Prends soin de ton foie !

Mes chers lecteurs aujourd’hui je vais vous parler d’un organe indispensable pour avoir une bonne santé : notre foie.

Vous l’aurez probablement compris en lisant tous mes articles la base pour prendre soin de notre corps c’est de permettre à notre système digestif de bien filtrer les composants qui nous arrivent par notre alimentation.  Le principal acteur pour cela c’est notre foie.  En effet, il favorise la digestion et filtre les toxines.  Mais, parfois, à force de travailler il finit par saturer.

Pour vous aider à comprendre un peu comment fonctionne notre foie, permettez- moi de faire une analogie avec le principe du pardon.

Qu’est-ce le pardon?

Le pardon c’est l’action de pardonner à un offenseur. Dans la bible le mot grec « pardonner » a littéralement le sens de laisser aller. 
Nous pardonnons aux autres quand nous ne gardons pas de sentiment et quand nous renonçons à tout dédommagement pour la peine éprouvée ou la perte subie
Toutefois, il est important de ne pas assimiler le pardon à ce qu’il n’est pas.

Le pardon ne consiste pas à fermer les yeux sur l’offense, à faire comme si rien ne c’était passé, se laisser traiter injustement. (voir l’article sur le pardon : https://femmesaupluriel.com/lextraordinaire-pouvoir-du-pardon/ )

En fait pour pardonner il ne faut pas oublier ce que le pardon implique. Pardonner, ce n’est pas fermer les yeux sur les fautes, ni faire comme si de rien n’était, c’est laisser de côté la colère et le ressentiment, c’est être raisonnable ! 

Revenons à notre foie, car pour le moment vous ne voyez pas le lien entre le foie et le pardon. Et pourtant il existe un lien étroit entre le foie et le pardon.

Savez-vous que le méridien du foie maintient l’ordre du corps, mais en cas de colère il peut être déséquilibré. La colère, qu’elle soit exprimée exagérément, ou au contraire refoulée, affecte le foie.

Exprimée violemment, elle occasionnera souvent des symptômes à la tête : céphalées et migraines, rougeurs dans le cou, sensation de chaleur dans la tête, vertiges… Par contre, la colère, peut s’accompagner de symptômes tels que des ballonnements abdominaux, règles irrégulières, oppression de la poitrine, boule à l’estomac ou dans la gorge et même provoquer certains états dépressifs.

Reconsidérons à présent le pardon. Pardonner contribuerait à nous libérer des ressentiments. C’est renoncer à tirer vengeance.

Mais pardonner n’épargne pas les conséquences de ses actes.

De même notre foie contribue quotidiennement à pardonner nos erreurs alimentaires, mais attention, il devient moins efficace quand il sature, s’il se gorge de gras.

Il est vrai qu’en temps normal notre foie se régénère tout seul. Cependant lorsque les déchets sont trop nombreux (alcool, alimentation riche, pollution, cigarette …) notre foie a besoin d’un coup de pouce pour se régénérer, se vider et se libérer.
Pour accompagner  votre foie, consommez des radis et n’hésitez pas à faire des cures à base d’artichaut ou de feuilles de boldos, de chardon Marie et de citron.
Faites également  des détox du foie, surtout si vous avez une colère refoulée ou exprimée. Et si vous n’êtes pas encore prêt à pardonner, nettoyez régulièrement votre foie.

N’attendons pas d’être dans un état critique, de commettre des actions irréparables pour agir, car les conséquences risques d’être lourdes.

Agissez, maintenant, pour votre bien être !

Mettez moi des commentaires et partagez cet article s’il vous a plu !

Partager :

alimentation, détox, foie, pardon

Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *