La chicissime « Mamie Africa » a tiré sa dernière révérence

Le 24 décembre 2019 est un jour triste. « Mamie Africa » s’est éteinte à Paris après avoir lutté contre la maladie. Tout ceux qui l’ont connue, garde en mémoire la force de ses idées, sa maitrise de la langue de Molière et son amour passionnel pour les arts.

Chacun de nous a une histoire, voire des histoires belles, rieuses, curieuses et singulières à raconter, avec comme épicentre la grande royale Marie-Laure. Elégante comme une digne enfant de Saint-Louis, elle l’était assurément d’esprit et d’apparence. Jusqu’au bout, cette grande dame férue de culture et de savoir a illuminé de sa présence les expositions, les soirées, les rédactions et les salons en tout genre. J’aimais sa finesse d’esprit, sa curiosité. La jeunesse de son cœur et la force de ses engagements. Comme des centaines de personnes en France, au Sénégal ou ailleurs, je lui dois énormément. Je suis reconnaissante à la vie de m’avoir permis de devenir la nièce d’une si belle personne. Ses envolées lyriques, ses témoignages d’amour, ses douceurs, son amour de la vie et … ses rires éclatants résonnent encore.

Marie-Laure femme moderne s’il en est, aimait la tradition et la spiritualité de ses ancêtres d’Afrique. Sa personnalité riche, métissée et haute en couleurs faisait d’elle un être à part, unique en son genre. Tata Marie-Laure, tu étais notre mère à tous. Merci, merci, merci. Non seulement pour tout ce que tu as fait, mais aussi pour tout ce que tu étais. Que le tout puissant t’accueille pour la vie éternelle.

« Grande Dame franco–sénégalaise de la Culture et de l’Art, Mécène d’Art, collectionneur, Ambassadrice discrète, Chevalier des Arts et des Lettres, élevée dans l’Univers du grand poète et philosophe Monsieur Léopold Sedhar Senghor (Président du Sénégal et membre de l’Académie Française), Son grand-oncle.

Très affectueusement nommée le « griot de l’Art contemporain » Marie-Laure CROIZIERS de LACVIVIER marque par son esprit rapide et passionné, poétique et singulier ; personne ne reste insensible à son charme, presque chamanique …

Marie-Laure CROIZIERS de LACVIVIER a beaucoup contribué et contribue encore à promouvoir, soutenir, le monde de l’Art de Paris à Dakar et dans le Monde.
Tous les amis du Monde de l’Art, l’écoutent, la respectent dans sa philosophie complète et poétique.

Après une longue carrière à L’UNESCO de 28 ans, où elle a défendu et mis en œuvre non seulement l’Art africain, mais aussi l’extension de la culture africaine dans la francophonie, sans doute en regard de son mentor Léopold et de la vision économico-humaniste de Michel Rocard ; Marie-Laure avec son charisme y a conquis de nombreux ambassadeurs. Marie-Laure est un personnage incontournable de cette noble institution, elle est écoutée et respectée dans son combat, tant elle y met de l’énergie, les générations futures lui devront beaucoup.

Marie-Laure crée une association « FENETRE SUR … » (Loi 1901). Tout un symbole qui représente la célèbre porte de l’Ile de Gorée par laquelle les esclaves quittaient le continent et au travers de cette porte, l’Afrique a participé culturellement à ce Monde qui se transforme inexorablement.

La Fondation FENETRE SUR est dédiée à son fils, Jean Christophe HUBERT et à tous les enfants du monde handicapés ou non.

Elle met en œuvre la sortie d’une collection par le biais d’expositions itinérantes et par l’élaboration d’un livre – objet de référence de la collection – pour inciter à collectionner et favoriser des échanges et des débouchés potentiels pour les artistes.

Marie-Laure effectue l’ouverture d’un lieu devenant Maison des Artistes, agora où se retrouve le monde de l’Art.

Marie-Laure a également créé une banque d’Art : Avec la possibilité du Prêt des œuvres de la collection et l’achats d’œuvres nouvelles.

Mécène dans l’âme, elle organise des conférences et des expositions afin de consolider l’Art africain et mettre en lumière de nouveaux talents.

Pour votre longue carrière au sein de l’UNESCO, dont nous sommes reconnus comme ONG, votre sacerdoce à l’Art et la Culture d’un continent que l’on considérait comme sous-développé, la Ligue Universelle du Bien Public est honorée de vous remettre sa médaille d’OR*. » Source : Ligue Universelle du Bien Public, septembre 2018.

*Elle est également Chevalier des Arts et des lettres (arrêté du 17 juillet 2015)

 

Marie Laure Croisiers de Lacvivier dessinée par Marc Faivre

À ses côtés sur son canapé ou face à elle sur un pouf wax-décoré, il fallait savoir tenir cap dans l’échange, le partage…

Tenir cap de l’Intelligence, de l’Elégance, des réflexions métissées, de la géo-politique, de la “géo-artistique”…

L’Etendard des Arts affirmera toujours sa fluidité robuste face aux vents-mauvais, sa lucidité maîtrisée avec ceux tourbillonnants et si gais…

Merci Marie-Laure Croiziers, nous prenons les leçons et tentons le relais…

Marc Faivre.

 

 

 

Les obsèques de Marie-Laure Croiziers de Lacvivier auront lieu ce vendredi 3 janvier 2020 à 10h30, à l’église Notre-Dame de la Salette

Adresse : 33, rue de Cronstadt – 75015 Paris ou bien 27, rue de Dantzig 75015 Paris (il y a 2 entrées)
Métro : Convention, ligne 12
Bus : – 62, arrêt Place Charles Valins
– 95 arrêt Brancion Vouillé
et
– 89 arrêt Brancion Vouillé.
– Tram : T3A, arrêt Georges Brassens.
Un moment de recueillement collectif autour d’un verre de l’amitié est prévu après la messe.
L’accueil au crématorium du Père Lachaise est à 13h et sera réservé à la famille.
Adresse : 71, rue des Rondeaux – 75020 Paris

Partager :

Chevalier des Arts et des lettres, décès, Fondation FENETRE SUR, France, Hommage, Mamie Africa, Marie-Laure, Marie-Laure CROIZIERS de LACVIVIER, Sénégal


Avatar

Renée Mendy

Ecrire pour mieux faire parler son cœur.

Commentaires (8)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *