Breaking News

La Fête de Litha, « Abondance et Fertilité »

La Fête de Litha, « Abondance et Fertilité »

Le soleil est à son apogée

Cet été, nous pouvons fêter la musique ou décider que chaque jour de cette période estivale est une fête… Nous pourrions aussi aller chercher un peu plus loin en nous remémorant la fête de Litha.

Et, pour suivre la tradition, nous pourrions danser en rond autour d’un feu de joie, qui représente l’énergie offerte au soleil et rendre hommage à Dionysos, en accordant une place de choix au vin et à l’hydromel, s’adonner au rituel en plaçant sur nos têtes une couronne de feuilles de chêne comme ce fut le cas pour Cernunnos, le grand Dieu cornu, consort de la Déesse. Nous pourrions aussi invoquer les divinités affiliées au plaisir, à l’amour et à la joie.

Litha c’est que de la joie ! Sentiment que l’on appelle tant à la fête de la musique qu’à la Saint-Jean. Et par les temps qui courent, il faut que l’humanité profite de chaque opportunité de se réjouir.

Le solstice d'été pour une belle « Union des Mains »

Dans le calendrier des fêtes de la Wicca, on retrouve au moins 21 célébrations dont celle de Litha qui est le jour idéal pour réaliser avec la personne désirée ce qu’on appelle le « handfasting », également désigné sous le terme de « L’Union des Mains » ou encore « Mariage Wiccan ».

Nous abordions ensemble, il y a quelques mois, la célébration de Shamain qui, justement, entre dans les 4 Shabbats majeurs du calendrier en question. Les trois autres étant Imbolc, Beltaine et Lugnasadh. Il y a également les 4 Shabbats mineurs aux solstices et équinoxes (Yule ou solstice d’hiver, Ostara ou équinoxe de printemps, Mabon ou équinoxe d’automne, Litha ou solstice d’été (opposé de Yule).

Cette fête a été remplacée par les feux de la Saint-Jean par les chrétiens et reste honorée, malgré les siècles passés. La Saint-Jean est le symbole de la renaissance et de la fertilité. C’est le moment où Dieu et la Nature sont à l’apogée de leur force. Il règne en Seigneur de la forêt sur un trône de bois vert. La terre nage dans la fertilité, ce jour est célèbre car le soleil est à son zénith, mais il rappelle son futur déclin.

Le dieu du chêne combat le dieu du houx qui va remporter la victoire et régner jusqu’à Yule. Les jours raccourcissent. Le voile entre les deux mondes est aussi mince qu’à Samhain, on peut donc rencontrer des représentants du « petit peuple » et les esprits des morts peuvent plus facilement traverser la frontière.

Une légende raconte que si l’on marche accidentellement sur du millepertuis le soir de Litha, on peut se retrouver au pays des fées… Traditionnellement, c’est l’occasion pour les mages de récolter des herbes magiques. Les propriétés magiques des plantes, cueillies à ce moment, sont toutes reconnues puissantes depuis la nuit des temps.

« La journée la plus longue » est faite pour la récolte des plantes et herbes à faire sécher, durant 30 à 90 jours (de préférence dans une pièce fermée) pour fabriquer des potions, des filtres à usage de remèdes et élaborer différentes recettes. On dit que toute potion ou charme fabriqué ce jour-là bénéficiera d’un pouvoir renforcé.

Litha marque aussi la saison des amours pour les animaux, celle de la pollinisation et celle des végétaux qui commencent doucement à émerger de la terre pour grandir et se déployer dans toute leur splendeur. D’ailleurs, cette date est favorable pour pratiquer la magie ainsi que les rites liés à l’amour, au plaisir et à la fécondité.

Qu'est-ce donc que la fête de Litha?

C’est un rendez-vous qui a lieu en été. Il est désigné par de nombreuses cultures sous l’appellation Midsummer.

Vestale par les Romains, Epona en Gaulle et pour les Grecs, c’est le « Jour des Couples ». Son nom est différent d’une région à l’autre… Litha est d’origine païenne, elle est « La Fête Solaire » mais aussi celle de la gestation, de la renaissance, de la fertilité.

On dit justement que parmi les cultes solaires, le jour du solstice d’été est le jour le plus long de l’année et qu’il marque l’apothéose du cycle solaire. Le soleil est à ce moment à l’apogée de sa puissance. La période à laquelle elle est associée, est connue pour être propice à la magie de l’amour, de la protection et de la guérison. Son pouvoir est intense.

C’est le jour du grand «Pouvoir Magique», approprié à l’union des genres, à la pérennisation de la famille par le biais de mariage qui rappelle à toute femme qu’elle a besoin de l’homme, pour glorifier la vie mais aussi pour la donner. On célèbre le matriarcat en honorant le patriarcat, pour la force solaire active d’ensemencement de la vie. Litha est également le jour où la terre est en gestation des cultures et récoltes à venir.

Les rites de fertilité continuent aujourd’hui à être célébrés. L’abondance des produits de la terre et de la nature est fêtée dans la joie. Les peuples anciens associaient les cultes et pratiques à la terre et ses saisons, à tout ce qu’elle nous offre et tout ce qu’elle a le pouvoir de nous reprendre, tout comme au temps qu’elle utilise pour son cycle.

« God's Eyes » et le rituel du feu bondissant

Il existe plusieurs rituels qui sont justement en lien et sont encore pratiqués. Les plus téméraires d’entre vous peuvent s’y essayer.

Prenons, par exemple, le rituel du feu bondissant : celui-ci est à faire à l’extérieur, dans un endroit bien sécurisé par des pierres d’une circonférence d’au moins un mètre. Faîtes un beau feu avec les déchets de votre nettoyage de printemps et vos bûches restantes de l’hiver. Invitez quelques amis à vous rejoindre pour écouter de la musique ensemble, chanter et partager « le Vin des Dieux ». Quand le feu sera à son apogée, consacrez vos talismans et amulettes en les faisant passer au-dessus du feu. Ensuite, bondissez joyeusement autour (ou au-dessus) de ce feu pour vous unir, en intention, au pouvoir solaire du Feu.

Une expérience particulière qui vous rappellera certainement de bons moments …Parce que ce sabbat glorifie le soleil (symbole de protection) et le feu purificateur. De nombreux païens fabriquaient des amulettes protectrices avant la fête. Ces talismans étaient alors consacrés lors de la nuit de Litha sur les feux joyeux et purificateurs. Pour les sorcières, ce temps était propice pour renouveler les leurs.

Comment fabriquer une amulette? Faites-vous une pochette dans un sachet de tissu blanc ou doré, glissez-y des brins de rue, de basilic de sorbier. Consacrez le sachet le soir de Litha et transportez-le dans votre sac toute l’année. Vous pouvez aussi disposer des bâtons de cannelle, suspendus à l’entrée de votre maison, dans votre cuisine avec des ustensiles tels que cuillères et spatules, c’est un bon charme de protection. Vous pouvez également fabriquer vous-même votre propre décoration protectrice sous forme de Mandala appelé « God’s Eyes », Œil de Dieu. Sachez que «L’œil de Dieu» est un symbole que l’on retrouve dans beaucoup de cultures et de traditions comme protection contre les problèmes, la malchance.

Par contre, durant le Sabbat d’Imbolc, vous pouvez fabriquer et mettre en évidence votre Roue de Soleil en l’accrochant à vos poutres ou à des branches d’arbres de votre jardin (si vous en avez un). Vous pouvez également décorer vos arbres de rubans de couleur Or, Jaune et Rose.



Related Articles

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Sentez-vous libre de commenter, s'il vous plait...