre à se connaître et devenir son propre coach en comprenant les bases de l’alimentation ! Atteindre son objectif en vivant cette aventure sans être frustrée, telle est mon concept. Sans folie, il ne nous reste plus rien, adopter une bonne hygiène de vie en étant heureux telle est ma devise !

Partager :

8 bonnes raisons de boire de l’eau de noix de coco

Ces dernières années, l’eau de coco est devenue une boisson très à la mode.
C’est savoureux, rafraîchissant et c’est bon pour la santé.
De plus, il est chargé de plusieurs nutriments importants, y compris des minéraux dont la plupart des gens manquent.

Voici 8 bienfaits de l’eau de coco pour la santé.

Partager :

Lire la suite

Osez les Secrets de Yoli !

Lancée depuis un an sur le marché français, les Secrets de Yoli (LSY) est une marque de thés et infusions poétiques d’Afrique. Créée par une entrepreneure Française d’origine camerounaise LSY propose un voyage savoureux au cœur du continent africain. Rencontre avec Lidvyne, alias Yoli.

Partager :

Lire la suite

Une envie de petits déjeuners sains ?

Marie-France Farré est naturopathe. Elle anime des ateliers de cuisine végétale en Bourgogne et crée des recettes pour différents magazines (Féminin bio, Plantes & santé, etc.). Elle anime également le blog Save the green. Avec la complicité de Florence Akouka, photographe, elle nous offre 45 recettes végétariennes sucrées et salées dans un joli livre : « Petits déjeuners sains pour matins toniques ! », aux éditions Terre Vivante.

Partager :

Lire la suite

La cosmétique fraiche qu’est-ce que c’est ?

« Connaissez-vous la COSMÉTIQUE FRAÎCHE de RINGANA ? Elle associe connaissances en phytothérapie, Ayurveda et médecine traditionnelle chinoise avec science moderne. Le résultat : une série de produits cosmétiques professionnels extrêmement efficaces comprenant des substances actives au fort pouvoir antioxydant. Ils ne contiennent ni conservateur, ni parfum, ni colorant, ni huile minérale ni formaldéhyde. De plus, RINGANA agit toujours dans le respect de l’environnement et de manière éthique. Cela commence par l’achat des matières premières, en passant par la production végane et se conclut par le principe de recyclage des emballages. »

RINGANA agit toujours dans le respect de l’environnement et de manière éthique : achat des matières premières, production végane et recyclage des emballages.

Partager :

Lire la suite