Muwossa : un nom de scène qui « claque »

Muwossa, c’est une voix qui sonde, tout en douceur, les profondeurs des âmes. Il incarne les mots qu’il dit et fait vibrer chacun de vos sens, avec sa voix aux sonorités d’une rare sensualité. Les mots qu’il « slame » sortent de sa bouche avec cette fluidité propre à l’artiste. Il les projette dans l’espace, autant qu’il les ressent, il les vit. Muwossa, transmet à son public son amour des lettres. C’est un partage qui provoque des fortes émotions, à qui sait tendre l’oreille. Son flot dessine des belles images dans votre imaginaire. Cela donne le frisson, fait vibrer les cœurs, même les plus endurcis. Son regard sur le monde dévoile une perception humaniste et militante de la poésie. Il s’interroge, se questionne sans cesse pour décortiquer chaque sensation. L’élégance, cette seconde peau qui lui va à merveille est  une attitude avant tout. Une manière d’être intrinsèque tant dans la vie que sur scène. 

Muwossa, c’est le nom de scène de Moussa Sowjeune slameur sénégalais né sous une grande étoile mais pas que … 

Ce jeune homme au premier abord timide est un homme de paroles. Il ne fait jamais de vaines promesses. Quand il vous propose une déambulation « slamée » vous en sortirez enchanté de votre ballade. C’est avec une maîtrise parfaite des mots qu’il peint et transmets ses ressentis les plus intimes. Les sons aux saveurs suaves qui sortent de sa bouche, nous tiennent par la main, pour effectuer des trajets enchantés à la découverte son univers, guidés par le chaleureux et généreux timbre de voix. La justesse de son débit lui confère une virtuosité dans le maniement de la langue française pour ce digne fils de la Terre de la Téranga.  

Artiste, performeur d’une immense polyvalence, Muwossa a d’abord été plongé très jeune dans le théâtre. C’est en 2004 à l’école primaire Nimzatt située à Kaolack (Sénégal), qu’il relève pour la première fois son talent d’orateur-né. 

La route débutait… 

Malgré son activité d’artiste, il poursuit en parallèle des études en Communication-Journalisme dans une université de Dakar. Très vite, les choses s’enchainent pour Moussa Sow. Il participe, à différents festivals nationaux et internationaux. Au fil du temps, naturellement, la lecture et l’écriture deviennent ses alliés les plus sûrs. Comment transmettre ce qui l’envahit ? Comment formaliser ses idées, ses mots qui se bousculent dans sa tête et ne demandent qu’à s’exprimer ? En 2010 le slam le séduit et deviendra l’émetteur de sa pensée, de son art. C’est lors d’un festival de théâtre au Burkina Faso auquel il était convié qu’il aura « la révélation » pour cette discipline sur le continent. 

Le jeu lui plait, il s’y prend e, écrit des poèmes, des textes qui révèlent une belle sensibilité. Pudiquement, le slam permet de partager ses œuvres afin de les faire connaître, de les déclamer. 

Deux années plus tard, en 2012, Muwossa se lance dans une carrière de slameur professionnel où il a su s’imposer et montrer son talent de poète/slameur en apposant sa marque de façon indéniable. 

Il participe alors à plusieurs scènes ouvertes de slam au Sénégal et en France. 

Veuillez accepter les cookies YouTube pour lire cette vidéo.En acceptant, vous accéderez au contenu de YouTube, un service fourni par un tiers externe.

YouTube privacy policy

Si vous acceptez cet avis, votre choix sera enregistré et la page sera actualisée.

Parallèlement à ses activités de slameur, il fait partie des auteurs de “La Cause” (titre du premier recueil de slam/poésie écrit par des slameurs sénégalais et édité par une maison française Materia Scritta, en mars 2017). 

Moussa SOW est également membre d’Afro-poésie, un site destiné à la collecte et à la diffusion de poèmes du monde “Afro” depuis octobre 2017: des poèmes aux thèmes culturels divers.

Toutes les cordes à son arc s’harmonisent, le conduisent de scènes en scènes, de terroirs en terroirs jusqu’à cette résidence artistique à Valence sur Baîses dans le Gers où il disposera de solides attaches. 

En 2017, Moussa Sow signe un contrat avec Jean-Pierre Puyal Révélateur Culturel/Agent Artistique et, Administrateur de la Malle d’Emile, qui se passionne pour les artistes émergents. Cette très belle rencontre aboutira sur un projet artistique de grande envergure. Une amitié profonde nait entre ces deux âmes sensibles. 

Fidèle, persévérant et généreux, Muwossa s’impliquera, en étroite collaboration avec les élus de la ville de Valence sur Baîse, dans la création du Premier Festival de Slam dans le Gers intitulé « Valence ton slam ». Dans cette lancée, il sera l’animateur choisi par le Conseil Département du Gers pour la mise en place d’une balade slamée sous forme de déambulation poétique intégrée dans le programme des « Douces Heures Estivales », manifestation culturelle portée par la médiation culturelle de Flaran, en partenariat avec la municipalité de Valence et La Cavéa (Club d’Animation Valencien et d’Expression Artistique). Moussa Sow s’est vu confier la mission d’écrire le texte qui illustra, le mercredi 21 août 2019, une déambulation dans Valence. De cette expérience, nous retiendront de nombreux articles de presse régionaux et entretiens télévisées qui se feront écho du succès de cette aventure artistique. Muwossa, un talent à découvrir absolument !

Sa chaine Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCuCpHGYNdF6MuFED3c5SaCw

Partager :

Art, Artiste, Festival, Muwossa, poésie, Slam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *