Étiquette : méditation

La méditation : nouvelle pratique du bien-être ?

La méditation : nouvelle pratique du bien-être ?

La méditation, pratique ancestrale indienne, s’est largement répandue en Occident ces dernières années. Zoom sur un phénomène de mode ultra médiatisé.

Initiée par le psychiatre Christophe André, elle infiltre aujourd’hui à la fois les clubs de gym, les hôpitaux et les écoles.

Puisant ses origines en Inde, elle se pratique dans toutes les religions (qui ne se souvient pas avoir fait « son chapelet » ?) et porte aussi le nom de « pleine conscience », soit « mindfulness » en anglais.

Il s’agit là d’une hygiène quotidienne qui consiste à affronter ses traumas et ses souvenirs enfouis. Cependant, contrairement aux idées reçues, la méditation n’est pas censée nous faire ressasser nos soucis, mais plutôt nous aider à apaiser notre mental.

Cette démarche particulière et personnelle s’adresse à chaque pratiquant volontaire. Mieux vaut s’y astreindre tous les jours pour être certain d’en percevoir les effets.

 

Porter son attention sur des objets positifs, avoir à l’esprit des pensées sereines pour atteindre une existence meilleure, voici les préceptes de cette hygiène de vie qui comporte de plus en plus d’adeptes. De nombreuses applications, utilisables sur iphones et smartphones proposent des exercices de relaxation accessibles à tous. Parmi celles-ci, on retient « PetitBambou », créée par un enseignant grenoblois, qui allie courtes histoires et convivialité pour expliquer les principes de la méditation. On trouve aussi « Méditer avec Christophe André » qui permet de choisir ses activités et d’être guidé par la voix apaisante et rassurante du psychiatre lui-même. Enfin, « MamanZen », créée par une sophrologue, aide à enrayer la fatigue. Programme pensé pour les mères de famille débordées, il permet d’apprendre le lâcher-prise et de travailler l’estime de soi.

En tout cas, de nombreux bienfaits sont avérés puisque la méditation permet de conserver un état de calme et d’atteindre même une certaine « zénitude ». En outre, elle aide à lutter contre le stress, à avoir de meilleures relations interpersonnelles, à améliorer sa mémoire et à avoir un meilleur sommeil. Les pratiquants assidus affirment qu’elle contribue même à développer leur créativité…
A vos marques, prêts, méditez !

Partager :

J’ai médité avec Deepak Chopra…

On dit tant de bien de la méditation (et son pendant dénigreur est tout aussi vrai!) que j'ai eu envie de tester, pour vous, cette pratique qui fait couler tant d'encre.

Mais que dois-je attendre de la méditation? Est-ce si efficace que cela? Comment et pourquoi méditer? certains en parlent comme d’un outil de relaxation, anti-stress puissant à son mental agité, d’autres évoquent le fait de méditer comme le moyen de faire le vide en soi, de créer, à l’intérieur de nous-même, comme une espèce de refuge avant de retomber dans le tourbillon de la vie, alors pour d’autres encore, c’est la porte ouverte à certains extrémismes comme la dépression, la dépendance ou la psychose. Quid de la Méditation?

Bien au-delà du simple fait d'acquérir un calme intérieur, la méditation apprend à mieux gérer son équilibre émotionnel et à développer ses qualités humaines.

En fait, le mot méditation ne veut rien dire en soi par rapport à la pratique elle-même. En latin (meditatio), en sanscrit (bhāvanā) comme en grec ancien, cela fait référence, de manière littérale, au fait de penser longuement à quelque chose dans le but de l’étudier, de l’approfondir. Cela se rapporte aussi au fait de s’exercer, de se familiariser avec une nouvelle manière d’être, de se cultiver, de porter attention…. Vous l’aurez donc deviné, il y a presqu’autant de méditations qu’il y a d’humains sur la planète; Enfin presque….

Le but étant de s’entraîner à percevoir la réalité autrement, pour une meilleure compréhension de ses implications, une meilleure qualité de l’existence. Et cela, en utilisant le meilleur outil possible, adapté à soi, détaché de considérations dogmatiques ou religieuses.

Bien au-delà du simple fait d’acquérir un calme intérieur, la méditation apprend à mieux gérer son équilibre émotionnel et à développer ses qualités humaines. Méditer, c’est apprendre à gérer les hauts et les bas des circonstances extérieures avec une clarté d’esprit, acquise de l’intérieur. C’est vivre toutes les expériences de vie avec plénitude et reconnaissance.

