Elégances Africaines : rdv tous les vendredis sur FP

Il y a 18 ans, j’ai eu l’idée d’écrire un livre sur les modes du continent africain, les stylistes, mais surtout les textiles. L’idée a rapidement séduit toutes les personnes à qui j’en ai parlé : l’éditeur, feue Madame Carven et, bien sûr, les 20 stylistes dont je voulais faire le portrait. Le succès du livre a été bien au-delà de mes espérances. Et aujourd’hui encore, on m’interviewe à ce sujet et les écrits d’Elégances Africaines nourrissent bon nombre de créateurs, jeunes et moins jeunes. Bref, ce livre d’art est devenu une référence au point qu’il n’est plus disponible sur le marché. Aussi, j’ai décidé de le rééditer. Mais avant cela, à travers la chaîne Youtube FP, je vais vous offrir de courtes vidéos dans lesquelles je vais évoquer les différents thèmes du livre. En particulier, je ferai un focus sur chacune des étoffes africaines qui me passionnent. Je vous donne rdv sur https://femmesaupluriel.com/fptv-la-chaine-youtube/ tous les vendredis pour parler de la grandeur artistique du continent à travers les langages visuels que sont les tissus d’Afrique. Vous êtes prêt ? A vendredi. 

Préface du Livre Elégances Africaines

Tissu bogolan

Johannesburg, Dakar, Abidjan, Cotonou, Libreville, Douala… Dans toutes les villes africaines que j’ai eu l’occasion de visiter, j’ai été fascinée à la fois par le sens inné du bon goût et par l’esthétique des femmes. Drapées dans des cotonnades ou même vêtues d’un rien, elles m’ont laissé un souvenir inoubliable : leur façon de marcher la tête haute, avec un port majestueux et des bijoux superbes est un véritable ravissement. C’est pourquoi l’idée de mettre en avant la mode et les tissus d’Afrique dans un beau livre m’a tout de suite séduite. Et lorsque Madame Renée Mendy-Ongoundou m’a parlé de son projet, j’ai immédiatement souhaité marquer mon soutien à un ouvrage qui concorde parfaitement avec l’opinion que j’ai toujours eue de l’élégance africaine : un mélange des coloris que l’on n’aurait jamais osé effectuer ailleurs, et qui pourtant se révèle d’une remarquable harmonie. Cela a sans doute influencé les couturiers qui aujourd’hui, associent sans complexe différentes teintes. Et cette harmonie des couleurs est si frappante chez les Africaines qu’elle donne l’impression d’être instinctive, naturelle, ancestrale.

En 1950, lorsque j’ai consacré toute une collection d’été à l’Afrique, avec des tissus importés de tous les pays que je venais de visiter sur ce continent, cela a été un immense succès. J’étais précurseur en la matière, et déjà, à cette époque, les superbes tissus africains utilisés avaient éveillé l’intérêt du public. Aujourd’hui, le phénomène a pris de l’ampleur. Et je suis heureuse de voir parmi les créateurs, des Africains. En particulier, ces jeunes qui se lancent dans le métier et font un travail remarquable. Comme leurs aînés, ils influencent aussi, favorablement, la nouvelle génération de stylistes occidentaux. Je suis sûre qu’ils vont beaucoup apporter à la mode. Et j’espère que tous, jeunes et moins jeunes, Africains et non-Africains seront de plus en plus nombreux à se laisser séduire par une mode joyeuse et colorée.

Puisse ce magnifique ouvrage permettre à tous les talents africains de se révéler au reste du monde. Ils le méritent amplement. Bravo à l’Afrique et à son savoir-faire !

Carven-Grog, Grand Couturier

Paris, le 7 juin 2002

Commentez, partagez cet article avec tous les amoureux de l’Afrique.

Ndop
Partager :

Afrique, Elegances Africaines, mode, textiles


Avatar

Renée Mendy

Ecrire pour mieux faire parler son cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *