Déco et Mode d’Abomey à Korhogo

English version below

Les tissus à l’honneur cette semaine sont Le Korhogo de Côte Ivoire et Les tentures d’Abomey, du Bénin.

Le Korhogo est à la fois familier et mystérieux. Des dessins d’animaux, de soleil, de lune, et d’êtres humains sont simplement mais élégamment peints par les hommes Sénoufo à l’aide d’une teinture noir-brun préparée par les femmes, sur une toile en coton brute. Les Sénoufo qui peignent ces toiles vivent dans la ville de Korhogo, au nord de la Côte d’Ivoire. Ils croient que nous sommes entourés d’esprits surnaturels et puissants. Et que ces derniers peuvent nous faire du bien ou du mal. Alors les Sénoufo, pour rester dans les bonnes grâces des esprits, produisent des “ filafani ” (toiles peintes) qu’ils accrochent aux murs. Des toiles spéciales sont également peintes à l’occasion de certains rites. 

 Les tentures d’Abomey sont des dessins figuratifs représentant des lions, des requins, des buffles, des oiseaux ou même de simples objets qui sont entremêlés de blasons et de symboles. Appliqués sur des toiles généralement rouges, bleues ou noires, ils représentent les rois de l’ancien royaume du Dahomey. Chaque monarque créait ses propres symboles. Le Roi Agadja  qui  a régné de 1708 à 1728, par exemple, était représenté par un écusson et un bateau. Etant constitués de formes découpées dans du coton de couleur vive, et cousues sur une toile de fond sombre, le plus souvent noire, les tentures racontaient une histoire. Laquelle, était souvent tirée du folklore, des légendes ou de faits réels. Même si les tissus d’aujourd’hui n’ont plus l’importance sociale des tentures murales d’autrefois, ils n’en conservent pas moins l’esthétique et les symboles.

Veuillez accepter les cookies YouTube pour lire cette vidéo.En acceptant, vous accéderez au contenu de YouTube, un service fourni par un tiers externe.

YouTube privacy policy

Si vous acceptez cet avis, votre choix sera enregistré et la page sera actualisée.


English version :

This week’s featured fabrics are The Korhogo from Ivory Coast and The tentures d’Abomey from Benin.

The Korhogo is both familiar and mysterious. Drawings of animals, the sun, the moon, and human beings are simply but elegantly painted by the Senoufo men using a black-brown dye prepared by the women, on a raw cotton canvas. The Senoufo who paint these canvases live in the town of Korhogo, in the north of Ivory Coast. They believe that we are surrounded by supernatural and powerful spirits. And that they can do us good or harm. So the Senoufo, to stay in the good graces of the spirits, produce “filafani” (painted canvases) that they hang on the walls. Special canvases are also painted for  certain rites. 

Abomey’s hangings are figurative drawings representing lions, sharks, buffaloes, birds or even simple objects that are interspersed with coats of arms and symbols. Applied to canvases, usually red, blue or black, they represent the kings of the ancient kingdom of Dahomey. Each monarch created his own symbols. King Agadja, who reigned from 1708 to 1728, for example, was represented by a coat of arms and a boat. Made of shapes cut out of brightly coloured cotton and sewn onto a dark, usually black, background, the hangings told a story. This story was often taken from folklore, legends or real facts. Even if today’s fabrics no longer have the social importance of the wall hangings of the past, they still retain their aesthetics and symbols.

Partager :

Tentures d'Abomey, Tissus d'Afrique, Toile de Korhogo


Avatar

Renée Mendy

Ecrire pour mieux faire parler son cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *