Quand la gastronomie se conjugue au féminin

Quand la gastronomie se conjugue au féminin

Marie SAUCE-BOURREAU

Le lundi 15 avril 2019 à 17h30 à la Région Ile de France se déroulera les épreuves de “La Cuillère d’Or”, concours gastronomique 100% féminin ouvert aux professionnelles et aux amatrices concourant dans deux catégories bien distinctes.

 

Cette 5ème Edition du trophée est présidée par la fondatrice de l’association et des trophées, Marie SAUCE-BOURREAU, le parrain GUILLAUME GOMEZ, chef des cuisines du Palais de L’Elysée, aux côtés de VIRGINIE BASSELOT, Présidente du Trophée Cuisine, CHRISTELLE BRUA, Présidente du Trophée Patisserie,

 

Cette année, 3 trophées seront décernés : La Cuillère d’Or Cuisine, La Cuillère d’Or Pâtisserie et La Cuillerée d’Or pour les fillettes.

 

 

Pourquoi de tels concours ?


Tout simplement pour sortir les femmes de leur rôle de “seconde-main” et les mettre sur le devant de la scène de la gastronomie. Elles, qui assurent depuis la nuit des temps la subsistance de leurs familles, méritent amplement d’être mises en lumière et d’avoir l’espace pour laisser s’exprimer leurs talents. Aujourd’hui encore, une femme, aussi brillante et ambitieuse soit-elle, aura beaucoup plus de mal qu’un homme à se faire un nom dans la haute gastronomie… Et si certaines ont réussi à se faire une place dans ce milieu, elles restent malgré tout une minorité. Les femmes cuisinent et pâtissent; des domaines dans lesquels elles excellent.

Mais La Cuillère d’Or n’est qu’un petit coup de pied dans la fourmilière, Même si les mentalités changent, 
aujourd’hui encore, force est de constater que si certaines ont réussi à se faire une place dans le monde de
la gastronomie… celui-ci encore se conjugue principalement au masculin. Pourtant, ne dit-on pas que «Dans chaque homme sommeille une femme » ?

 

Notons qu’en 2018, sur 621 restaurants étoilés au Guide Michelin, seuls 17 sont tenus par des femmes. Un chiffre symptomatique de la situation des femmes chefs dans la haute gastronomie : rares sont celles qui arrivent au sommet.

Virginie Basselo

Partager :

Tags assigned to this article:
concourscuillère d’orFemmesHaute gastronomie

No comments

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires! Vous pouvez être le premier à commenter ce post !

Ecrire un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.
Required fields are marked*