Breaking News

Cirkafrika est de retour !

Cirkafrika est de retour !

De retour après un succès triomphal, en 2012, Cirkafrika 2 nous offre un nouveau spectacle époustouflant.

Dès le 15 novembre et jusqu’au 11 janvier 2015, au cirque Phénix, à Paris, découvrez une cinquantaine d’artistes exceptionnels. Mêlant acrobaties, jonglages, numéros aériens, intermèdes comiques, claquettes, ballets, chants gospels accompagnés d’un orchestre live, Cirkafrika 2 se situe entre comédie, comédie musicale et grand spectacle de cirque. Cirkafrika2, c’est aussi des décors incroyables nous transporterons des rivages de Zanzibar aux faubourgs des quartiers de Harlem.

Info : www.cirquephenix.com
Tél : 01 40 55 50 55

Jeu Cirkafrika 2 et Femmes au Pluriel

Question : Quel est le sous-titre du Cirkafrika2 ?

Votre réponse :

Votre nom et prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Votre adresse postale (obligatoire)

DP_Cirkafrika

Les 5 premiers gagnants recevront chacun deux billets pour le Cirkafrika 2. Ils auront le choix entre deux dates. Attention à bien préciser votre nom, prénom, adresse et numéro de téléphone.

Par FP.


Tags assigned to this article:
AfriqueCirkafrika2CirqueComédieSpectacle

Related Articles

Comment rester féminine malgré un cancer?

Nous avons été sensibles à l’appel de cette perruquière au grand cœur. Nous lui laissons la parole sur FP afin de sensibiliser le plus grand nombre à son projet de crowndfunding en faveur des femmes atteintes de cancer.

Interview exclusive de Lilou Macé – Partie1

Tel un chef d’orchestre, elle rassemble des âmes qui ont trouvé leur voie. Tout comme elle… Lilou Macé, c’est son nom, est un être rafraîchissant à l’énergie communicative. Dans chacune de ses vidéos- vues des milliers […]

  1. SV
    SV 7 décembre, 2014, 20:58

    J’ai assisté hier au spectacle ; c’était SUPER, les couleurs, la musique et BRAVO aux artistes sur scène… C’était génial, merci pour le cadeau Femmes au pluriel !!!

    Reply this comment

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...