Idée reçue:
S'asseoir en lotus, en faisant bruler de l'encens, fermer les yeux et attendre ainsi pendant des heures et des heures, c'est ça méditer?

Le fait est que pour maintenir un haut degré de concentration pendant l’activité, il faut choisir une position physique agréable certes mais aussi équilibrée pour garder un état d’esprit équilibré. Puis, choisir un objet, sur lequel nos pensées se concentreront pendant la pratique, aide à garder la concentration: une image mentale, un objet physique, l’air que l’on inspire et que l’on expire, un son, un mantra; Cela permet de ramener constamment la pensée à son degré maximal de concentration, notamment quand on se rend compte qu’elle a quitté notre objet de concentration pour d’autres considérations! Se laisser distraire est un phénomène tout-à-fait naturel, il faut l’accepter, se concentrer de nouveau sur son objet de méditation et poursuivre…

Matthieu Ricard

Chaque matin, pendant 1 vingtaine de minutes, j'ai donc écouté, dans mon casque, la voix douce et profonde de Deepak Chopra (ainsi que de son traducteur), des musiques d'accompagnement inspirantes ainsi que des mantras en sanskrit

Et doucement, progressivement, je suis descendue en moi, guidée par ces conseils avisés, les sens aiguisés et surtout la conscience éveillée et j’ai découvert… Un monde de possibilités… Une présence à soi-même, une conscience aigüe de l’Existence, le sentiment d’être juste là où l’on se doit d’être.

Méditer modifie la qualité de chaque instant de la vie et permet de vivre chaque moment ou circonstance plus intensément, plus pleinement.

Méditer au quotidien, c’est apprendre à affronter toutes les situations de façon constructive sans se laisser emporter par ses désirs, ses préférences ou ses aversions et sans perdre sa paix intérieure. C’est être moins vulnérable aux aléas de la vie, sans être pour autant indifférent ou résigné.

Alors bien-sûr, pour que cela soit totalement efficient, comme pour tout apprentissage, il faut méditer régulièrement jusqu’à ce que cela devienne une seconde nature, «notre vraie nature», comme dirait Matthieu Ricard, moine bouddhiste, également très connu.

Cet entraînement de l’esprit peut apporter une transformation durable et profonde. Pratiquer la méditation, c’est développer et cultiver l’ensemble de l’éventail des qualités humaines qui constituent un bonheur authentique, pour soi et pour son entourage.

Il existe d’ailleurs, comme vous l’aurez peut-être constaté, de nombreuses études scientifiques sur la question. Nous avons accès à une accumulation importante, au fil des années, de données empiriques sur la question de la transformation de l’esprit, sur la gestion de l’acheminement des pensées et la survenue des émotions. Un large panel de techniques méditatives existe aujourd’hui et peut aider considérablement «toute personne qui se réveille le matin en se disant: puissé-je moins souffrir et trouver plus de plénitude »

"Si la seule prière que vous avez dit dans votre vie entière a été “merci”, cela suffira."

Maître Eckhart

Pour ma part, le mantra « Shriim Namah » ( «J’honore l’Abondance de la Vie» – Je suis reconnaissant pour tout ce que j’ai ) aura trouvé une résonance singulière en moi.

Ressentir de la reconnaissance pour les bonnes choses de notre vie certes, c’est un point crucial mais découvrir qu’il existe une forme plus profonde de gratitude qui se réjouit de la vie telle quelle est à l’instant est fascinant… «la vie est parfaite malgré ses imperfections» !

La gratitude, quand elle devient un état de la conscience (au-delà d’un remerciement ponctuel et distrait à une bonne action) nous transforme littéralement et nous permet d’embrasser la vie dans toute sa globalité. C’est être tellement heureux d’être en vie, de respirer, de voir à nouveau la lumière du soleil chaque matin, de pouvoir exercer la gamme complète des expériences humaines… que l’on en est profondément reconnaissant!

«Avec un peu d’attention, chaque jour contient des moments de beauté, d’amour, d’appréciation, de gentillesse, d’altruisme, d’honnêteté et de vérité».

Il suffit d’en être conscient, d’observer et d’apprécier…

En conclusion

Au-delà de cette expérience de méditation particulière, ce qu’il faut retenir, c’est que ces principes fondamentaux d’entraînement de l’esprit procurent nombre de bienfaits et chacun devrait l’avoir expérimenté un jour. Il n’appartient qu’à vous d’essayer, encadré par une structure reconnue, en groupe ou seul et de juger par vous-même.
Il reste une semaine à ce programme de 21 jours de méditation. Si vous n’avez jamais médité et que vous souhaitez savoir ce que c’est ou si vous souhaitez approfondir votre expérience de méditation, allez-y!
Deepak Chopra
C’est une expérience passionnante, c’est avec Deepak Chopra, célèbre penseur, conférencier et médecin d’origine indienne, reconnu en 1999 comme l’une des 100 personnalités les plus marquantes du siècle et c’est gratuit!!

Pour commencer...

Chaque jour, grâce à la méditation (le fait de concentrer sa pensée et sa conscience sur une question particulière, dans des conditions optimales de relaxation et d’attention), nous pouvons faire une chose simple pour enjoliver sa vie, la réparer, la sublimer ou tout simplement pour être plus heureux;

Exemples d’exercices:

  • Chaque jour, en se réveillant, avant même de penser à l’organisation de sa journée, adressez une petite prière de gratitude à l’Univers; Dites «merci» pour cette nouvelle journée qu’il vous est donné de vivre, dites «merci» pour le fait de pouvoir respirer, dites «merci» pour cette nouvelle journée pleine de défis que vous allez vivre, dites «merci» de pouvoir à nouveau voir le soleil (et tous les éléments), vos proches et tout ceux que vous aimez; Puis respirer profondément et vaquer à vos occupations! Laisser aller sa journée, sans plus y accorder d’attention.

  • Le même exercice peut être fait le soir, juste avant de s’endormir; Pendant quelques minutes, repenser heure après heure, à ce que vous avez fait de votre journée. Depuis votre réveil, comme si vous visualisiez un film, revoyer tous les moments de votre journée et laissez-les défiler. Essayer de ressentir les émotions négatives ou positives que vous avez ressenti à ce moment-là; Puis, respirer (inspirer et expirer) profondément, laissez aller votre journée et remercier. Dites «merci» pour les personnes rencontrées, les paroles dites, les situations vécues. Respirer à nouveau profondément et laisser aller votre journée à l’Univers; Concluez ainsi votre journée.

Ces exercices permettent tout simplement de prendre conscience des choses, d’accorder plus d’attention aux choses simples et essentielles, d’exalter et d’«enchanter» sa routine et de savoir exprimer sa gratitude, graine essentielle à planter en soi pour faire pousser le bonheur pour soi et pour les autres.

«Plus nous élevons notre niveau de conscience, plus nous pouvons répondre à la Vie et à ses défis avec joie, amour, paix, enthousiasme, créativité et vitalité et bonheur».

ouvrages :
  • Bonheur de la méditationYongey Mingyour Rinpotché – 2007 – Fayard (existe aussi en poche)
  • L’art de la MéditationMatthieu Ricard – 2008 – Editions du Nil (existe aussi en poche)
Méditez-vous? En tirez-vous des bénéfices? Merci de partager avec nous votre expérience de la méditation, dans les commentaires, en bas….

Partager :

Le pouvoir de la méditation

Il y a presqu'autant de types de méditations qu'il y a de types de personnes.

Dans notre vie trépidante où nous ne disposons pas de temps pour nous détendre, nous souffrons toujours de stress à cause du travail, de notre style de vie et des nombreuses autres questions qui se baladent dans notre petit cerveau, tout le temps. Parfois, il devient difficile de tout gérer avec le stress qui nous entoure et c’est à ce moment précis que vous pouvez essayer le “pouvoir de la médiation“.

Il y a plusieurs façons de faire de la méditation et cela varie selon les personnes.

Alors qu’est-ce que la méditation? La méditation fait partie de nombre de religions, mais il n’est pas nécessaire qu’elle soit pratiquée dans le cadre d’une religion pour être bénéfique.

Le mot méditation est dérivé de deux mots latins: meditari (qui signifie «penser» ou «insister sur », ou « exercer l’esprit ») et mederi («guérir»). En sanscrit “medha” signifie sagesse. Ellel peut être décrite comme l’atteinte d’un état d’esprit optimal ou la conscience suprême. Les psychologues modernes décrivent aussi cela comme la pleine conscience de soi ou la réalisation de soi. C’est un état d’esprit qui permet de cesser le processus de la pensée et donc de calmer et de détendre l’esprit

La méditation est le fait de concentrer son attention sur un objet, sur sa respiration, de  littéralement les visualiser afin de réduire le stress, de se détendre et ainsi d’améliorer sa croissance spirituelle et personnelle. La méditation peut aussi nous aider à comprendre notre état d’esprit et à le transformer de négatif en positif, d’agité en paisible, de triste à joyeux. Il existe de nombreux types de méditation en fonction des besoins de chacun ou des circonstances environnantes. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de méditer dans la mesure où il s’agit d’une expérience profondément personnelle. Cependant, on dénombre cinq principaux types de méditation:

  • L’observation de sa respiration,
  • Vider son esprit de toute pensée,
  • Marcher,
  • Pratiquer la pleine conscience,
  • Et dire simplement ses mantra.

Il est possible de méditer seul ou en groupe, grâce à l’aide d’un guide qui va progressivement diriger le groupe dans son voyage vers la méditation.

Les bénéfices médicaux de la méditation sont nombreux: elle aide à soulager la douleur, prévient les maladies cardiaques et l’hypertension artérielle, elle soigne l’asthme, elle garde le cancer à distance, etc.. A côté de cela, il y a encore plus d’avantages psychologiques à méditer comme par exemple gagner en relaxation, réduire voire éliminer stress, dépression, crises de panique, anxiété, irritabilité et sautes d’humeur, troubles de la mémoire et insomnie. Elle améliore nettement l’estime de soi et la confiance en soi. Et ce ne sont là que quelques-uns des problèmes relationnels sur lesquels la méditation intervient avec succès.

Il n’y a pas de moment défini pour méditer: on peut méditer tout le temps et à chaque fois que nécessaire pour être relax mais souvent, nombre de personnes préfèrent méditer tôt le matin avant de commencer la journée ou tard le soir, avant d’aller se coucher.

Nous devrions intégrer la méditation dans notre routine quotidienne car elle contribue vraiment à calmer notre esprit, ce que même le plus profond des sommeils ne peut accomplir.

Partager :

La Fête de Litha, “Abondance et Fertilité”

Le soleil est à son apogée

Cet été, nous pouvons fêter la musique ou décider que chaque jour de cette période estivale est une fête… Nous pourrions aussi aller chercher un peu plus loin en nous remémorant la fête de Litha.

Et, pour suivre la tradition, nous pourrions danser en rond autour d’un feu de joie, qui représente l’énergie offerte au soleil et rendre hommage à Dionysos, en accordant une place de choix au vin et à l’hydromel, s’adonner au rituel en plaçant sur nos têtes une couronne de feuilles de chêne comme ce fut le cas pour Cernunnos, le grand Dieu cornu, consort de la Déesse. Nous pourrions aussi invoquer les divinités affiliées au plaisir, à l’amour et à la joie.

Litha c’est que de la joie ! Sentiment que l’on appelle tant à la fête de la musique qu’à la Saint-Jean. Et par les temps qui courent, il faut que l’humanité profite de chaque opportunité de se réjouir.

Le solstice d'été pour une belle « Union des Mains »

Dans le calendrier des fêtes de la Wicca, on retrouve au moins 21 célébrations dont celle de Litha qui est le jour idéal pour réaliser avec la personne désirée ce qu’on appelle le “handfasting”, également désigné sous le terme de « L’Union des Mains » ou encore « Mariage Wiccan ».

Nous abordions ensemble, il y a quelques mois, la célébration de Shamain qui, justement, entre dans les 4 Shabbats majeurs du calendrier en question. Les trois autres étant Imbolc, Beltaine et Lugnasadh. Il y a également les 4 Shabbats mineurs aux solstices et équinoxes (Yule ou solstice d’hiver, Ostara ou équinoxe de printemps, Mabon ou équinoxe d’automne, Litha ou solstice d’été (opposé de Yule).

Cette fête a été remplacée par les feux de la Saint-Jean par les chrétiens et reste honorée, malgré les siècles passés. La Saint-Jean est le symbole de la renaissance et de la fertilité. C’est le moment où Dieu et la Nature sont à l’apogée de leur force. Il règne en Seigneur de la forêt sur un trône de bois vert. La terre nage dans la fertilité, ce jour est célèbre car le soleil est à son zénith, mais il rappelle son futur déclin.

Le dieu du chêne combat le dieu du houx qui va remporter la victoire et régner jusqu’à Yule. Les jours raccourcissent. Le voile entre les deux mondes est aussi mince qu’à Samhain, on peut donc rencontrer des représentants du “petit peuple” et les esprits des morts peuvent plus facilement traverser la frontière.

Une légende raconte que si l’on marche accidentellement sur du millepertuis le soir de Litha, on peut se retrouver au pays des fées… Traditionnellement, c’est l’occasion pour les mages de récolter des herbes magiques. Les propriétés magiques des plantes, cueillies à ce moment, sont toutes reconnues puissantes depuis la nuit des temps.

« La journée la plus longue » est faite pour la récolte des plantes et herbes à faire sécher, durant 30 à 90 jours (de préférence dans une pièce fermée) pour fabriquer des potions, des filtres à usage de remèdes et élaborer différentes recettes. On dit que toute potion ou charme fabriqué ce jour-là bénéficiera d’un pouvoir renforcé.

Litha marque aussi la saison des amours pour les animaux, celle de la pollinisation et celle des végétaux qui commencent doucement à émerger de la terre pour grandir et se déployer dans toute leur splendeur. D’ailleurs, cette date est favorable pour pratiquer la magie ainsi que les rites liés à l’amour, au plaisir et à la fécondité.

Qu'est-ce donc que la fête de Litha?

C’est un rendez-vous qui a lieu en été. Il est désigné par de nombreuses cultures sous l’appellation Midsummer.

Vestale par les Romains, Epona en Gaulle et pour les Grecs, c’est le « Jour des Couples ». Son nom est différent d’une région à l’autre… Litha est d’origine païenne, elle est « La Fête Solaire » mais aussi celle de la gestation, de la renaissance, de la fertilité.

On dit justement que parmi les cultes solaires, le jour du solstice d’été est le jour le plus long de l’année et qu’il marque l’apothéose du cycle solaire. Le soleil est à ce moment à l’apogée de sa puissance. La période à laquelle elle est associée, est connue pour être propice à la magie de l’amour, de la protection et de la guérison. Son pouvoir est intense.

C’est le jour du grand «Pouvoir Magique», approprié à l’union des genres, à la pérennisation de la famille par le biais de mariage qui rappelle à toute femme qu’elle a besoin de l’homme, pour glorifier la vie mais aussi pour la donner. On célèbre le matriarcat en honorant le patriarcat, pour la force solaire active d’ensemencement de la vie. Litha est également le jour où la terre est en gestation des cultures et récoltes à venir.

Les rites de fertilité continuent aujourd’hui à être célébrés. L’abondance des produits de la terre et de la nature est fêtée dans la joie. Les peuples anciens associaient les cultes et pratiques à la terre et ses saisons, à tout ce qu’elle nous offre et tout ce qu’elle a le pouvoir de nous reprendre, tout comme au temps qu’elle utilise pour son cycle.

« God's Eyes » et le rituel du feu bondissant

Il existe plusieurs rituels qui sont justement en lien et sont encore pratiqués. Les plus téméraires d’entre vous peuvent s’y essayer.

Prenons, par exemple, le rituel du feu bondissant : celui-ci est à faire à l’extérieur, dans un endroit bien sécurisé par des pierres d’une circonférence d’au moins un mètre. Faîtes un beau feu avec les déchets de votre nettoyage de printemps et vos bûches restantes de l’hiver. Invitez quelques amis à vous rejoindre pour écouter de la musique ensemble, chanter et partager « le Vin des Dieux ». Quand le feu sera à son apogée, consacrez vos talismans et amulettes en les faisant passer au-dessus du feu. Ensuite, bondissez joyeusement autour (ou au-dessus) de ce feu pour vous unir, en intention, au pouvoir solaire du Feu.

Une expérience particulière qui vous rappellera certainement de bons moments …Parce que ce sabbat glorifie le soleil (symbole de protection) et le feu purificateur. De nombreux païens fabriquaient des amulettes protectrices avant la fête. Ces talismans étaient alors consacrés lors de la nuit de Litha sur les feux joyeux et purificateurs. Pour les sorcières, ce temps était propice pour renouveler les leurs.

Comment fabriquer une amulette? Faites-vous une pochette dans un sachet de tissu blanc ou doré, glissez-y des brins de rue, de basilic de sorbier. Consacrez le sachet le soir de Litha et transportez-le dans votre sac toute l’année. Vous pouvez aussi disposer des bâtons de cannelle, suspendus à l’entrée de votre maison, dans votre cuisine avec des ustensiles tels que cuillères et spatules, c’est un bon charme de protection. Vous pouvez également fabriquer vous-même votre propre décoration protectrice sous forme de Mandala appelé « God’s Eyes », Œil de Dieu. Sachez que «L’œil de Dieu» est un symbole que l’on retrouve dans beaucoup de cultures et de traditions comme protection contre les problèmes, la malchance.

Par contre, durant le Sabbat d’Imbolc, vous pouvez fabriquer et mettre en évidence votre Roue de Soleil en l’accrochant à vos poutres ou à des branches d’arbres de votre jardin (si vous en avez un). Vous pouvez également décorer vos arbres de rubans de couleur Or, Jaune et Rose.

Partager :

Quels rôles peuvent jouer les pierres dans votre méditation?

La méditation avec les pierres est un exercice riche d’enseignements

Nul besoin d’aller chercher des enseignements : ce sont eux qui viennent à vous dès lors que vous entrez en contacts avec elles. Nous allons aborder le rôle que peuvent justement jouer les pierres dans votre méditation. Méditer avec les pierres est un exercice on ne peut plus simple. Intéressant et très formateur pour qui sait faire preuve d’attention et de patience. Au même titre que l’univers entre en dialogue avec nous, les pierres aussi savent nous enseigner, nous murmurer des vérités. Quand on veut travailler avec elles, il est important, avant toute méditation, de prendre le temps de découvrir les techniques de bases et de faire le vide mental sur des aspects de votre vie quotidienne qui nécessite de votre part beaucoup de réflexion. Chaque chose en son temps : faites de la place et laissez libre cours aux pensées qui défilent en vous. Ne cherchez pas à les freiner, elles cesseront toutes seules de s’agiter. Le lâcher-prise est utile pour une bonne et belle méditation. A présent, prenez en main une pierre (cela peut être une pierre semi-précieuse tout comme un cristal de gemme). Je vous suggère pour les premières utilisations des pierres dites « de base » telles que :

– Le quartz rose (pour trouver l’amour il faut être capable de s’aimer, de se respecter, de reconnaître ses qualités et défauts, de savoir s’accepter tel qu’on est et d’avoir confiance en soi).

– Le cristal de roche (qui permet d’amplifier les énergies des autres cristaux. Placé dans votre environnement, il amplifiera les énergies positives et repoussera celles émises par les ondes négatives par vous ou par les autres: nervosité, stress, jalousie, colère).

– L’aventurine (pierre associée à l’abondance, elle attire la chance et l’argent. Apporte la joie, l’équilibre, la clarté, la vérité et la prospérité).

– Le jaspe rouge (qui absorbe le stress et les énergies négatives pour les transformer en énergies positives. Il aide à se libérer du poids des soucis et à mieux gérer les situations stressantes. Il active également l’intellect et aide à retrouver ou à conserver une activité mentale vivifiante. Il aide à mettre les problèmes en évidences avant qu’ils ne deviennent trop importants et insurmontables.)

Il est préférable de commencer progressivement avec des pierres douces puis  d’aller lentement et, sûrement vers les pierres de gemmes.

Il existe bien d’autres vertus aux différentes pierres que l’on trouve sur le marché. La nature nous offre ainsi une pierre pour chaque mal, à nous de nous en approprier intelligemment!

Avoir de la reconnaissance et les rendre à la terre avec respect.

 

Lorsque j’achète une pierre, je demande souvent l’origine des pierres et le mode d’extraction. Pourquoi me direz-vous? Parce qu’elles aussi ont une âme et que selon la façon dont on se les procure elles peuvent elles aussi subir des souffrances. Certaines sont obtenues à partir d’explosion provoquées pour les recueillir, c’est d’une violence inouïe pour qui connaît l’impact que peut avoir la mémoire des objets, (des biens et même des murs). A ceux qui ont envie de pousser leur démarche, l’idéal est de commencer avec une pierre roulée. Par exemple, par le cristal de roche. De par ses propriétés, elle est également un excellent support vibratoire qui agit sur l’aura, sur la mémoire cellulaire mais également sur les champs énergétiques. Même si vous n’êtes pas réceptif aux énergies ou de nature sensible, vous verrez qu’il se passe quelque chose au bout de quelques minutes lorsque vous tenez en main cette pierre. Cela peut être des fourmillements, des sensations de chaleur, des vibrations ou même des frémissements d’origine cutanée. Ceci est valable pour toute personne qui entame une médiation avec les pierres. En la tenant; vous ressentirez forcément quelque chose de particulier à son contact : sa présence, son énergie, sa chaleur, sa texture ainsi que sa vibration. Des manifestations spontanées retentiront au plus profond de votre être. Vous sentirez sa couleur mais aussi l’énergie qu’elle dégage. Je vous conseille de laisser venir en toute sérénité les sensations, les émotions, les mots, les images. Quels bienfaits vous apporte-t-elle ? N’hésitez pas à consigner sur un carnet toutes vos découvertes, vos sensations, vos ressentis. Quelles sont selon vous ses propriétés? Il existe plusieurs ouvrages spécialisés pour se familiariser avec les pierres. Aller en quête de connaissance : les propriétés énergétiques des pierres et leurs vertus thérapeutiques vous plairont certainement. Je vous recommande en particuliers le dictionnaire réalisé par Ronald Boschiéro, un homme exceptionnel! D’autres grilles de lecture sur les vertus des pierres existent, notamment, nous verrons ensemble, prochainement, ce que disent les pierres par le biais de « votre thème » réalisé avec ces dernières. En attendant, n’oubliez pas de porter un regard différent sur les pierres dorénavant : elles ont aussi besoin de notre regard bienveillant, authentique et attentif. Ne pensez pas qu’à vous servir d’elle car, si elles sont si généreuses; au point de pouvoir « donner leur vie pour nous », nous devons être en mesure de « les rendre à la terre » avec respect dès lors qu’elles ont rempli leur mission dans nos vies. On sait qu’elles ont rempli leur rôle dès lors qu’elles se fissurent ou se brisent sous forme d’éclats multiples. Beaucoup de personnes portent des pierres autour de leur cou, à leur poignet ou même sous forme de boucles d’oreilles. Ravies de pouvoir bénéficier des vertus de celles-ci mais, que faisons-nous pour elles, en retour de leurs bons et loyaux services?  Vous êtes peut-être, en ce moment, sur ce type d’expérimentation ? N’hésitez pas à partager avec nous. Je serai ravie de lire vos témoignages!

Partager :

Prenez votre Zafu sous le bras!

Juin, un temps favorable pour méditer.

Nous allons aujourd’hui aborder la nécessité de méditer.

Le temps y est de plus en plus favorable, à l’approche des vacances d’été.

Juin marque le début des congés pour certains et pour d’autres, le temps de la prise de nouvelles résolutions pour la rentrée prochaine.

Il marque le temps propice, en tout cas, pour faire un bilan des mois précédents, qu’il soit d’ordre professionnel, privé ou même spirituel. Quand le cheminement est avancé en nous, cet aspect trouve toute sa place au moment de faire un point.

Afin de mieux gérer notre stress et renforcer notre confiance en nous, de grands maîtres nous ont laissé un héritage riche et varié dont la méditation. Son principe de base est de développer notre attention et notre concentration afin d’être sur la route de la sérénité, du ressourcement, du bien-être, de la douceur de vivre ou du bonheur.

En quoi consiste la méditation ? A relaxer notre esprit, à relaxer notre corps et surtout à regarder en nous -même. La méditation nous invite à marquer un temps d’arrêt pour s’observer et observer ce qui se passe autour de nous. Savoir regarder qui nous sommes réellement. C’est, entre autres, en s’observant que nous développerons notre capacité à être nous-même sans rester ancrés dans nos pensées. Elle nous offre l’occasion de vider notre esprit de toutes les pensées perturbantes de notre vie quotidienne. Il nous faut apprendre à maîtriser le silence mental en nous, pour enfin progresser. C’est là que la méditation nous permet d’atteindre la connaissance de soi mais aussi l’abandon de l’égo pour au final entrer dans la sagesse.

Quelques précautions sont nécessaires à toute méditation : une installation confortable en position de lotus ou demi-lotus. C’est l’occasion de prendre votre Zafu (coussin de méditation) sous le bras! Pour éviter de transformer votre méditation en sommeil, commencez par des méditations assises. Au fil du temps, vous vous approprierez d’autres positions de plus en plus confortables. Allumez des bougies pour créer une ambiance adéquate. Faites brûler un peu d’encens et n’oubliez pas de mettre un petit brin de musique douce en fond sonore. Les musiques dédiées à la relaxation sont nombreuses de nos jours (cf en fin d’article une liste des points de ventes en lien). Il existe même des ces de méditation dite « guidée » pour vous accompagner et vous aider à lâcher-prise.

Une fois bien installé, fermez les yeux, respirez lentement, de plus en plus lentement. Inspirez par le nez et expirez lentement, le plus lentement possible par la bouche. Que votre esprit reste concentré sur l’air qui circule en vous. A force de respirer profondément, vous prendrez pleinement conscience de chaque respiration puis de chaque expiration. Vous suivrez le trajet de l’air en vous avec sérénité, vous atteindrez un premier état de relaxation et de concentration. Ainsi, quand des pensées traverseront votre esprit, vous pourrez vous contenter de les regarder passer sans pour autant leur prêter attention. Les pensées sont une production de votre esprit que vous devez amener naturellement à cesser de produire, d’analyser et de vous donner à réfléchir. Elles ne sont pas du tout la réalité que vous cherchez à cet instant précis de votre méditation. Laissez les circuler sans vous en soucier, sans tenter de les contrôler. La seule préoccupation du monde pour vous doit être de prendre tout le temps dont vous avez besoin pour vous intéresser à votre respiration et son cheminement dans chaque partie de votre corps. Conservez cet état, le plus longtemps possible. Soyez conscient de l’instant présent.

Prenez le temps de vous relaxer, c’est l’un des plus beaux cadeaux que vous puissiez vous faire au quotidien!

Nous aborderons dans nos prochains articles les différents outils au service de notre méditation.

Partager :

L’arbre: un aspirateur naturel de nos pollutions internes.

Les arbres nous inspirent et nous servent. De tout temps, l’arbre est un aspirateur naturel de nos pollutions internes et vibrations négatives. D’où cette vieille recommandation qui nous invite à prendre le temps d’enlacer les arbres. Nous pouvons, en effet, transmettre à celui-ci tout ce qui nous gêne. En lui transférant nos gênes, nos liens, nos peurs, nos barrières, nos malaises, nos misères (et même nos affections).

L’arbre est relié au centre de la terre et il a le pouvoir de les transformer. N’ayez crainte, il n’en souffrira point. Appréciez-le et il en sera honoré. Quand vous trouvez un arbre qui résonne en vous, prenez le temps de l’observer un moment.

Regardez le détail de sa forme, de sa puissance mais aussi de son écorce rugueuse sans oublier ses branches qui montent majestueusement vers le ciel ainsi que ses feuilles qui bruissent avec douceur. Attardez-vous sur la lumière qui traverse ses feuillages, faites-en le tour lentement en vous concentrant sur ce qu’elle vous donne à voir et à entendre. Vous verrez au-delà d’une fine dentelle qui s’offre à vos yeux, le souffle du vent qui fait danser les herbes, au rythme du chant des oiseaux qui s’accordent, le temps d’une symphonie céleste.

Méditation,
les arbres nous inspirent.
Le saviez-vous?

L’univers vous parle et l’air frais vous caresse; à vous donner le frisson divin. Ressentez vos sensations au travers de l’ombre et de la lumière qui se côtoient en toute sérénité.

Pour communiquer avec les mondes invisibles, il nous a été donné la méditation qui est une méthode traditionnelle très prisée par certaines personnes en quête de paix et de sérénité. C’est une démarche qui permet d’obtenir plus de force, pour développer notre intuition et affûter nos énergies. La méditation est aussi à l’origine des grandes traditions de visualisation créatrice voire d’auto-guérison que nous avons eu en Occident.

Notre image énergétique est liée dans ses profondeurs à l’expression même de qui nous sommes et elle est représentée dans les dimensions hautes et basses de l’arbre; celui-ci étant le symbole de la fusion du cœur de la source divine avec le cœur de la terre et de notre propre cœur.

Alors, apprenons à regarder la nature et les arbres en particulier, dont les nombreuses vertus sont utiles à l’humanité ! Dans nos prochains articles, nous aborderons des techniques de méditation sous l’arbre et verrons comment leur donner l’occasion de nous guérir de nos maux …

Partager :