Breaking News

  • Jazz Color à Groslay!

    Groslay accueille son premier festival de Jazz. Pour cette première édition,la ville a choisi de proposer en plein air et totalement gratuitement une programmation éclectique et de haut calibre. Annick Tangorra nous éclaire…

    Partager :
    ...

  • Emoi Photographique

    A Angoulême, se déroule actuellement et jusqu’au 30 avril, un Festival de photographie, sur le thème de l’Histoire. Des photos qui ont tout à dire, certaines poignantes, d’autres joyeuses ou encore tendres…

    Partager :
    ...

  • Lis Thé Ratures: 3 espaces en un seul et même lieu

    Le lieu est atypique et agréable. Né à l’initiative d’une passionnée de littérature et de cultures africaines. Son “salon de thé-librairie-espace de coworking” lui ressemble. Il est métissé, accueillant et ouvert sur tous les mondes…

    Partager :
    ...

  • Tony Carreira dans le coeur des Femmes!

    Nouvel album de Tony Carreira, véritable phénomène dans son pays natal, le Portugal mais aussi dans le monde…11 duos, 11 déclarations d’amour, 11 grands classiques de la chanson populaire française.

    Partager :
    ...

  • Michelle Jean-Baptiste signe «Bao Wei 宝味»

    Un instant dans le rêve, alors la lecture nous téléporte en Chine pour un voyage initiatique aux saveurs gourmandes…

    Partager :
    ...

  • Y’a pas d’avion à Orly

    Théâtre: S’il n’y a pas d’avions à Orly, on vole tout de même au dessus d’un nid de coucous!

    Partager :
    ...

Que du bonheur…

Que du bonheur…

Plusieurs de mes amis et relations connaissent mon intérêt pour la Corse et sa culture.
Régulièrement, ils me transmettent des informations, notamment sur les spectacles en région parisienne avec des artistes corses.

Dernièrement, j’ai reçu de l’un d’entre eux, une affiche pour présenter un chanteur, Christophe Mondoloni, qui se produit au théâtre des Mathurins où il interprète des chansons de Tino Rossi.

Plusieurs de mes amis et moi, nous avons décidé de tenter cette expérience musicale peu courante dans ce type d’enceinte avec, en outre, une légère appréhension sur l’éventuelle « monotonie » d’un récital lié à une succession de chansons « douces ».  Nos places étaient réservées. L’accueil au théâtre est très cordial, la salle n’est pas immense, et nous  sommes tout de suite à l’aise dans ce cadre.

A l’heure prévue, le chanteur fait son entrée sur scène accompagné de son musicien, pianiste et accordéoniste.

Et la magie opère, une atmosphère de plaisir s’empare de nous, le décor est réduit mais original : un piano, une table, des chaises et une projection fixe ou dynamique d’images sur le fond de la scène, les artistes sont simples, séduisants, la voix de Christophe est envoutante, la musique est belle, le scénario du spectacle est rythmé avec un « mini entracte » inédit.

Plusieurs rappels, avec de nouvelles secondes de bonheur, puis le rideau tombe, progressivement, les lumières s’évanouissent, il faut quitter son siège, s’extraire de cette ambiance excitante et sereine.
Une dernière émotion lors de la rencontre avec des artistes très accessibles.

Le spectacle se termine le 4 janvier 2015.

Si cet article vous plait, n’hésitez pas à le plébisciter, je poursuivrai avec vous ce voyage.

Jean-Marie Halper

Articles similaires :
Partager :