Nathy LaBell : boosteuse de vie positive

Nathalie SOHOU est passionnée de développement personnel depuis 21 ans déjà. Pour reprendre son expression, elle a « à cœur de « bonheuriser » son prochain. A savoir diffuser des messages positifs, empreints d’amour, de courage et d’espoir.

Sous son nom de plume, Nathy LaBell, elle est auteure de 10 livres de développement personnel dont un best-seller : « 365 douceurs pour l’âme ». Elle est aussi traductrice et relectrice. Rencontre ensoleillée avec une « boosteuse de vie positive ».

Comment êtes-vous devenue auteure de plusieurs livres à succès ?

C’est en 2014 que je suis devenue officiellement auteure… Ce travail « est venu à moi ». Je m’explique : même si j’écris depuis l’âge de 8 ans, quand bien même la machine à écrire était cassée, j’avais à cœur de raconter des histoires… et il se trouve que j’aimais vraiment écrire. Quand j’écrivais, comme me le rapportait ma mère, je pliais ensuite soigneusement ce que j’avais écrit et le rangeais dans ma chaussure (ne me demandez pas pourquoi ! Rire).

Si je regarde bien, c’est donc de mes 15 à 20 que ce désir d’écrire s’est confirmé… et écrire est vite devenu comme une respiration, un besoin vital.

En effet, à cette période de ma vie, qui était la plus sombre d’ailleurs, écrire m’a permis de « tenir » malgré les tribulations que je traversais… 

Écrire, c’est « se dire » ! et cela m’a permis de me rencontrer, me retrouver au mieux… Et comme écrire me procurait le plus grand bien, c’est à ce moment précis que je me suis dit que tout ce que j’écrivais, je le mettrai alors au service de l’humanité ! 

Très vite, la vie m’a bien montré que c’était la meilleure décision… J’ai alors démarché des maisons d’éditions, puis suis devenue « officiellement » auteure le 7 janvier, 2014… avec mon premier livre intitulé 365 délices pour le cœur… Un cocktail explosif de citations et de messages positifs, dans lequel je livre mes « recettes » de bien-être, mieux-être.

Après cette première publication, je ne me suis pas arrêté. J’ai démarché plusieurs éditeurs… certains ne m’ont jamais répondu, d’autres ont refusé mes manuscrits, et certains ont accepté. J’ai donc ensuite travaillé avec certaines maisons d’éditions. Au départ, les ventes prenaient « timidement », le temps de se faire connaître… Et à mon grand étonnement, ce n’est qu’en avançant avec le temps, soit 5 ans après, que j’existe en tant qu’auteure, que les ventes ont explosé ! Oui, oui, ça a tellement bien décollé au point de mener un de mes livres « 365 douceurs pour l’âme » en place numéro 1, des meilleures ventes de sa catégorie sur Amazon, le 19 décembre 2019.

Vous avez inventé votre propre métier en vous spécialisant dans le bonheur et la contagion de la bonne humeur. Quel a été votre parcours vers le développement personnel ?

En réalité, je n’ai pas inventé mon propre métier, c’est de l’accompagnement, de type coaching, j’ai juste créé le nom de ma spécialité, à savoir, « boosteuse de vie positive ».

Mon parcours dans le développement personnel est le suivant. J’ai commencé à m’y intéresser dès mes 15 ans… Ce moment, de ma vie, le plus sombre. Mais au fond, il y avait tout de même le désir de m’en sortir même si j’étais à bout de force… 

En effet, de mes 15 à 20 ans, je suis tombée malade. Mais, après un sérieux travail d’introspection, je salue cette maladie, en soi, « ce cadeau mal emballé de la vie », car IL EST A L’ORIGINE DE TOUT CE QUE JE FAIS aujourd’hui : ce qui m’est arrivé est la source, sinon mon moteur, mon « réel pourquoi » de ce que j’entreprends, aujourd’hui. « Bonheuriser » mon prochain est sincèrement ma raison d’être… Il y a toute une histoire, un vécu, des épreuves, des pleurs, de la résilience, etc. 

Au moment où je réponds à ce questionnaire, cela fait alors 21 ans que je chemine, mais seulement 16 ans que j’ai pu reprendre goût à la vie, 16 ans que je « revis » vraiment, 16 ans où j’ai choisi d’embrasser la vie et de diffuser mon optimisme. 

LA SOURCE DE MA JOIE EST LA : de ces problèmes de santé que j’ai rencontrés… De mon parcours où j’ai dû faire preuve de résilience, tout ça, m’invite à croquer la vie à pleines dents désormais… et à retransmettre au mieux mes enseignements, ce qui m’anime au quotidien !

Bien entendu, j’ai suivi deux formations certifiantes (une en développement personnel et l’autre en psychologie positive) dans une école à Paris.

Je prends mon propre développement personnel tellement à cœur, que je me coache en permanence. 

Prendre soin de soi, de sa santé mentale est hyper important…

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu dans la vie ?

Le meilleur conseil que j’ai reçu dans la vie est de toujours y croire et surtout de persévérer…. De se relever après chaque chute… C’est alors que je m’accroche à une de mes citations qui dit « la persévérance, paie… Mais l’abandon, ruine ». Ainsi, lors des moments durs, ma citation me rebooste et me ramène aussitôt à mon essentiel.

Quelles sont vos plus belles réussites et pourquoi ?

Ma première plus belle réussite est bien entendu mon Bac L (je précise bien la filière « Littéraire ») car en n’étant pas en bonne santé. 

Décrocher mon Bac L marquait surtout une belle revanche sur la maladie, sur moi, pendant que les profs pensaient pas que je  n’y arriverais pas.

Ma deuxième plus belle réussite est maintenant l’obtention de mon permis de conduire. J’étais étudiante… Donc, décrocher mon permis a bien sûr été une belle victoire sur moi-même et en particulier de dépassement de soi !

Ma troisième, et à mon sens, la plus merveilleuse des réussites est d’être devenue auteure (notamment auteure best-seller) et d’inspirer alors plusieurs milliers de lecteurs, et obtenir + de 700 témoignages de lecteurs heureux, me faisant part de leurs changements, métamorphose, de leur mieux-être, etc. C’est MON CADEAU DIVIN DE LA VIE : pouvoir inspirer de par mon parcours, mes clés de vie, etc.

Ainsi, des pépins de la vie, j’en ai eu… De grâce, j’ai su les transformer en pépites, ainsi que de transformer le chaos en cadeau… Là réside mon plus bel accomplissement personnel car, je suis un exemple même de ce que j’enseigne dans mon travail ! Et je n’ai que mon meilleur à offrir, à savoir « Bonheuriser » mon prochain ! « Bonheuriser », pour moi, c’est « la synthèse » de ce qui m’est arrivé et que j’ai su transformer à mon avantage, ce qui me permet de diffuser, sans retenue aucune, mon bonheur, depuis que je parviens enfin à sourire à la vie, quoi qu’il arrive… Je ne manque pas une occasion de sourire, de bonheuriser et de rebooster quelqu’un !

Un conseil à donner à tous les entrepreneurs qui vont vous lire ?

Le seul conseil que j’aurais à donner à tous les entrepreneurs qui vont me lire, c’est d’OSER CROIRE EN EUX… ET DE VIVRE PLEINEMENT LEUR VIE, TOUT EN S’ASSURANT QUE CE QU’ILS SONT ET CE QU’ILS RÉALISENT LES FONT VIBRER ET QU’ILS SONT (VRAIMENT) HEUREUX.

Je les inviterai à ouvrir mes livres, le plus vite possible, car mes livres les ouvriront à de nouvelles possibilités, et leur offriront une vision de la vie plus optimiste, sans doute. 

Étant donné mon parcours, ainsi que mes réflexions, j’invite autant que possible mon lecteur, à développer le muscle du courage, à se fortifier puis à persévérer… pour alors réussir à triompher des épreuves de la vie. Car, si je l’ai fait, ils le peuvent aussi… et mes livres sont là pour les accompagner, les aider à cultiver l’optimisme, à entretenir l’enthousiasme, au quotidien, en cas de besoin, en somme, à réenchanter leur vie. En un mot, mes livres sont là pour nous A.I.M.E.R © : Aider, Accompagner/ Inspirer / Motiver / Encourager, Edifier et nous Revigorer !

365 douceurs pour l’âme, Bonheur, Développement personnel, Nathy LaBell


FP

Ecrire pour mieux faire parler son coeur...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter
Visit Us
Tweet
Youtube
Youtube
Instagram
LinkedIn
Telegram
Whatsapp
Pinterest