Se sentir la reine du monde

Hummmm, Se sentir la reine du monde

Cette semaine, c’était mon anniversaire.

Je vous entends d’ici, et vous réponds merci. 

C’était mon anniversaire, et, comme chaque année, je l’ai fêté. En comité plus que restreint, situation sanitaire oblige, mais je l’ai fêté entourée de quelques amis qui, tous, m’affirment qu’ils sont toujours heureux de se réjouir avec moi le 24 Novembre, mais que jamais, ils ne fêtent le leur.  Ils n’en voient pas l’intérêt. Le jour de leur anniversaire est un jour comme un autre ! Je les regarde alors comme des extra-terrestres. Pire, comme des personnes qui refusent un immense cadeau. Le jour de mon anniversaire, je me sens la reine du monde ! Non, erreur : Je suis la reine du monde ! Je plane quasiment ! Rien, absolument rien n’a, jusqu’aujourd’hui, réussi à altérer cette journée qui célèbre mon arrivée dans ce monde !  38 ans que ça dure :  Pardon ? Vous dites ? Plus que 38 ? Ok, je l’admets, disons…un peu plus ! Même dans les moments douloureux de ma vie, j’ai fêté mon jour de naissance ! J’ai accepté ce rappel du temps qui passe, et cette injonction à savourer le bonheur d’être toujours là ; d’être, tout simplement.

Le 24 Novembre, je me sens star ! Prête à recevoir les hommages de mes sujets d’un jour ! J’accepte tous ces élans vers moi avec gratitude. Dès que le téléphone sonne, d’abord observer l’indicatif , arborer un sourire, et reconnaître la cousine avec laquelle on ne se parle que 3 fois par an (mon anniversaire, le sien, au nouvel an), l’ancienne collègue de l’époque où je travaillais à la banque et qui, 25 ans plus tard, se souvient de moi, les enfants , en compétition pour être le premier appel de la journée, les copains, la famille, les amis ….la liste est longue et je me sens, à chaque appel, en lisant chacun des messages, emplie de reconnaissance.

Ah, reconnaissance : Le mot est lâché !

Parmi les besoins fondamentaux de l’homme, après le besoin de santé, nourriture, sommeil, logement…, on trouve le besoin de reconnaissance.  Savez-vous quel est le son le plus doux aux oreilles d’un humain ? Le son que produit la prononciation de son nom ! Dans « Comment se faire des amis », le livre bible du développement personnel, Dale Carnegie nous rappelle cette vérité fondamentale :  l’importance de montrer aux autres que nous reconnaissons leur importance. Ce besoin d’Etre aux yeux des autres est essentiel à notre espèce. Combien de mauvaises actions, de méchancetés ont été commises sous d’autres prétextes, alors que la raison principale en était le besoin de reconnaissance ? Parfois, notre attitude envers les autres peut être horrible, parce que ceux-ci ne nous ont pas offert l’attention désirée !  

Alors, lorsque, un jour par an, on a la possibilité de faire le plein, moi, je m’y abreuve ! J’ouvre grand ma boîte à cœur et y empile tous ces messages d’amour. Certains sincères, d’autres laconiques, certains intéressés, d’autres empreints de la plus grande des bienveillances. Je ne fais aucun tri car chacun d’entre eux  renforce en moi, ce jour-là, le sentiment d’être la reine du monde ! Et parce que je me sens telle, tellement emplie, je peux, ensuite, redistribuer, généreusement, à foison, cet amour qui m’a été offert si gracieusement, quasiment sans raison, juste parce que, sur un bout de papier, a été inscrite une date.

Est-ce prétentieux d’éprouver ces sentiments ? Ben non, puisqu’il s’agit d’un besoin fondamental de l’homme. Le 24 novembre est le jour où le puits d’amour en moi déborde de toutes parts.  Je remercie toujours mes parents de nous avoir accordé cette grâce de nous mettre sur un piédestal le jour de notre anniversaire, et d’avoir, à chaque fois, préparé celui-ci comme s’il s’agissait d’un sommet de la plus haute importance ! Quant à ceux, moqueurs qui regardent la petite fille en moi s’agiter dans tous les sens dès l’approche de cette date, je rappelle que chacun d’entre nous a sa manière de combler ses besoins essentiels. Eux, le font autrement, même s’ils ne le réalisent pas toujours. Et il m’arrive souvent, chaque fois que j’ai affaire à un grincheux de me dire : « Si seulement ses proches lui manifestaient plus d’importance, ne serait-ce que le jour de son anniversaire, cela nous épargnerait bien des désagréments ! »

Et vous ? Etes-vous le roi ou la reine du monde le jour de votre anniversaire ?

Dîtes- le moi en commentaire en bas de ce billet d’humeur.

Anniversaire, gratitude, Reconnaissance

Commentaire

  • Comment ne pas t’exprimer cela après ce billet d’humeur tellement toi…Tu n’es pas seulement « la reine d’un jour mais bien précisément la reine de tous les jours »
    Avec toute ma reconnaissance ma Coco d’amour !
    Tu règnes en QUEEN dans ma vie

Les commentaires sont fermés.

Twitter
Visit Us
Tweet
Youtube
Youtube
Instagram
LinkedIn
Telegram
Whatsapp
Pinterest